Dimanche 20 septembre 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

Le pilote britannique, « cas 91 » devrait bientôt sortir de l’hôpital

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 19/06/2020 à 05:23 | Mis à jour le 19/06/2020 à 11:40
Photo : © SC vidéo Youtube, TND News
covid19 vietnam

Selon le Comité directeur national de prévention et de lutte contre le COVID-19, le pilote britannique devrait prochainement pouvoir rentrer chez lui lorsqu’il aura récupéré toutes ses facultés motrices. 

 

Plus d’un mois après que le ministère de la Santé a annoncé une transplantation pulmonaire nécessaire pour le pilote britannique atteint d’une fibrose des poumons, l’état de santé de ce dernier s’est contre toutes attentes, miraculeusement amélioré. 

Le « patient 91 » pourrait donc être bientôt déchargé de l’Hôpital Cho Ray de Saigon, dans lequel il est toujours entouré par le corps médical. 

En pleine période de rééducation, ce pilote britannique de la compagnie Vietnam Airlines était le cas le plus critique, sur les 342 infections recensées au Vietnam depuis le début de l’épidémie. Son rétablissement est d’autant plus spectaculaire que les professionnels de santé craignaient qu’il ne décède si l’assistance cardiaque et respiratoire dont il bénéficiait depuis 40 jours venait à être arrêtée, le 12 mai dernier. 

Aujourd’hui, l’homme de 43 ans parvient à respirer seul avec un régulateur d’oxygène de 0,5 litre par minute, et a récupéré une bonne partie de ses capacités fonctionnelles. Capable de s’asseoir, il peut aussi se tourner, se lever et marcher avec l’aide du personnel soignant. 

 

Le « patient 91 » a gagné une triste notoriété depuis le 13 mars, point de départ du premier foyer épidémique au Vietnam. Il était présent au Buddha Bar, Thao Dien, district 2. Plusieurs dizaines de personnes présentes à la même soirée potentiellement entrées en contact avec lui avaient été placées en quarantaine et certaines déclarées positives par la suite. 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir