Dimanche 15 décembre 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INFO PRATIQUE – Le coût des transports à Francfort ? Mieux vaut savoir à quoi s’en tenir…

Par | Publié le 14/02/2017 à 23:00 | Mis à jour le 14/02/2017 à 23:04

Une fois n'est pas coutume, lepetitjournal.com/francfort vous propose un article sur le coût des transports à Francfort en comparaison avec Lyon, sa ville jumelée depuis 1960, et tant qu'à faire Paris, la capitale. À première vue, la métropole traversée par le Main s'aligne sur une tarification plutôt onéreuse. Si vous venez de vous y installer ou comptez le faire bientôt, mieux vaut savoir à quoi s'en tenir.

(Photo SN lepetitjournal.com/francfort)

Lyon, Paris, Francfort, des prix qui varient

À Francfort, ce qui surprend d'abord les premiers temps lorsqu'on se déplace en métro, c'est de ne pas être arrêté sur sa trajectoire par un portique pour valider son ticket ou sa carte d'abonnement. Assurément, quand on vient de France, la différence est tout de suite relevée. En revanche, tout comme à Paris, le réseau de transports francfortois RMV offre une large possibilité de déplacements. Les trams, bus, U-bahn, S-bahn donnent presque l'impression que la ville n'est pas aussi étendue voire longue à parcourir.

Ici, le prix de 2,80 euros affiché pour un aller-simple au sein du réseau de transports publics (tram, bus, S-bahn, U-bahn), pourrait surprendre plus d'un Parisien ou Lyonnais. Pour le même déplacement, la RATP fixe le prix du T+ à 1,90 euros lorsque le réseau des transports en commun lyonnais (TCL) affiche un coût de 1,80 euros. "Lyon est une ville très bien desservie mais pour les déplacements en ville, je trouve que c'est un peu cher car on peut la traverser en 40 minutes, ce n'est pas si grand", dit Johan, 24 ans, résidant dans le 7e arrondissement de Lyon. "C'est une ville qui reste à taille humaine", ajoute-t-il. A Francfort, contrairement aux deux villes françaises, le réseau RMV prévoit un ticket à 1,80 euros pour les trajets courts (Kurzstrecke), soit pas plus de 2 kilomètres. Pour le savoir, l'usager doit vérifier les destinations applicables à l'arrêt ou lire les indications sur le distributeur. 

“Le titre de transport à la journée est la meilleure solution pour moi”

Alexandra habite le quartier calme et résidentiel d'Ostend, non loin du zoo. Tous les jours, elle débourse la somme de 7 euros pour se rendre en cours et au centre-ville. Un prix qu'elle juge élevé. "J'achète mon ticket à la journée parce que même l'abonnement au mois est trop cher ", indique la jeune femme de 19 ans, en se dirigeant vers le distributeur de tickets de la station Habsburgerallee. "Au final, le titre de transport à la journée est la meilleure solution pour moi". À Francfort, le ticket journalier combinant un trajet jusqu'à l'aéroport coûte jusqu'à 9,10 euros pour un adulte, contre 7,30 euros à Paris ou encore 5,60 euros à Lyon. La carte mensuelle varie de 67,50 euros pour un étudiant, scolaire ou apprenti à 87,50 euros pour un adulte, sans oublier les plus de 65 ans qui doivent payer tous les mois 69,20 euros pour renouveler leur abonnement.

Les retards et les grèves, une spécialité française ?

Si à Paris, emprunter le RER rime souvent avec retards et incidents techniques pour nombre de Franciliens, à Francfort, les grèves et la non ponctualité des transports posent aussi problème. Le 9 janvier dernier, le syndicat ver.di avait d'ailleurs appelé à une grève illimitée des conducteurs de bus à Francfort et dans plusieurs villes de Hesse, ce qui avait impacté 63 lignes de bus y compris les bus de nuit. Les métros et S-Bahn ne sont pas non plus en reste et les voyageurs doivent souvent faire preuve de patience lorsqu'un appel à la grève est lancé ou des travaux annoncés. Lyon non plus n'échappe pas aux transports paralysés, après un important mouvement de grève en décembre 2016 qui avait notamment perturbé le trafic des métros et des funiculaires.

Si en résumé, l'Allemagne n'a plus rien à envier à la France en matière de retards et de grèves depuis quelques années, il revient cependant globalement plus cher de voyager en transports en commun au pays de Goethe et en ce qui nous concerne à Francfort. Pour économiser, il est donc conseillé de repérer les nombreuses pistes cyclables de la région et d'enfourcher son vélo !

Pour en savoir plus sur le réseau de transport à Francfort, consultez les sites rmv.de / TraffiQ.de

Sarah N. (www.lepetitjournal.com/francfort), mercredi 15 février 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook

Suivez-nous sur twitter

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Francfort ?

Heidelberg Mannheim Appercu
GASTRONOMIE

Le vin chaud, tradition et dégustation maison

Boisson emblématique autour de Noël, le vin chaud non seulement réchauffe mais présente de nombreux bienfaits pour la santé. Depuis quand la recette existe-t-elle et comment la préparer soi-même ?

Vivre à Francfort

ARTICLE SPONSORISÉ

Emploi-Allemagne. Le spécialiste de l'emploi des Français en Allemagne

Née à Francfort il y a plus de 20 ans, Emploi-Allemagne est une plateforme d’aide à l'insertion professionnelle des Français en Allemagne. Sa présidente, Anne-Chrystelle Bätz nous en dit plus.