Vendredi 22 janvier 2021

L’Irlandaise Maria Doyle pour représenter la France à l’Eurovision ?

Par Julie Castagnet | Publié le 09/11/2020 à 18:14 | Mis à jour le 13/11/2020 à 13:28
Maria Doyle eurovision irlande

La candidature de la chanteuse irlandaise a été retenue dans la sélection française. Elle qui a déjà représentée l’Irlande en 1985, a aujourd’hui une chance de défendre les couleurs de la France, son pays d’adoption, lors de la prochaine édition du concours de l’Eurovision.

Des étoiles plein les yeux

Vous ne connaissez pas encore Maria, la candidate dont la voix et la sincérité ont récemment conquis le jury et l’audience de The Voice? Laissez-moi vous conter son histoire inspirante comme elle le fait régulièrement lors de conférences motivationnelles.

La petite Maria grandit à Dundalk, à la frontière nord-irlandaise. Son rêve, chanter devant le monde entier et devenir une star. A 9 ans, le monde autour d’elle commence peu à peu à s’effacer, le sourire de sa mère disparaît dans un épais brouillard. On lui diagnostique une maladie génétique rare qui touche la rétine. Maria devient aveugle mais ne perd pas de vue son rêve.

D’un concours de chant à l’autre

Malgré l’avis des médecins qui lui prédisent un avenir limité, Maria ne renonce pas à son souhait de devenir chanteuse. Sa devise: son handicap doit s’adapter à ses projets et non l’inverse. Très tôt, elle se met en route vers les étoiles en participant à des concours de chants. À 13 ans, elle est repérée par un couple d’américains et part pour les Etats-Unis afin de se donner les moyens de poursuivre son rêve. Outre-Atlantique, elle vit sa passion et chante devant des salles combles. 

En 1985, alors âgée de 19 ans et lauréate d’un concours national, elle se voit proposer de représenter son pays natal à l’Eurovision. Grâce à son interprétation de Wait until the weekend comes devant des centaines de millions de téléspectateurs, elle classe l’Irlande à la sixième place. Suite à sa participation remarquée, elle se voit accorder le rôle de Cendrillon dans une comédie musicale et a de nouveau le bonheur de se produire devant un public. 

A cette époque, Maria tait sa cécité qui, selon elle, aurait inspiré la pitié. Ce qui est sûr, c’est qu’à l’entendre chanter et raconter son parcours de vie exceptionnel, celle qui vit depuis plus de 40 ans dans le noir, éclaire tout autour d’elle et suscite l’admiration.


Maria Doyle se lance ensuite dans l’aventure du télé-crochet et passe les sélections de The Voice: La Plus belle voix, d’abord en Irlande puis en France. Lors des auditions à l’aveugle, la candidate choisit d’interpréter Danny Boy, chanson traditionnelle irlandaise. La prestation incroyable de Maria séduit les coachs et émeut Lara Fabian aux larmes. “Vous êtes une inspiration, Madame.”, lâche la chanteuse belgo-canadienne, submergée par l’émotion. Plébiscitée par les spectateurs, Maria atteint la demi-finale et réalise un rêve, celui de chanter sur scène accompagnée de ses enfants, ses étoiles, comme elle aime à les surnommer.

 

Une parfaite ambassadrice

On ne voit bien qu’avec le coeur, c’est le titre de son ouvrage paru aux éditions Plon. Maria y raconte son destin étonnant et nous livre un témoignage motivant. Maria Doyle, l’inconnue qui, à son arrivée en France, refuse d’être considérée comme une simple étrangère et affirme: “Bientôt tout le monde connaîtra mon nom.” Elle confie également l’honneur que serait pour elle de représenter la France, sa terre d’accueil, à l’Eurovision.

Mère de sept enfants, celle qui a posé ses valises en Lorraine, auprès de son époux français, ferait, selon S.E. Madame Patricia O’Brien, Ambassadeur d’Irlande en France, une excellente représentante de la France, dont elle a adopté la langue et le mode de vie depuis 28 ans. Mais Maria Doyle incarne aussi à merveille la communauté des irlandais de l’étranger. Bien que parfaitement intégrée dans son pays d’accueil, elle n’a jamais renié son identité irlandaise et serait ravie d’être une passerelle entre l’Irlande et la France, ces deux pays chers à son coeur. Créer des ponts entre les nations, n’est-ce pas cela la mission de l’Eurovision?

Madame l’Ambassadeur compte ainsi sur le soutien de la diaspora pour accompagner la lumineuse et talentueuse Maria le plus loin possible dans cette nouvelle aventure. 


En ces temps difficiles, nous avons tous besoin d’un conte de fées. Alors, fermez les yeux et laissez Maria Doyle vous éblouir. Pour la suivre, l’encourager et faire de son rêve une réalité, rendez-vous sur la page Facebook de la chanteuse.

51896086_10218773827797198_27856371902840832_n

Julie Castagnet

Formatrice réformée et déformée; amatrice de bons mots et de bons mets, passionnée de rugby et de live musique (surtout si c'est dans un pub irlandais).
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Mari ven 13/11/2020 - 14:05

Très bel article!

Répondre