Vendredi 21 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les 10 films sur l’Irlande que vous devez absolument voir

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 19/02/2019 à 12:44 | Mis à jour le 22/02/2019 à 10:01
Les 10 films sur l’Irlande que vous devez absolument voir

Moins visible que son voisin anglais et moins reconnu que ses homologues français et italien, le cinéma irlandais n'en reste pas moins très riche et divers. Bon nombre d'acteurs hollywoodiens parmi les plus en vogue sont d'ailleurs originaires d'Irlande (Liam Neeson, Colin Farrell, Daniel Day-Lewis...). Si l'Irlande n'a jamais gagné d'oscar du meilleur film, elle a beaucoup de films à faire découvrir ou redécouvrir. Voici la sélection du Petit Journal Dublin des 10 films sur l'Irlande qu'il faut voir.

 

- The Quiet Man de John Ford [Titre français : L'homme tranquille

The quiet man
Un grand classique du cinéma irlandais

 

A défaut d'être une ouvre irlandaise, The Quiet Man est un film américain sur l'Irlande qui contribué à forger son image actuelle dans l'imaginaire collectif. Tourné dans la région des Lacs du Connemara, dans le comté de Mayo, le film du grand John Ford a donné au petit village de Cong une renommé internationale, à telle point qu'elle est devenue un lieu de passage obligatoire pour les bus tour du Connemara.

The Quiet Man, grand classique du cinéma avec deux immenses stars de l'époque John Wayne et Maureen O'Hara, raconte l'histoire du boxeur Sean Thornton qui après avoir accidentellement tué son adversaire lors d'un combat, rentre chez lui, en Irlande. Il compte récupérer la ferme familiale pour y couler des cours paisibles mais tombe amoureux de Mary Kate Danaher dont le frère s'oppose catégoriquement à leur mariage.

Année de sortie : 1952

Durée du film : 2h09

Récompenses : Oscars du meilleur réalisateur et de la meilleure photographie

 

 

- My left foot de Jim Sheridan

 

my left foot
Daniel Day Lewis dans l'un de ses plus beaux rôles

My left foot est le film de la consécration de Daniel Day Lewis pour lui avoir permis de décrocher le premier de ses trois Oscars de meilleur acteur. Magnifié par l'interprétation magistrale de l'acteur irlandais, My left foot est une oeuvre poignante sur le handicap et une ode à la vie.

Il s'agit de l'adaptation cinématographique de l'autobiographie de l'artiste irlandais Christy Brown. Atteint d'une paralysie spasmodique, Christy Brown apprend dès l'âge de neuf ans à utiliser son pied gauche et s'en sert pour peindre. C'est le récit d'une histoire d'amour avec son infirmière mais aussi et surtout celui d'une vie à surmonter les épreuves.

Année de sortie : 1989

Durée du film : 1h40

Récompenses : Oscar et BAFTA du meilleur acteur, Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, BAFTA du meilleur acteur dans un second rôle

 

- The Commintment d'Alan Parker

 

The Comminment est avant tout le premier roman d'une trilogie de l'écrivain irlandais Ruddy Doyle. Alan Parker, le réalisateur de Midnhight Express et de Mississippi Burning, a adapté ce roman sur grand écran en 1991 et dans lequel on retrouve une sélection musicale exceptionnelle (Al Green, Aretha Franklin, Otis Redding?).

Le film comte l'histoire de jeunes chômeurs du nord de Dublin, lassé de galérer, qui décident de former un groupe de soul dont le manager est Jimmy Rabitte. Ce dernier publie une annonce dans un journal local afin de trouver des musiciens et beaucoup de personnes se présentent au casting. Une fois l'ossature du groupe trouvée le groupe se met en chemin vers la gloire.

Année de sortie : 1991

Durée du film : 2h

Récompenses : BAFTA du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur montage et de la meilleure adaptation

 

- In the name of the father de Jim Sheridan [Titre français : Au nom du père]

 

Au nom du père marque une nouvelle fois la reconnaissance internationale de Daniel Day-Lewis avec des nominations aux Golden Globes, Oscars et BAFTA. In the name of the father est l'adaptation au cinéma de l'autobiographie de Gerry Conlon

Toujours dirigé par Jim Sheridan, il interprète Gerry Conlon, l'un des Quatre de Guilford. Il s'agit de l'histoire vraie d'une erreur judiciaire qui a vu quatre jeunes irlandais condamnés injustement après un attentat ayant entraîné la mort de cinq britanniques dans les années 1970. Piégé par la police, Gerry Conlon accablent nombreux de ses proches parmi lesquels son père pour cet attentat commandité par l'IRA.

Année de sortie : 1993

Durée du film : 2h13

Récompense : Ours d'or du Festival de Berlin

 

- Michael Collins de Neil Jordan

 

Michael Collins est le biopic éponyme d'un des leaders de l'indépendance irlandaise réalisé par Neil Jordan, réalisateur d'Entretien avec un vampire. Le film présente un casting cinq étoiles avec Liam Neeson, Julia Roberts ou encore le regretté Alan Rickman pour rendre hommage à l'un des artisans de l'Insurrection de Pâques en 1916.

1916 : l'insurrection envahit l'Irlande contre l'occupant britannique. Dublin s'embrase et les Anglais ont de plus en plus de mal à contrôler la révolte. Derrière cette rébellion, un homme a décidé de dévouer sa vie à sa nation : Michael Collins.

Année de sortie : 1996

Durée du film : 2h12

Récompenses : Lion d'or de la Mostra de Venise, Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine

 

- Bloody Sunday de Paul Greengrass

 

Bloody Sunday de Paul Greengrass revient sur un autre dramatique évènement de l'histoire commune entre Irlande et Angleterre : le dimanche 30 janvier 1972. Pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants du conflit, Paul Greengrass, réalisateur de Green Zone et de 3 opus de la saga Jason Bourne, filme avec brio cette journée sanglante pendant laquelle 14 manifestants pacifiques réclamant l'égalité des droits entre catholiques et protestants ont perdu la vie, sous les balles de l'armée britannique. Sur la célèbre chanson de U2 Sunday Bloody Sunday, le réalisateur anglais rend un vibrant hommage à ceux qui sans le vouloir ont déclenché la guerre civile nord-irlandaise, et notamment à Ivan Cooper.

Année de sortie : 2002

Durée du film : 1h47

Récompense : Ours d'or du Festival de Berlin

 

- The wind that shakes the barley de Ken Loach [Titre français : Le vent se lève]

 

Palme d'or à Cannes en 2006, Le vent se lève dont le titre original en anglais fait référence à un poème de Robert Dwyer Joyce est à la fois une oeuvre poétique et dure sur la guerre d'indépendance irlandaise. Ken Loach réunit un casting de haut vol (Cillian Murphy, Liam Cunningham..) pour ce drame historique encensé par la critique.

En 1920, des citoyens lambda s'unissent contre les troupes anglaises venues réprimer violemment les velléités d'indépendance des Irlandais. Le film se concentre principalement sur la relation des frères O'Donovan, entre solidarité et déchirement au sein de leur brigade de l'IRA.

Année de sortie : 2006

Durée du film : 2h04

Récompense : Palme d'or du Festival de Cannes

 

- Once de John Carney

 

Once s'inscrit parfaitement dans la culture irlandaise et la tradition musicale si forte sur l'île d'Emeraude. Plébiscité au festival du film indépendant Sundance par le public, Once évoque une institution en Irlande, les musiciens de rue, au son d'une sublime bande originale.

Sur Grafton Street, un homme et une femme dont on ignore l'identité vont se rencontrer autour d'une passion commune : la musique. Lui, récemment et douloureusement séparé de son ex compagne et elle, en couple avec un homme qu'elle n'aime plus. L'un et l'autre se soutiennent et partagent cette passion pour la musique.

Année de sortie : 2007

Durée du film : 1h25

Récompenses : Oscar de la meilleure chanson, Prix du public du festival Sundance

 

- Hunger de Steve McQueen

 

Pour son premier long métrage, Steve McQueen signe avec Hunger une ?uvre sans concession et emplie de violence qui plaît à la fois à la critique et au public. Si Hunger n'est pas un film facile à regarder, il reste un film important voire essentiel sur le conflit nord-irlandais.

Michael Fassbender livre une prestation magistrale dans la peau de Bobby Sands, l'un des leaders de l'IRA emprisonné à la prison de Maze, qui se lance dans une grève de la faim après avoir initié une grève de l'hygiène. Après une émeute dans la prison pendant laquelle l'un des gardiens est abattu, Hunger raconte le combat de Bobby Sands pour obtenir un statut différent pour les prisonniers politiques issus des rangs de l'IRA.

Année de sortie : 2008

Durée du film : 1h40

Récompenses : Caméra d'or du Festival de Cannes, BAFTA de la meilleure première ?uvre

 

- Calvary de John Michael McDonagh

 

C'est un film étonnant que présente Michael McDonagh avec Calvary dans un pays aussi catholique que l'Irlande (87% de la population se déclare croyant). Mais la magie a visiblement opéré comme le montre la critique de Studio Ciné Live «C'est drôle, touchant et diablement cynique ». Le réalisateur ne veut cependant pas que Calvary soit considéré comme un film irlandais mais comme une oeuvre dont l'intrigue se déroule en Irlande avec des Irlandais.

Un prêtre irlandais se voit signifier son arrêt de mort par un homme violé par un prêtre. Il veut se venger et lui laisse une semaine pour se préparer avant sa mort. Préoccupé par la sentence qui se rapproche, le père James interprété par Brian Gleeson continue tout de même son travail au sein de la communauté.

Année de sortie : 2014

Durée du film : 1h45

 

Auraient aussi pu être cités : Veronica Guerin de Joel Schumacher, The Guard de John Michael McDonagh, The Snapper de Stephen Fears, Adam & Paul de Lenny Abrahamson, '71 de Yann Demange

 

Emilio Meslet (lepetitjournal.com/dublin)  Rediffusion

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

dilou jeu 21/02/2019 - 11:03

On pourra aussi noter un film qui sort en France le 13 mars : Rosie Davis de Paddy Breathnach qui évoque un sujet très d'actualité, la crise du logement à Dublin

Répondre

Actualités

Ian Bailey condamné à 25 ans de réclusion

Le Britannique Ian Bailey a été condamné en son absence vendredi à Paris à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre sauvage de Sophie Toscan du Plantier la veille de Noël 1996 en Irlande.

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Que faire en Irlande ?

Découvrez le premier pub sans alcool à Dublin !

Un pub sans alcool en Irlande... impensable? C'est pourtant le défi que s'est lancé le Virgin Mary, avec l'espoir d'accompagner un changement culturel dans ce pays comptant parmi les plus gros consomm

Vivre en Irlande

GASTRONOMIE

Le coddle, plat traditionnel irlandais

Quand on pense à la gastronomie irlandaise, la Guinness vient irrémédiablement en premier à l'esprit. Si cette bière brune coiffée d'une mousse blanche jouit d'une renommée mondiale, l'Irlande propose

Expat Mag

Singapour Appercu

J. Bonet et Y. Le Goff - Stop à l’exploitation sexuelle des mineurs

Si l’exploitation sexuelle des mineurs existe depuis des siècles, différents facteurs sont à l’origine de son aggravation et de sa sophistication à l’heure actuelle.

Sur le même sujet