Jeudi 22 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Football gaélique pour les nuls

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 17/10/2017 à 17:34 | Mis à jour le 17/10/2017 à 18:04
Photo : Le Football gaélique pour les nuls
Le Football gaélique pour les nuls

On le sait tous, le sport et l’Irlande, ça ne fait qu’un! Près de 70 000 supporters irlandais ont fait le déplacement pour soutenir leur équipe en France durant l’Euro 2016 et ils ont d’ailleurs été élus les meilleurs supporters dû à leur humeur festive tout comme leur respect envers les autres. Mais en plus du football ou encore du rugby, les Irlandais ont leur sport bien à eux, à visionner avec une bière, bien entendu! Aujourd’hui nous vous parlons du Football gaélique.

Si pour vous aussi le football gaélique évoque un mélange incompréhensible de football et de rugby, voici quelques clés pour mieux comprendre… Sachant que rien ne remplace la pratique!

Le football gaélique se joue sur un terrain de forme rectangulaire mesurant entre 130 et 145 mètres de long et entre 80 et 90 de large. En comparaison, un terrain de rugby a une longueur de 100 mètres maximum (ou 144 mètres avec les zones d'en-but de 22 mètres maximum chacune) pour une largeur maximum de maximum 70 mètres. Le terrain comprend des cages en forme de H, une sorte de mélange entre les cages de football, avec un gardien et un filet, surmontées des poteaux de rugby. En Irlande, il se joue à 15 contre 15.

enbuts du foot gaélique

Mise en situation : l’attaque !

Imaginons que vous êtes un joueur sur le terrain, et que quelqu’un vient de vous faire une passe à la main. Pas de panique !

Le ballon arrive donc en l’air. Vous avez deux possibilités :

  1. soit vous attrapez le ballon avec vos deux mains (jusque-là rien de compliqué)
  2. soit vous ne courez pas assez vite, ou la passe était mauvaise, et le ballon tombe au sol.

Pour le ramasser, vous n’avez pas le droit de le prendre dans vos mains (et non trop facile !), vous devez réaliser un "pick-up", c’est-à-dire décoller le ballon du sol avec votre pied et l’envoyer dans vos mains.

Bravo, vous avez maintenant le ballon dans les mains ! Il faut maintenant en faire quelque chose. Encore une fois, deux solutions s’offrent à vous :

  1. La passe : vous pouvez lancer le ballon à un autre joueur avec le pied, en lâchant le ballon de vos mains sur votre pied et en tirant (comme un dégagement de gardien au foot). Mais vous pouvez également lancer le ballon à la main, mais pas de n’importe quelle façon ! Vous devez tenir votre balle à une main, et la frapper avec votre autre main, ouverte ou fermée. Attention : une des deux mains doit rester sur le ballon, sinon vous réalisez un service de volley, ce qui est interdit !
  2. La course : si vous décidez de la jouer solo, vous pouvez également tenter une course vers les cages adverses. Vous pouvez courir avec le ballon au pied ou à la main. Attention, si vous courez avec le ballon à la main, vous n’avez le droit qu’à 4 pas. Au-delà, il vous faudra dribbler (faire un ‘Bounce’, soit comme au basket, faire un rebond au sol) ou alors réaliser un "solo" (ou un "toe-tap"), c’est-à-dire un jonglage au pied, c’est-à-dire que vous faites rebondir le ballon sur votre pied avant de le reprendre dans vos mains.

Une fois devant les cages, il est temps de marquer. Ici encore vous avez le choix :

  1. Le tir entre les poteaux, au-dessus de la barre transversale, rapportera un point à votre équipe. Vous pouvez tenter le point en lançant le ballon à la main ou au pied.
  2. Le tir dans les cages, en-dessous de la barre transversale rapportera trois points à votre équipe. Vous pouvez tirer avec le pied (comme un but au football), ou avec la main en réalisant un smash.

Football GaéliqueMaintenant, on défend

Mais maintenant c’est l’équipe adverse qui a le ballon, et il s’agit de défendre. Le seul contact qui vous est autorisé est le contact épaule contre épaule, mais attention, il peut tout de même être très violent !

Pour défendre, vous pouvez aussi réaliser des interceptions de passes, ou encore gagner des duels aériens (en sautant plus haut que votre adversaire pour récupérer le ballon avant lui).

Enfin, il y a "l’affrontement direct" : vous piquez le ballon à votre adversaire, pendant qu’il dribble par exemple. Pour ne pas faire de faute, vous devez avoir une main sur le ballon et l’autre main levée.

Les corners se réalisent sur la ligne des 45 mètres, en face de l’endroit où est sorti le ballon (un peu comme une transformation au rugby). Vous pouvez les jouer au pied, à partir du ballon au sol ou à la main.

Les penaltys se jouent au pied ballon au sol.

Les touches se jouent au pied ballon à la main.

C’est un jeu très libre, presque sans contrainte puisque le hors-jeu et l’en-avant n’existent pas. Les positions ne sont pas vraiment fixes car le jeu est très rapide. Le marquage est très souvent individuel.

Le décompte des points se fait en deux parties : le nombre de buts et le nombre de points (de «tir entre les deux poteaux »). C’est pour cela que le score est annoncé avec deux chiffres.

Ainsi, lors de la All-Ireland Finale 2104, Kerry avait 2-19, c’est-à-dire que les joueurs ont marqué 2 buts dans les cages (buts de football), et 19 points entre les poteaux (pénalité de rugby). Sachant qu’un but vaut 3 points, pour connaître le score final de Kerry, il faut donc faire (2*3) +19= 25.  Etant donné que Donegal n’a fait que 0-12, Kerry a donc gagné 25 à 12 !

Floriane Goujon (www.lepetitjournal.com) mardi 17 octobre 2017

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet