ETUDIER EN IRLANDE- L'interview de Julie et Sarah en échange Erasmus sur Dublin

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 05/11/2014 à 23:45 | Mis à jour le 03/07/2022 à 10:57
étudiante

Aujourd'hui, suivant notre série sur les études en Irlande, nous avons interviewé pour vous deux étudiantes françaises en échange Erasmus à Dublin pour en savoir un peu plus sur leur expérience et leurs opinions sur le programme.

Les deux interviewées sont Julie, 22 ans en Master 2 à DBS (Dublin Business School) depuis presque un an et Sarah, 20 ans en Bac +2 sur Dublin depuis fin août à Institue of Technology Tallaght Dublin (ITT).

Lepetitjournal.com: Quelle est la durée de votre séjour Erasmus et quel est votre parcours ?

Julie: À la fin de mon Master 1 (Bac+4 ou Bachelor), j'ai effectué un stage de 4 mois sur Dublin et fait la demande pour mon Master 2 d'effectuer un échange Erasmus ici-même à DBS (Dublin Business School sur Georges Street)

Sarah: Dans le cadre de mon cursus scolaire on nous a donné la possibilité de partir dès notre deuxième année en échange Erasmus, j'en ai alors profité pour partir 6 mois sur Dublin. Je suis à l'ITT de Dublin (Institute of Technologie of Tallaght Dublin).

Pourquoi Dublin ?

Julie: Je voulais faire d'abord mon stage dans un pays anglophone mais je n'avais pas les moyens de le faire en Angleterre vu les prix des logements et le Canada ou les États-Unis pour juste 4 mois paraissaient un peu trop ambitieux. Et au final, j'ai adoré mon stage et l'ambiance de Dublin et de l'Irlande en général. J'ai demandé à mon école s'ils avaient des partenariats avec des écoles irlandaises pour le programme Erasmus et me voilà à DBS.

Sarah: Beaucoup de mes amis m'avaient parlé de Dublin comme étant une ville très sympa, très cool et relax. Je voulais aussi en profiter pour améliorer mon anglais et comparé aux UK, la vie reste abordable ici.

Quel était votre niveau d'anglais avant de partir ?

Julie: En France j'étais dans une école de commerce et ils ont une politique assez stricte sur les échanges Erasmus pour être sûrs qu'on n'y va pas juste pour faire la fête mais aussi pour y apprendre des choses. Du coup, pour pouvoir partir il fallait avoir un minimum de 13 de moyenne en anglais et une moyenne générale de 11. Et puis selon les pays et les universités partenaires, il faut avoir une preuve que ton niveau d'anglais est assez bon pour suivre les cours. Je sais que pour moi, pour un Master 2 (ou Msc) il me fallait pour l'Irlande un bon niveau en anglais. J'ai passé le Toiec avec 975 sur 990. Mais même avec le Toeic j'ai eu quelques difficultés au niveau administratif et dû passer des interviews avec le directeur du programme comme le Toiec n'est pas un test vraiment considéré comme suffisant dans cette école. Je dirais qu'en France mon niveau d'anglais était à 16/20.

Sarah: Je dirais que j'avais une moyenne en anglais à 13,5/20 si ça peut aider à visualiser. C'est assez pour comprendre les cours de deuxième année mais je dirais que ça reste un challenge par moments.

On ne progresse qu'en restant avec les Irlandais

Avez-vous progressé depuis votre arrivée ?

Julie: Carrément ! Après six mois, je suis quasiment bilingue. Mais c'est aussi parce que j'ai été pendant 6 mois complètement en immersion. Dans mon stage personne ne parlait français donc je n'avais pas le choix, et là à l'école c'est pareil. Donc on progresse vraiment vite.

Sarah: Oui, mais ce n'est pas non plus une progression extraordinaire. Je suis là seulement depuis deux mois, donc c'est seulement le début. L'astuce c'est d'essayer d'éviter de rester seulement avec des Français. C'est rassurant mais au final on ne progresse qu'en restant avec les internationaux et les Irlandais.

Avez-vous trouvé facile votre intégration à la vie étudiante sur Dublin ?

Julie: Oui, les irlandais en général sont très accueillants et il y a beaucoup de soirées et sorties organisées pour les internationaux et Erasmus ; et il y a aussi tout pleins de clubs et sociétés étudiantes que l'on peut rejoindre. Ça permet de rencontrer pas mal de monde.

Sarah: Oui, il y a pleins de groupes Facebook pour les étudiants Erasmus à Dublin, et même au sein de ma classe on est quasiment un quart d'étudiants Erasmus, du coup, on s'entraide et on sort pas mal ensemble. Et la chargée des relations internationales de l'ITT Dublin est très efficace.

Comment financez-vous votre séjour ?

Julie: En partant avec le programme Erasmus on peut demander la bourse Erasmus même si de base on n'est pas boursier comme moi. Je touche environ 300? par mois. Ce n'est pas assez pour financer toutes mes dépenses mais c'est déjà une bonne aide. Et j'ai contacté mon conseil général et régional et obtenu une autre bourse de 250? par mois. Pour le reste c'est un mélange d'aides de la famille et d'économies.

Sarah: J'ai obtenu la bourse Erasmus plus une bourse régionale, la bourse PRAME il me semble. Comme je suis boursière j'ai aussi quelques autres allocations qui m'aident bien. Et comme je n'ai pas non plus énormément de cours je fais de temps en temps un peu de babysitting et je donne des cours de français à deux jeunes. Ça prend du temps, il faut être bien organisé mais au final ça rapporte assez pour payer toutes mes factures et avoir un peu d'argent de poche pour les sorties et soirées.

Que pensez-vous de la communauté française sur Dublin ?

Julie: Il y a beaucoup trop de Français à mon goût ! Ça peut être risqué quand on veut vraiment progresser en anglais. J'essaye d'éviter de trop rester uniquement avec des français. Mais d'un autre côté, c'est vraiment bien d'avoir une telle communauté française en Irlande, au moindre problème, on peut toujours poser une question sur Facebook et on aura une réponse.

Sarah: J'ai été étonnée de croiser autant de Français. Mais la plupart étant ici pour des raisons similaires, il est parfois bien de pouvoir échanger entre nous et de se donner des conseils.

On n'est pas de simples élèves mais de futurs professionnels

Quelles sont pour vous les différences au niveau des études entre la France et l'Irlande ?

Julie: Les relations avec les profs sont différentes, il y a plus de respect sans forcément qu'ils aient à faire la guerre. Ensuite, il y a une plus grande flexibilité et souplesse des profs et des horaires. Par exemple, quand on a des blocs de plusieurs heures du même cours à la suite, on fait rarement les heures complètes. - Le cours dure 1h40 au lieu de 2h - Un prof nous a même laissé partir parce qu'il avait vu plusieurs élèves bailler et nous a trouvé trop fatigués pour entamer un nouveau chapitre. Résultat, le cours n'a duré que 25 min au lieu d'1h ! D'un autre côté, le travail des recherches est un peu mâché par les professeurs. Pour la recherche de stage par exemple, les élèves n'ont presque pas à chercher par eux même, pour interviewer des professionnels où les profs les contactent directement... C'est plutôt pratique.

Sarah: Les profs accompagnent plus les élèves et on est mieux encadrés. Et les relations avec les professeurs sont bien plus décontractées aussi. Par exemple on les appelle par leur prénom ! J'ai encore du mal à m'y habituer mais je trouve ça plus sympa comme ambiance, on n'est pas de simples élèves mais de futurs professionnels.

Quels sont pour vous les principaux avantages à venir étudier en Irlande ?

Julie: Découvrir une nouvelle approche pédagogique. On dit que les français sont très mauvais avec l'apprentissage des langues donc je commence ici l'allemand et je verrais bien mon niveau à la fin de l'année !

Sarah: Améliorer mon anglais et peut-être devenir parfaitement bilingue. Ensuite, rencontrer de nouvelles personnes et cultures et pouvoir échanger avec les autres. Pour finir, voyager, j'ai encore quelques mois pour parcourir l'Irlande.

L'accueil que j'ai reçu est au-dessus de mes espérances

Recommanderiez-vous Dublin comme destination d'étude à vos amis ? Pourquoi ?

Julie: Oui ! Il y a de vraiment bons profs et une bonne ambiance. Et Dublin est une ville à taille humaine donc on y trouve vite nos repères !

Sarah: L'accueil que j'ai reçu est au-dessus de mes espérances. Les profs, secrétaires sont toujours prêts à aider, très agréables et à l'écoute des étudiants. On se sent vraiment épaulé.

Quels sont les meilleurs conseils que vous pourriez donner aux autres étudiants souhaitant venir à Dublin ?

Julie: Déjà, pour le logement, dans certaines universités ils ont des listes de personnes proposant des chambres ou alors il faut regarder daft.ie. La colocation est ce qu'il y a de plus répandu car c'est moins cher que seul. Ensuite, le coût de la vie est un peu plus élevé qu'en France, donc il vaut mieux faire attention sinon on peut vite dépenser beaucoup en un mois. Pour la sécurité sociale, ne pas oublier de demander la CEAM et prendre une mutuelle complémentaire spéciale pour l'étranger au cas où il vous arriverait quelque chose. On ne sait jamais. Concernant votre banque, ne pas oublier d'augmenter vos plafond si par exemple vous voulez payer votre loyer par virement bancaire, car souvent la limite de base est inférieure à 400?... Rien ne sert de prendre une carte gold, à la limite, vous pouvez demander à votre banque d'avoir une 2ème CB au cas où vous perdez la 1ère... Et il faut savoir qu'en Irlande presque tout se paye en cash donc pensez à retirer de l'argent régulièrement et à augmenter vos plafonds de retrait aussi.

Sarah: Pour le logement je conseille de s'y prendre à l'avance s'ils souhaitent trouver une résidence étudiante. Autrement il faut trouver d'abord un logement "provisoire" comme une auberge de jeunesse pour venir chercher sur place un logement car ici tout part très vite car il y a beaucoup de demande. Et il faut aussi faire vraiment attention à ce qu'ils appellent les « scams » ou les arnaques en français sur les logements. Je conseille personnellement de ne rien payer tant que vous n'êtes pas sûr à 100% que l'appartement est bien réel etc. De même, les logements sont plutôt chers dans le centre donc avec un petit budget il faut accepter de s'éloigner un peu et d'avoir plus de trajets en bus. Ah, et surtout : ne restez pas entre français !

Si vous vous reconnaissez dans ces deux témoignages ou si vous avez vécu des expériences complètement différentes et souhaitez donner votre avis, n'hésitez pas à nous contacter ou à commenter !

Mathilde Paus 

 Pour des conseils logement, consultez nos articles Se loger à Dublin et Logement étudiant à Dublin et en Irlande

Quelques groupes Facebook et sites web que nous vous recommandons pour vous intégrer au mieux :

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'édition Dublin.

À lire sur votre édition locale