Vendredi 5 mars 2021

11 questions posées à Claudie, une Expat française en Irlande

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 19/01/2021 à 21:11 | Mis à jour le 20/01/2021 à 10:58
irlande expatriation

Régulièrement nous prenons le pouls de la communauté française en Irlande en allant à la rencontre d'Expats afin qu'il nous partage leur expérience de l'île d'Émeraude. Ainsi nous avons posé 11 questions à Claudie qui vit en Irlande depuis Septembre 2019

1- Qui es-tu ?!

Claudie: Je suis arrivée en Irlande en septembre 2019 avec mon mari, car j'y ai décroché un contrat de travail pour 2 ans. Je suis chercheuse en laboratoire au Beaumont Hospital (Dublin 9), où je travaille sur la mucoviscidose.


2 - Qu’est-ce qui t'as donné envie de quitter la France ?

Dans le cadre de mon travail et pour ma carrière à long terme, une expérience à l'étranger apporte une plus-value au CV. Après avoir décroché mon doctorat, je me suis donc mise en quête d'un contrat de post-doctorat à l'étranger, et il m'a fallu 1 an pour le trouver.


3 - Pourquoi avoir choisi l’Irlande ?

J'ai toujours voulu visiter l'Irlande, mais je n'avais pas envisagé d'y vivre au début. Lorsque j'ai cherché des offres et que j'ai vu qu'un job était disponible en Irlande, je n'ai pas hésité longtemps, et aujourd'hui, je recommande !

Claudie Gabillard
Claudie à Belfast


4 - Qu'aimes-tu le plus...et le moins... dans ton expatriation en Irlande ?

Les plus : l'amélioration de la langue anglaise, la culture irlandaise, la gentillesse et l'accueil des Irlandais, leur sens de l'entraide et du bon sens, les paysages magnifiques, l'ambiance des pubs, et la musique irlandaise.

Les moins : l'éloignement de la famille et des amis, les difficultés à nouer des liens durables (avec des Français ou des étrangers), comme beaucoup la situation sanitaire qui nous bride dans nos déplacements et la découverte du pays, et enfin la météo parfois capricieuse.


5 - Quel a été le plus grand changement par rapport à la France ?

Je dirais que ce qui m'a le plus frappée en arrivant en Irlande, c'est la facilité relative des démarches administratives, si on compare à la France. Bien moins de choses à déclarer, un système centralisé, et même si on n'est pas très à l'aise avec l'anglais au début, c'est très bien expliqué, et simple à comprendre !


6 - Qu'est-ce qui te manque le plus depuis ton expatriation en Irlande ?

Certains produits alimentaires typiquement français me manquent parfois, même si je trouve qu'en Irlande on est plutôt bien lotis et qu'on peut toujours trouver des bonnes alternatives !


7 - Quel est ton expérience de l'apprentissage de l'Anglais ? (Est-ce compliqué ? Facile ?)

Je parlais un niveau correct d'anglais en arrivant en Irlande, et je n'ai pas eu trop de mal à améliorer mon vocabulaire. Je dirais que le premier mois j'ai surtout écouté pour me familiariser avec les accents et les tournures de phrases typiquement irlandaises, et une fois la phase d'adaptation passée, l'anglais parlé est venu plutôt rapidement !

(NDLR: Pour les particularités de l'anglais pratiqué en Irlande voir notre article: Parlez-vous l’anglais d’Irlande ?)

 

l'expatriation permet aussi de s'émanciper un peu plus


8 - Quelle est ta nourriture préférée en Irlande ?

Rien ne vaut un bon burger dans les pubs, même si je raffole des huîtres de Galway, du Seafood Chowder et de l'Irish stew ! Et surtout, si on fait l'Irish stew soi-même, ne pas oublier la Guinness !

Irish Stew
Irish Stew

(NDLR: Pour une recette de l'Irish Stew voir: https://lepetitjournal.com/dublin/actualites/keep-cooking-irish-stew-et-dumplings-pour-la-saint-patrick-75943)


9 - Qu'est-ce que ce déménagement international t'a appris ? (En général ou sur toi-même !)

J'ai eu plus de temps pour réaliser ce qui était vraiment important pour moi, et cela m'a permis de beaucoup relativiser. Lorsqu'on fait face à des difficultés par exemple, on se dit qu'on n'a pas le choix que de gérer la chose, même dans une langue étrangère. Et donc je dirais que l'expatriation permet aussi de s'émanciper un peu plus et de réaliser petit à petit son autonomie.


10 - Une anecdote sympa à raconter sur ton expatriation ?

Lors d'un match de rugby de l'équipe de France dans le Tournoi des 6 Nations avant le confinement de mars 2020, nous étions dans un pub pour supporter les bleus. Très peu de français y étaient, et lorsque la France marquait, nous n'étions pas nombreux à s'en réjouir. Mais un couple de français assis pas loin nous a entendu, nous a rejoint, et nous avons fait connaissance. Ils étaient arrivés à Dublin le jour même, c'était leur première sortie en ville. Le match s'est terminé avec une victoire de la France, et de notre côté nous avons terminé notre soirée en improvisant un repas au pub avec ces 2 français alors que nous ne connaissions pas du tout ! Un moment sympa, qui nous faisait du bien, même si nous étions loin d'imaginer ce qui nous arriverait quelques semaines après !


11 - Aurais-tu un conseil en particulier à donner à un Français qui envisagerait de s’expatrier en Irlande ?

Je dirais qu'il faut une idée assez précise de ce que l'on recherche niveau travail, si on souhaite s'expatrier à long terme. Il faut déjà avoir des vues sur quelques domaines d'emploi, peut-être même déjà quelques entreprises choisies. Cela facilite grandement les démarches une fois sur place (logement, banque etc) si on a déjà un contrat, une promesse ou un entretien d'embauche !

 

 

 

Nous vous recommandons

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir