TEST: 2253

Elections consulaires : William Guéraiche

Par La Rédaction | Publié le 18/05/2021 à 19:32 | Mis à jour le 19/05/2021 à 11:57
William Guéraiche

L’élection des conseillers consulaires approche. Pour vous aider à mieux connaître les candidats des circonscriptions des EAU, ainsi que leurs programmes, le petit journal de Dubaï leur a posé les mêmes questions. Ces interviews réalisées par écrit vous sont proposées dans l’ordre des tirages au sort effectués par les consulats généraux. Elles sont publiées entre le 13 et le 20 mai, c’est-à-dire avant le vote sur internet qui sera ouvert du 21 au 26 mai.

L’élection « à l’urne » aura lieu quant à elle le 30 mai.

 

Les Français installés à l’étranger sont appelés à voter pour leurs conseillers, qui les représenteront auprès de chaque consulat dans le monde.

 

Aujourd’hui William Guéraiche

William Guéraiche, en quelques mots ?

Avant de rejoindre les EAU en 2004, William Guéraiche a enseigné l'histoire (histoire de la colonisation) pendant trois ans à la Sorbonne-Paris I et la géopolitique à l'Université de Marne la Vallée. Il enseigne à l’Université Américaine de Dubaï et à l'Université Américaine des Emirats.

 

Pourquoi souhaitez-vous vous présenter aux prochaines élections consulaires ?

Ce n’est pas moi personnellement mais une liste de personnes venant des différents horizons de la gauche. Le dénominateur commun de cette dernière, c’est la solidarité sous toutes ses formes et l’écologie.

 

Sous quelle étiquette vous présentez-vous ?

Confédération International Solidaire et Ecologiste (CISE), liste d’union de la gauche, d’Europe Ecologie Les Verts à FI avec des syndicalistes et des représentants du mouvement associatif.

 

Quelle sera votre mission ? votre programme ?

J’ai toujours défendu une certaine idée de la justice. Le principal pouvoir d’un conseiller est son droit de remontrance. « Vous ne vous comporteriez pas comme ça en France, alors pourquoi le faites-vous aux Emirats et à Oman ? » Les responsables du poste diplomatique, du réseau des écoles françaises à l’étranger ou des entreprises françaises comprennent très bien ce discours. J’ai été le seul à le tenir au cours de mon mandat. Je m’exprime ainsi souvent au nom de ceux qui ne peuvent pas parler.

 

Quels sont les principaux défis des Français à l’étranger selon vous ?

Ils sont multiples et souvent conditionnés aux situations locales. Aux Emirats, la spirale de l’endettement est le principal problème qui va se poser.

 

Pensez-vous que le rayonnement français aux EAU semble fragilisé par la crise sanitaire ? quelles perspectives anticipez-vous pour notre communauté ?

La crise n’affecte pas les structures de la présence diplomatique française. D’un point de vue économique, il faudra du temps pour en évaluer l’impact.

 

Si vous aviez un conseil à donner à vos compatriotes expatriés ce serait ?

Soyez solidaires, entre Français venant de milieux sociaux ou professionnels différents, entre générations aussi en adoptant, chacun à sa mesure, un comportant plus écologiste (refus du gaspillage, choix des circuits courts, tri à chaque fois que cela est possible, etc.). Solidaires enfin avec les étrangers, quelles que soient leurs origines.

 

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale