Jeudi 24 juin 2021

Élections consulaires : Laurent Rigaud

Par La Rédaction | Publié le 15/05/2021 à 20:36 | Mis à jour le 16/05/2021 à 14:19
laurent rigaud

L’élection des conseillers consulaires approche. Pour vous aider à mieux connaître les candidats des circonscriptions des EAU, ainsi que leurs programmes, le petit journal de Dubaï leur a posé les mêmes questions. Ces interviews réalisées par écrit vous sont proposées dans l’ordre des tirages au sort effectués par les consulats généraux. Elles sont publiées entre le 17 et le 20 mai, c’est-à-dire avant le vote sur internet qui sera ouvert du 21 au 26 mai.

 

L’élection « à l’urne » aura lieu quant à elle le 30 mai.

 

Les Français installés à l’étranger sont appelés à voter pour leurs conseillers, qui les représenteront auprès de chaque consulat dans le monde.

 

Aujourd’hui Laurent Rigaud et sa liste « La communauté au cœur »

 

Laurent Rigaud, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

 

Je suis expatrié depuis 38 ans et j’ai vécu dans 10 pays. Impliqué dans la vie associative depuis toujours, je rejoins en 2003 le bureau de l’UFE Abou Dhabi. En 2005, je suis nommé au Koweït. Retour à Dubaï en 2008, je suis élu Vice-président du conseil de gestion du Lycée Pompidou durant 5 ans et m’investis dans la construction de l’école primaire d’Academic city. En 2010, je suis élu à la présidence de l’UFE Dubaï et crée l’Amicale des Savoyards puis le festival ALP’FEST.  En 2014, ma liste remporte 3 sièges aux élections consulaires. Je suis élu Conseiller Consulaire puis Conseiller à l’Assemblée des Français de l’étranger pour représenter le Moyen-Orient et l’Asie centrale. Je siège à la commission des affaires sociales. Je m’engage pour la défense des droits des Français de l’Etranger avec un focus particulier sur le social, l’entraide et l’éducation.

En 2016, je suis nommé Chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Toujours tourné vers les plus défavorisés, je cofonde en 2017 Les Enfants du Levant, une association d’aide à l’enfance au Liban et en Syrie. Puis en 2017 je cofonde le French Community Club.

 

Pourquoi souhaitez-vous vous présenter aux prochaines élections consulaires ?

 

Je me présente aux suffrages de nos compatriotes pour un second mandat dans la continuité du travail effectué depuis de nombreuses années au service de la communauté localement et à l’Assemblée des Français de l’étranger.

 

Sous quelle étiquette vous présentez-vous ?

 

Notre liste est sans étiquette et apolitique. J’ai décidé de rassembler autour de moi des femmes et des hommes d’horizons différents, d’opinions différentes, d’expériences variées au service de leurs concitoyens et n’ayant qu’un seul objectif : Servir et représenter les intérêts de notre communauté.

 

Quelle sera votre mission ? votre programme ?

 

Notre mission est de représenter notre communauté auprès des autorités consulaires, de participer activement à la vie de notre communauté, être présent et trouver des solutions aux problématiques de nos compatriotes localement et au niveau national.

Notre programme 

 

Quels sont les principaux défis des Français à l’étranger selon vous ?

 

Ne pas disparaitre de l’écran national et d’être traité à égalité comme les Français de France au niveau de la santé, fiscalité, de l’enseignement.

 

Pensez-vous que le rayonnement français aux EAU semble fragilisé par la crise sanitaire ?

 

Je ne le pense pas. La communauté a bien résisté à la crise malgré les problématiques que nous connaissons depuis un an. Il existe une vraie dynamique au sein de notre communauté, une vraie entraide, nous sentons bien un redémarrage positif avec des PME actives, des CCI qui ont été créatives et proches de leurs membres. Des initiatives en France ont été mises en place pour la relance à l’export. Les prochains mois nous montreront que la France aux Emirats est forte et dynamique.

 

Quelles perspectives anticipez-vous pour notre communauté ?

 

Le nombre de Français est aujourd’hui le plus important de la circonscription. De nombreuses arrivées, beaucoup de créativité, de belles initiatives de business dans de nombreux secteurs. Ceci est très positif.

 

Si vous aviez un conseil à donner à vos compatriotes expatriés ce serait ?

 

Participer à la vie de la communauté et voter le 30 mai. La France est un des rares pays au monde qui a mis en place une représentativité locale et nationale pour les 3 millions de Français vivants à l’étranger. Il serait dommage de ne pas utiliser son droit de vote pour être bien représenter.

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s)Réagir