Samedi 6 mars 2021
Copenhague
Copenhague

Tous les chemins mènent au vélo : rencontre avec deux entrepreneurs

Par Joëlle Borgida | Publié le 17/02/2021 à 18:10 | Mis à jour le 20/02/2021 à 11:08
Photo : ©Darth Liu (Unsplash)
recyclage réparation Copenhague

Rencontre avec deux Français installés à Copenhague qui ont crée chacun une activité autour de la petite reine. Nous vous les présentons : Antoine et son projet Sefoeli qui recycle des chambres à air, Sylvain qui s'est lancé dans la réparation de vélos à domicile et à prix doux ! 

 

Antoine travaille pour une société danoise de design, il est papa d’un petit garçon de 3 ans et vit à Copenhague.

 

Sefoeli recyclage
Antoine Delaire

 

En faisant réparer son vélo dans un magasin du quartier d’Østerbro,  il réalise que les chambres à air sont rarement réparées. Il se souvient pourtant qu’enfant, ses grands frères lui avaient appris à rechercher les trous en plaçant la chambre dans une cuvette remplie d’eau et à les reboucher avec colle et rustine. C’était une nouvelle preuve de l’évolution de notre société qui ne perd pas son temps à réparer mais qui jette et remplace. Encore plus embêtant, les chambres à air, à la différence des pneus de voiture qui sont eux recyclés,  sont tout simplement jetées avec les ordures ménagères.

Un magasin de réparation de vélo en met ainsi au rebut entre 10 à 20 par semaine, imaginez-vous à l’échelle de la capitale danoise !

Un jour, Antoine récupère un sac rempli de chambres à air dans un magasin de vélo, rentre chez lui et réfléchit à la façon de réemployer ces chambres à air percées. Il voit que certains en font des sacs ou des bijoux ; Antoine décide de partir sur la création de noeuds papillon.

Sefoeli
noeud papillon ©Sefoeli 

 

Dans une démarche éco responsable globale, Il décide de récupérer du tissu auprès de magasins de seconde main ; textile qui lui est aussi nécessaire pour confectionner les accessoires. Les cartons d’emballage et les papiers qui accompagneront le produit final seront également des produits recyclés et même l’encre utilisée sera bio-dégradable.

Comme Antoine travaille à plein temps, il ne peut prendre en charge tout le processus de fabrication. Il s’occupe de récupérer les chambres à air,  les nettoie en enlevant notamment le talc  que l’on trouve en abondance puis il les découpe pour pouvoir ensuite les confier prêtes à l’emploi à un organisme de réinsertion où Antoine a formé des employés à la création de noeuds papillon.

L’aventure Sefoeli a commencé il y a un peu plus d’un an et Antoine a depuis développé sa gamme en proposant aussi désormais : porte-clé et travaille actuellement sur un prototype de porte-bouteille à accrocher sur son vélo. Vous trouverez les produits sur le site de Sefoeli.

 

 

Sylvain est ingénieur généraliste spécialisé en mécanique. Il travaillait à Paris dans sur des projets d’infrastructure et d’exploitation dans la gestion des déchets pour le Syctom. 

 

Sylvain Belsoeur réparation vélo
Sylvain Belsoeur

 

Lui et son épouse après avoir passé 10 ans dans la capitale française ont eu envie d’ailleurs, ils ont posé avec leurs deux enfants leurs valises dans la capitale danoise en avril 2020.

Sylvain a rapidement commencé à chercher du travail dans le domaine où il exerçait auparavant mais la période n’est guère propice.

Ayant toujours été passionné de vélo, il avait déjà considéré en France ouvrir une boutique de réparation de 2 roues. En discutant autour de lui, ils réalisent que certains se plaignaient des prix pratiqués parfois excessifs pratiqués dans les magasins. C’est ainsi que Sylvain a lancé en décembre 2020  son entreprise de réparation de vélos, Bike Reparation Sylvain Belsoeur. Sylvain se déplace à domicile ou sur le lieu de travail avec sa remorque remplie d’outils et d’un stock de pièces de première urgence.

Il a déjà une bonne clientèle avec le réseau de l’école, son entourage, le bouche à oreille et Facebook. N’hésitez-pas à le contacter : s.belsoeur@outlook.dk ou tél : +45 4294 6934.

 

Nous vous recommandons

Joelle-

Joëlle Borgida

J’ai vécu dans huit pays ces vingt dernières années. Désormais installée à Copenhague, j'ai envie de partager mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Copenhague

BIEN-ÊTRE

Tricote-moi du hygge !

Le Hygge est un état d’esprit, une quête du bonheur dans les petites choses telles qu’une boisson chaude, un doux plaid, un feu de cheminée, une bougie. Et le tricot est hygge à bien des égards...

Que faire à Copenhague ?

BIEN-ÊTRE

Tricote-moi du hygge !

Le Hygge est un état d’esprit, une quête du bonheur dans les petites choses telles qu’une boisson chaude, un doux plaid, un feu de cheminée, une bougie. Et le tricot est hygge à bien des égards...