Vendredi 30 octobre 2020
Copenhague
Copenhague

Too Good To Go, l'appli anti-gaspi très frenchie créée au Danemark

Par Amélie B. | Publié le 11/08/2020 à 18:05 | Mis à jour le 11/08/2020 à 18:05
application Too Good To Go Wefood gaspillage alimentaire nourriture Danemark commerçants surplus

 

Too Good To Go a été fondée au Danemark par la française Lucie Basch en 2015, puis lancée l'année suivante en France. 

C’est en passant devant une boulangerie, le soir, qui jetait ses invendus que Lucie Basch a pris conscience de la situation  : un tiers de la production alimentaire mondiale est gaspillée. Déterminée à faire quelque chose d'utile et qui la passionne. Elle abandonne sa carrière prometteuse dans l’industrie agroalimentaire pour se lancer sans filet mais avec énergie et détermination dans l'aventure anti-gaspi. 

application anti gaspillage alimentaire nourriture

 

Un joyeux remue-méninge plus tard naissait Too Good To Go 

Une application qui permet à chacun de s'engager à son échelle contre le gaspillage en mettant en relation commerçants de bouche et utilisateurs afin que ces derniers récupèrent les invendus des commerces alentours en fin de journée. Géolocalisés sur l’application, les utilisateurs repèrent les commerçants partenaires autour d’eux, commandent un “panier surprise” composé des invendus du jour, payent un petit prix en ligne et se présentent sur place aux heures de collecte indiquées afin de récupérer leur panier.

 

Mais l'aventure Too Good To Go ne s'arrête pas là

Leur leitmotiv :” Inspire, Empower, Change” en dit long sur leur ambition. Too Good To Go, c’est plus qu'une appli, c’est un mouvement et une référence dans la lutte anti-gaspi.

Présents dans 14 pays européens (dont le Danemark donc) la communauté Too Good To Go, c’est 30 millions de repas sauvés, 40 000 commerçants partenaires et 21 millions de téléchargements depuis 2016.

Labellisée B-corp en janvier 2020, l'équipe de Too Good To Go s'engage à réfléchir aux conséquences de leurs actions et à faire les meilleurs choix pour la planète. Les exigences du label en termes d'environnement et de performance sociétale s’inscrivent clairement dans l'esprit de la communauté.

 

Too good To Go s'est aussi engagée pour faire bouger les lignes sur le sujet des dates de consommation en France.

Connaissez-vous la différence entre  Date Limite de Consommation (DLC) et Date de Durée Minimale (DDM) ? une fois la DLC dépassée, le produit devient impropre à la consommation ce qui n’est pas le cas pour la DDM indiquée sur les produits par le fameux “À consommer de préférence avant le” qui signifie en fait qu'après cette date le goût, la couleur ou la texture peuvent se dégrader.

Too Good To Go a donc convaincu 34 acteurs de la filière alimentaire de mieux communiquer sur ces différences. Un pacte de 10 engagements a été soumis parmi lesquels : l'installation de rayons anti-gaspi réunissant les produits en promotion dont la DDM est dépassée, faire disparaître les dates limites sur les produits non périssables (vinaigre, sel, miel…), supprimer la règle des un tiers /deux tiers qui conduit les distributeurs à jeter un produit lorsque sa durée de vie restante est de moins de deux tiers de sa durée de vie totale.

 

Une étude de l’Université de Wageningen (Pays-Bas) démontre l'impact Too good To Go et conclut que 58% des utilisateurs se sont rendus dans de nouveaux magasins grâce à l'application et que plus des ¾ d’entre eux en sont devenus des visiteurs réguliers. Alors que les commerces rouvrent leurs portes dans le contexte très incertain actuel, l'appli les soutient en leur amenant de nouveaux clients et en leur permettant de valoriser leurs éventuels invendus dans une période où il est difficile de prévoir les bonnes quantités.

 

Vous aussi pouvez passer à l’action, il vous suffit de télécharger l’application !

 

Dans la même démarche : Wefood est un supermarché qui vend des surplus qui ne peuvent plus être proposés dans les magasins traditionnels car date dépassée, emballage abimé ou mauvais étiquetage. Ces produits qui sont encore consommables sont vendus avec 30 à 50 % de réduction sur le prix initial.

Un magasin à Nørrebro : Nørrebrogade 58, 2200 Copenhague. A noter, pour ceux qui veulent se rendre utiles, Wefood cherchent des volontaires ! 


 

Nous vous recommandons

Amélie B

Amélie B.

Après 20 ans en finance et trois expatriations, j'ai voulu tenter l'aventure du Petitjournal.com/copenhague car "pour aimer un pays il faut le boire, le manger et l'écouter chanter".
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

La vague #MeToo atteint finalement le Danemark

La vague #MeToo qui avait touché le monde entier n’avait pas eu de résonances particulières, à ce moment-là, au Danemark. Mais le pays, 3 ans plus tard, le débat sur le harcèlement sexuel est lancé.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.