Mardi 18 mai 2021
Copenhague
Copenhague

La plus grande ferme verticale d’Europe se trouve à Copenhague

Par Amélie B. | Publié le 13/04/2021 à 18:15 | Mis à jour le 27/04/2021 à 17:06
Photo : ©Nordic Harvest
Les salades qui poussent hors sol dans la ferme verticale de Nordic Harvest au Danemark.

Réputé répondre à la pénurie d’eau et de terres agricoles, ce concept encore timidement développé en Europe est mis en culture dans la région de Copenhague par la Startup Nordic Harvest.

 

Réduire la faim dans le monde, diminuer la surface de terres cultivables et donc réduire la déforestation, recycler en boucle courte et locale certains déchets organiques, diminuer l’empreinte écologique en diminuant les besoins en transport, agriculture bio puisque ne nécessitant plus de pesticide, herbicide ou engrais, diminution de la consommation d’eau, diminution du risque sanitaire et protection de la biodiversité….. sont les avantages de cette agriculture du futur.

 

Imaginée en 1999 par le professeur en santé environnementale et microbiologie de l’université Columbia à New York, Dickson Despommier, l'idée est de cultiver des quantités significatives de produits alimentaires dans des tours, parois ou structures verticales, de manière à produire plus sur une faible emprise au sol, éventuellement en ville pour répondre à des besoins de proximité (filières courtes). Certains projets sont des sortes de gratte-ciel consacrés à l'agriculture (farmscrapers pour les anglophones).

 

Certains pays éprouvent déjà ce nouveau mode de production agricole (Singapour, Japon, Etats-Unis) et de nombreux projets de ce type se multiplient dans le monde (Chine, Emirats arabes unis, Corée ou Chine) mais en Europe, son développement n’est encore qu'à ses balbutiements. 

 

la ferme verticale de Nordic Harvest à Copenhague
©Nordic Harvest

 

Nordic Harvest a levé 62 Millions de couronnes auprès d’investisseurs et du Danmarks Grønne Investeringsfond (fond danois pour d'investissement vert) pour lancer son projet. La construction du site de production situé à Taastrup s’est achevée à l'automne 2020, avec une première récolte en janvier 2021. Par la suite, la cueillette se fera en continu environ 15 fois par an - ou tous les 25 jours. Au cours des deux prochaines années, la production sera étendue à plus de 7 000 m² et à une hauteur de 14 étages. Lorsque l'usine sera pleinement développée, elle sera en mesure de livrer 1 000 tonnes de salades et d’herbes par an. En comparaison, la consommation totale danoise de ce type d’aliment est d'environ 20 000 tonnes par an, dont environ les deux tiers sont importés.

 

L'usine verticale de NordicHarvest à Copenhague
©Nordic Harvest

 

La culture se fait sous des LED dans une solution d’eau et non en terre, ce qui dans le cadre de la législation actuelle ne lui permet pas de bénéficier du label Bio… Et pourtant, les nutriments, la photosynthèse, la température, l’humidité, la circulation de l’air circulation, etc. tout est contrôlé dans le moindre détail ce qui permet des performances agricoles sans commune mesure avec l’agriculture traditionnelle :une réduction de 90 à 95% de l’eau utilisée par rapport à la culture en terre arable, des produits prêts à consommer (sans avoir à être nettoyés), pas de pesticide, herbicide ou autre produit chimique, une réduction de 60 à 65% des engrais, utilisation d’engrais biologique et suppression de la pollution liée au transport international. Enfin, l'énergie nécessaire à cette culture nouvelle génération provient exclusivement de l’éolien.

 

Basilic, roquette, salade, épinard et chou frisé sont cultivés et la menthe, le persil ou l’origan devraient l’être sous peu. Les premiers produits Nordic Harvest devraient bientôt faire leur apparition dans les rayons de nos supermarchés danois.

 

Pour en savoir un peu plus sur les fermes verticales et partager en famille ce mode d’agriculture nouvelle génération, nous avons sélectionné les 2 petits reportages suivants :

 



 

Nous vous recommandons

AM

Amélie B.

Après 20 ans en finance et trois expatriations, j'ai voulu tenter l'aventure du Petitjournal.com/copenhague car "pour aimer un pays il faut le boire, le manger et l'écouter chanter".
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

FOOT

Karim Benzema élu meilleur footballeur français de l’étranger

Les trophées UNFP récompensent les meilleurs joueurs de football dans différentes catégories. Pour la deuxième fois consécutive, Karim Benzema a été élu meilleur joueur français évoluant à l’étranger.