Vendredi 30 octobre 2020
Copenhague
Copenhague

Les chansons françaises au Danemark, rencontre avec Magali Michaut

Par Joëlle Borgida | Publié le 23/07/2020 à 18:00 | Mis à jour le 23/07/2020 à 18:00
Photo : Magali Michaut
Magali Michaut

Alors que l’association Les chansons françaises au Danemark organise, ce dimanche 8 mars, un karaoké / blind test, rencontre avec sa présidente, Magali Michaut.

 

Magali Michaut, qui êtes-vous ? Votre formation musicale, comment êtes-vous arrivée au Danemark ?

Magali Michaut : Je suis ingénieur de formation, chercheuse à l’université de Copenhague dans le domaine de la santé.

C’est mon travail dans la recherche qui m’a menée à l’expatriation : à Cambridge (UK), à Toronto, à Amsterdam.

Côté musique, j’ai une formation classique :  solfège, violon au conservatoire de Cergy-Pontoise. J’ai joué en orchestre symphonique, puis en orchestres semi-professionnels dans tous les endroits où j’ai vécu.

J’ai un peu pratiqué le piano car nous en avions un à la maison, j’ai essayé aussi la guitare, je faisais des accords style feu de camp. En prépa, tout le monde venait faire la pause dans ma chambre, chanter des chansons.

J’ai commencé à écrire suite à une rupture amoureuse quand j’étais au Canada et donc de façon complètement thérapeutique. Le temps a passé, j’avais pris du recul et j’ai eu envie de partager. J’ai arrêté à ce moment-là de jouer en orchestre car d’autres projets me prenaient plus de temps.

Je vivais alors à Amsterdam et il y a eu alors un événement culturel avec plein de choses organisé dans la ville, style scènes ouvertes.  Je me suis inscrite dans un théâtre, ça durait 15mn, j’ai chanté 3-4 chansons guitare, piano. Je n’avais pas prévenu grand monde, ça m’a bien plu, j’ai eu de bons retours et ça y est j’avais mis le pied à l’étrier.

Il y avait la possibilité à Amsterdam de chanter comme ça, c’est une scène assez active :  tu te branches, tu chantes et tu te fais la main. Cela permet de rencontrer des gens et de faire son expérience. Depuis, j’ai joué entre 30 et 50 concerts par an, dans 11 pays différents et j’ai enregistré mon premier EP (NDLR : CD de 4 chansons) : Extended play – disponible lors des concerts ou sur les plateformes de streaming comme Spotify. 

Du coup, je me suis mise à l’écriture de façon plus sérieuse et je me suis inscrite à des ateliers d’écriture. Un jour, je m’inscris à un atelier à Copenhague qui avait lieu un été et c’est ainsi que j’ai rencontré Brett Perkins (NDLR : le compagnon de Magali qui est musicien, il organise des ateliers d’écriture, ils jouent en duo : le Duo Michaut - Perkins).

Et alors que je venais d’acheter un appartement à Amsterdam que j’y avais un travail, je suis venue m’installer à Copenhague !

 

Une écriture en anglais ?

Magali Michaut : Au départ, j’ai écrit en anglais sans me poser la question car mon quotidien depuis 7-8 ans était en anglais, mes relations, mes histoires de coeur même les ateliers d’écriture étaient en anglais.

Et par ailleurs, c’est vrai que, quand ce n’est pas ta langue, il y a plus de distance.

J’écris ce que je n’arrive pas à dire dans la vie normale et donc en anglais, c’est encore plus facile.

Petit à petit, je me suis mise à écrire en français car, quand tu veux vraiment travailler un texte, tu te rends compte que tu as plus de facilité et de maîtrise dans ta langue maternelle, ce qui permet plus de richesse.

Je découvre, à ce moment-là, aussi la scène de chansons françaises ; j’ai eu l’impression de trouver une famille qui fait des textes en français comme moi. Je regarde d’ailleurs davantage maintenant des ateliers francophones.

 

Et l’association Les chansons françaises au Danemark alors ?

Magali Michaut : Je suis arrivée en septembre 2017 à Copenhague. En tant qu’artiste, j’avais envie de rencontrer d’autres artistes, des musiciens pour m’accompagner et des amateurs de chansons françaises pour partager.

J’ai lancé l’idée, on s’est rencontré autour d’un café et j’ai donc créé l’association début printemps 2018.

L’association compte une trentaine de membres maintenant.

 

On a organisé d’abord des karaokés / blind test car l’idée plaisait bien. C’est vrai que c’est sympa de se retrouver autour de références communes avec des chansons des années 70 et 80 même si ce n’est pas toujours nos chansons préférées.

 

Vos projets à venir ?

Magali Michaut : Le Karaoké / blind test qui a lieu dans un nouvel endroit ce dimanche puisque Café Cadeau a fermé. La salle est bien équipée avec un grand écran, ça devrait être sympa.

 

Karaoké association chansons françaises au Danemark

 

Il y aura un concert dans un café en juin avec des chansons françaises reprises par plusieurs membres de l’association.

Un autre concert où nous invitons l’auteur-compositeur-interprète, Paul Meslet, est prévu le 15 novembre. C’est un artiste à la Jean Ferrat qui a fait la première partie de Maxime Leforestier. L’association a reçu le soutien du STAFE (soutien au tissu associatif des français de l’étranger) pour mettre en place ce projet.

Le concert sera donné à Jazzhus Montmartre, une très jolie salle, en association avec l’Alliance française de Copenhague et l’Institut Français du Danemark.

L’idée d’une chorale est aussi toujours en phase de réflexion.

 

Tout savoir sur l’association les chansons françaises au Danemark :

Page Facebook : https://www.facebook.com/groups/218134192280274/

Mail : chansonsfrancaisesdk@gmail.com

 

 

 

Nous vous recommandons

joelle borgida

Joëlle Borgida

J’ai vécu dans huit pays ces vingt dernières années. Désormais installée à Copenhague, j'ai envie de partager mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

La vague #MeToo atteint finalement le Danemark

La vague #MeToo qui avait touché le monde entier n’avait pas eu de résonances particulières, à ce moment-là, au Danemark. Mais le pays, 3 ans plus tard, le débat sur le harcèlement sexuel est lancé.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.