Dimanche 19 septembre 2021

Tranquebar, une ancienne colonie danoise et une librairie à Copenhague

Par Alice Borgida | Publié le 13/07/2021 à 06:10 | Mis à jour le 13/07/2021 à 06:10
Photo : Tranquebar en 1790, Peter Anker (1744–1832) - Wikimedia Commons
Tranquebar est une ancienne colonie du Danemark

La première librairie dans laquelle je suis entrée à Copenhague est une librairie sur les voyages avec de nombreux guides, des livres d’art et de photos, un grand choix d’ouvrages sur le Danemark, une belle sélection de livres pour enfants, un petit rayon en anglais et un café très hygge qui propose aussi des objets artisanaux venant du monde entier : textiles indiens, paniers tressés africains, petits bijoux d’Asie. Cette librairie porte le nom de "Tranquebar". 

Mais je m’interroge alors, pourquoi s'appelle-t-elle ainsi ? Ce n’est pourtant pas un bar mais une librairie ! Une recherche rapide permet de satisfaire ma curiosité : Tranquebar est le nom d’un ancienne colonie danoise !

 

Un comptoir danois en Inde

Situé à trois heures de route de Pondichéry, cet ancien comptoir danois est réputé pour son architecture coloniale et son imposant fort installé sur la côte du golfe du Bengale.

 

Tranquebar Inde comptoir colonie Danemark
le fort de Tranquebar - Wikimedia Commons

 

Un petit retour historique s’impose : il y a quatre cents ans, des navires danois sont arrivés à Tharangambadi, sur le littoral de l’actuel État du Tamil Nadu. Ils mettent alors en place un comptoir commercial dans ce qui n'est encore qu'un petit village de pêcheurs sur la côte de Coromandel (Sud-Est de l’Inde). Il s’agissait alors de la première colonie danoise hors d’Europe mais plusieurs autres comptoirs en Inde vont ainsi se développer entre les XVIIe et XIXème siècles.

Après avoir conclu un accord avec le rajah de l’époque, Raghunatha Nayak, les danois prennent possession de la ville en échange d’un loyer annuel de 3 111 roupies. Tharangambadi devient alors au XVII ème siècle un comptoir dynamique de la Compagnie danoise des Indes orientales, grâce notamment au commerce du poivre. 

Le comptoir sera finalement vendu aux Britanniques en 1845.

 

comptoirs européens Inde
Comptoirs européennes en Inde entre 1501 et 1739 - Wikimedia Commons

 

De Tharangambadi à Tranquebar

Dans la langue tamoul, Tharangambadi signifie “l’endroit où chantent les vagues”. Les Danois, incapables de prononcer ce nom, ont rapidement transformé Tharangambadi en Tranquebar. Cette version anglicisée reste très courante encore aujourd’hui pour désigner ce lieu qui est devenu désormais une station balnéaire.

 

Le Danemark, un empire colonial

Au XVIIe siècle, le Danemark a commencé à développer des colonies et des comptoirs en Inde mais aussi en Afrique et aux Antilles.

En Afrique, le Danemark était notamment présent dans l’actuel Ghana.

Aux Antilles, le Danemark était implanté aux Îles vierges appelées également Antilles danoises et composées de Saint-John, Saint-Thomas et Sainte Croix.  Cet archipel sera vendu aux Etats-Unis en 1916 pour la modeste somme de 25 millions de dollars.

Actuellement, le seul vestige de l’empire colonial danois est le Groenland qui est devenu une région autonome en 1953. Les îles Féroé étant quant à elles autonomes depuis 1948.

 

 

La librairie Tranquebar se situe en plein centre de Copenhague (Borgergade 14) et pour en savoir plus sur l'Empire colonial danois, rendez-vous au Musée National à Copenhague. 

 

 

Alice Borgida

Alice Borgida

Étudiante en Droit et Histoire à Paris, je me rends souvent à Copenhague pour voir ma famille. J’aime découvrir d'autres pays et cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Copenhague ?

BONNES ADRESSES

Nos brunchs préférés à Copenhague

Parce que le week-end, les journées s'organisent autrement, que l'on a envie de prendre son temps, de ne pas choisir entre salé et sucré, voici quelques lieux où aller bruncher à Copenhague.