Mercredi 26 janvier 2022
TEST: 3691

La série danoise Octobre est-elle inspirée de faits réels ?

Par Joëlle Borgida | Publié le 05/12/2021 à 17:30 | Mis à jour le 07/12/2021 à 08:27
Photo : Le petit bonhomme en châtaigne de la série Octobre sur Netflix
Le petit bonhomme en châtaigne de la série Octobre sur Netflix

Octobre ou Kastanjemanden est une série policière danoise, sortie sur la plateforme Netflix en septembre 2021 et tirée du livre du même nom signé Søren Sveistrup. Ce dernier a été également scénariste d'une autre série policière danoise à succès The Killing.

 

Le scénario d'Octobre, la série phénomène sur Netflix

Un matin d’automne, le cadavre d’une femme est retrouvé dans une drôle de mise en scène sur une aire de jeux de la banlieue de Copenhague ; à proximité du corps on retrouve en guise de signature du crime, une figurine fabriquée avec des châtaignes. L’inspectrice Naia Thulin est nommée sur l’affaire bien malgré elle, car elle vient de demander à changer de département pour avoir plus de temps à consacrer à sa fille. Sa hiérarchie lui attribue, cerise sur la gâteau, un coéquipier qui parait de prime abord complètement inefficace et incompétent, Mark Hess (Mikkel Boe Folsgaard) récemment parachuté d’Europol.

Rapidement, une deuxième victime est découverte toujours accompagnée d’un bonhomme en châtaignes. L'enquête progressant, il apparait bientôt que le tueur en série cible de jeunes mères qui peinent à s'occuper de leurs enfants. Le mystère atteint son paroxysme quand le médecin légiste constate en analysant les châtaignes des figurines, les empreintes de Christine Hartung, la fille, portée disparue depuis plus d'un an, de la ministre des Affaires sociales, Rosa Hartung (Iben Dorner).

 

 

 

La série danoise est-elle basée sur une histoire réelle ?

Faux:  bien que ces meurtres en série donnent l'impression qu'ils auraient bien pu faire être tirés de faits réels et avoir fait la Une de la rubrique des faits divers, le livre et la série ne sont pas inspirés d'une histoire vraie.

 

Vrai:  une partie de l'intrigue de l'histoire est cependant bien basée sur la réalité puisque la tradition des petites figurines en châtaigne existe au Danemark. A l'automne, les enfants ramassent marrons et châtaignes et les assemblent grâce à des segments d'allumettes fabriquant ainsi petits bonhommes, vaches, cochons. 

 

Des châtaignes sont ramassées à l'automne pour faire des figurines
© Markus Spicke (Unsplash)

 

Interrogé à ce sujet, l'auteur d'Octobre a expliqué qu'un jour d'automne, il était venu chercher un de ses enfants à l'école et avait alors observé les élèves en train d' assembler des marrons tout en chantant : "Monsieur Châtaigne, entre, Monsieur Châtaigne, entre ...".

La chanson était innocente mais Søren a perçu dans les paroles quelque chose qui pouvait devenir inquiétant. L'intrigue de son nouveau polar était trouvée et il allait se servir de ces petits bonshommes comme signature des crimes de son prochain polar.

 

Voici la chanson dont les paroles disent : 

 

Monsieur Châtaigne,  entre

Monsieur Châtaigne,  entre

As-tu des châtaignes pour moi aujourd'hui ?

Merci…

 

 

 

 

Et vous, avez-vous déjà réalisé des petits bonshommes en châtaigne ?
Choices
Nous vous recommandons
Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge
CINÉ

Angkor en trois dimensions

Une nouvelle production cinématographique, Angkor 3D : The Lost Empire of Cambodia propose aux spectateurs d’explorer depuis leur siège et en 3 D les merveilles archéologiques du Cambodge.