Des bancs surélevés au Danemark pour sensibiliser au changement climatique

Par Joëlle Borgida | Publié le 26/04/2022 à 18:45 | Mis à jour le 27/04/2022 à 14:06
Photo : ©Joëlle Borgida
un banc surélevé le long des lacs à Copenhague

De curieux bancs sont apparus récemment au Danemark : des bancs hauts sur pieds pour  sensibiliser au changement climatique et notamment à l’élévation du niveau de la mer qui se poursuit inexorablement comme vient de le rappeler le dernier rapport du GIEC.

 

banc campagne sensibilisation montée des eaux rapports ONU
bans surélevé d'un mètre au bord des lacs à Copenhague ©Joëlle Borgida 

 

Les bancs d’origine datent de plus d’un siècle alors que dans 15 lieux, dans les villes d'Odense, Aarhus et Copenhague, une version surélevée de plus d'un mètre a été installée pour mettre en évidence la montée des eaux avec les inondations qui seront de plus en plus courantes si nous ne changeons rien. L’ONU estime en effet qu’à l’horizon 2100 le niveau de la mer aura monté d’un mètre et pour le Danemark entouré d’eau il s’agit d’un risque majeur - voir notre article : Copenhague sauvée des eaux - . Une plaque explicative sur chacun des bancs explique la démarche et incite à modifier nos modes de vue.

 

banc sensibilisation inondation montée des eaux Danemark
Les inondations vont devenir monnaie courante si nous ne faisons rien pour le climat. Selon le rapport de l'ONU sur le climat, les niveaux d'eau augmenteront jusqu'à 1 mètre d'ici 2100 si le réchauffement climatique se poursuit
 ©Joëlle Borgida 

 

Le très renommé cabinet d'architecture BIG (Bjarke Ingels Group) a réalisé cette campagne nommée "Notre terre, notre responsabilité " qui est à l’initiative de la chaine danoise TV2 et qui bénéficie du soutien de la commune de Copenhague.

 

Toujours sur ce sujet, La Fresque du Climat  aura lieu, le lundi 02 mai, à 16h à Copenhague (au BrewPub, Vestergade 29) en présence de son fondateur. Il s'agit d'un atelier collaboratif utilisant 42 cartes basées sur le rapport du GIEC qui permet de comprendre l’essentiel des enjeux climatiques. Plus de 350 000 personnes ont déjà participé à ces évènements. Pensez à vous inscrire

 

Fresque du climat Copenhague

 

Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale