Lundi 18 octobre 2021
TEST: 3691

Un grand jour pour le Lycée Français Prins Henrik de Copenhague

Par Joëlle Borgida | Publié le 27/09/2021 à 20:20 | Mis à jour le 30/09/2021 à 16:00
Photo : ©Joëlle Borgida
premier coup pelle LFPH

Les premiers coups de pelle du nouveau Lycée Francais de Copenhague ont été donnés ce lundi 27 septembre marquant les débuts d’un chantier qui devrait durer deux ans.

 

Une cérémonie d'inauguration du chantier ce lundi 27 septembre 

La cérémonie a eu lieu en présence de son Altesse Royale la Princesse Marie, de l’Ambassadrice de France au Danemark, Caroline Ferrari et du maire de Frederiksberg.

 

Karine Vittaz, proviseure du Lycée, Anders Torbøl, président de la Fondation du Lycée Français Prins Henrik, des représentants des principaux donateurs, du Conseil d’Administration du Lycée ainsi que des élèves accompagnés de leurs enseignants avaient également été conviés.

 

Son Altesse Royale la Princesse Marie et les élèves du LFPH
Son Altesse Royale la Princesse Marie accueillie par les élèves du LFPH ©Joëlle Borgida 

 

Un nouveau campus toujours à Frederiksberg 

Le nouveau campus sera situé à l’angle de Rolighedsvej et Bülowsvej, soit à quelques centaines de mètres de l’actuel Lycée ; il intègrera un bâtiment existant et permettra de réunir tous les niveaux de la maternelle à la terminale sur un même site.

 

Les nouvelles installations disposeront d’équipements conviviaux et adaptés à une pédagogie moderne. Dans ce nouvel espace, il est également prévu par la mairie de Frederiksberg la construction d’une salle de sport, d’un espace vert et de logements pour étudiants.

 

Nouveau Lycée Francais de Copenhague
Le projet du futur Lycée Français

 

Ce chantier qui débute est la fin d'une première étape et ouvre pour le Lycée Francais de Copenhague un nouveau chapitre.  

Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir