Quatre pays dont le Danemark s'engagent à quadrupler l'éolien offshore en mer du Nord

Par Joëlle Borgida | Publié le 19/05/2022 à 17:09 | Mis à jour le 20/05/2022 à 11:16
Photo : ©viktor-hesse (Unsplash)
accord d'Esbjerg entre le danemark, les pays-bas, l'allemagne et la belgique pour  installer 150 gigawatts d’éoliennes en mer du Nord d’ici à 2050.

La Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark ont signé un accord de coopération pour installer 150 gigawatts d’éoliennes en mer du Nord d’ici à 2050.

 

La déclaration d'Esbjerg pour faire de la mer du Nord la plus grande centrale d’énergie renouvelable d'Europe

Le chancelier allemand, Olaf Scholz, les premiers ministres néerlandais, belge et danois, Mark Rutte, Alexander De Croo, Mette Frederiksen, ainsi que de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen étaient présents, mercredi 19 mai lors du North Sea Summit à Esbjerg (plus grand port danois sur la mer du Nord et avec à 30km au large plus grand parc éolien offshore) pour annoncer le lancement de cette initiative commune afin de faire de la mer du Nord la plus grande centrale électrique renouvelable d'Europe ; ceci représente un investissement de 135 milliards d'euros.

Réduire la dépendance et les émissions de CO2

L’objectif vise à quadrupler la capacité combinée d'éoliennes en mer pour la porter à 65 GW d'ici 2030 et à la multiplier par 10 pour atteindre 150 GW d'ici 2050 - puissance qui représente entre 15 000 et 20 000 turbines. Cela correspondra à la moitié de l’objectif fixé par l’Union Européenne pour l’éolien en mer d’ici à 2050.

Cette accélération verte de l’éolien offshore poursuit deux buts : remplacer le plus rapidement possible le gaz et le pétrole, notamment en provenance de Russie, afin de réduire notre dépendance énergétique et réduire les émissions de CO2.

 

Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale