À Chiang Mai, les livreurs Line Man sous-payés en colère

Par La rédaction de Chiang Mai | Publié le 07/06/2021 à 00:00 | Mis à jour le 07/06/2021 à 05:05
Photo : Catherine VANESSE - Les applications de livraisons ne cessent de prendre de l'ampleur en Thaïlande, sans pour autant profiter aux livreurs
line-man-app

Les livreurs de l’application Line Man ont manifesté deux jours de suite dans le centre de Chiang Mai suite à une diminution de près de 35% par livraison

Une centaine de livreurs travaillant pour l’application Line Man ont manifesté leur colère le 1er et le 2 juin, devant la porte Thapae, dans le centre-ville de Chiang Mai, pour protester contre une soudaine diminution de leurs revenus calculé au trajet. 

Selon un représentant du groupe, les livreurs Line Man n’auraient reçu aucun préavis pour leur annoncer une baisse des tarifs rendue effective dans la nuit du 31 mai au 1er juin. Les frais de livraison seraient passés de 38 bahts (1 euro) par trajet à seulement 24 bahts, rapporte le magazine Chiang Mai Citylife, soit une diminution de près de 35%. 

Autre grief, la société de livraison leur aurait également promis un bonus de 14 à 21 bahts par trajet durant les heures de pointe, mais jusqu’à présent, personne ne semble avoir été éligible pour en bénéficier et les directives manquent de clarté pour savoir comment les chauffeurs peuvent en profiter. 

“Nous arrivons à un point où cela ne vaut simplement pas la peine”, confie un chauffeur. 

Des applis qui rafflent tout

L’application Line Man compte environ 1.000 livreurs dans la province de Chiang Mai. D’autres manifestations sont prévues dans les prochaines semaines. 

La plupart des applications de livraisons prennent généralement une commission allant de 30 à 35% aux restaurateurs, ce qui correspond pour beaucoup à la marge bénéficiaire de ces derniers.

Lors d’une interview à Lepetitjournal.com, Thanit Choomsang, président de l’Association des restaurants et bistrots de Chiang Mai invitait les clients à éviter de passer par les applications et de commander directement aux restaurants puis d'aller chercher ses plats soi-même pour soutenir ces derniers: “Même si la livraison est devenue une habitude fortement ancrée chez les gens, en tant que client, si vous ne voulez pas voir certains restaurants disparaître, commandez directement, passez un coup de fil et allez chercher vos plats, c’est finalement la seule option viable actuellement”. 

0 Commentaire (s) Réagir