Jeudi 13 mai 2021

[UPDATE] Tamil Nadu : la nouvelle vague Covid-19 se ressent

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 09/04/2021 à 06:17 | Mis à jour le 09/04/2021 à 11:07
chennai india inde tamil nadu covid

Nouvelles interdictions, hôpitaux de plus en plus débordés… l’Etat du Tamil Nadu ressent chaque jour un peu plus une nouvelle vague Covid-19… Le nombre de cas actifs, qui était de 13 070 le 28 mars, a franchi le cap des 30 000 cas hier, plus précisément 30 131 personnes atteintes.

 

Nouvelles restrictions à partir du 10 avril 2021

Le gouvernement du Tamil Nadu a annoncé hier de nouvelles mesures pour endiguer la deuxième vague de cas de Covid-19, insistant auprès des industries, des complexes commerciaux, des bureaux et des restaurants de s'assurer que les gens portent des masques et suivent les protocoles sanitaires. Par ailleurs, le public est interdit dans tous les lieux de culte ; ceux-ci devront fermer à 20 heures à partir du 10 avril. Les magasins de fruits et légumes du complexe Koyambedu seront également fermés à partir de demain.

 

covid india inde koyambedu
@newsindiaexpress, Koyambedu market à Chennai 

 

Le gouvernement a exhorté les personnes âgées de plus de 45 ans à se faire vacciner dans les hôpitaux publics et les hôpitaux privés reconnus dans un délai de deux semaines. Les industries doivent prendre des dispositions pour la vaccination de leurs employés. Le secrétaire en chef Rajeev Ranjan a déclaré que le public devait coopérer pour contenir efficacement le virus. "La direction des industries, des complexes commerciaux, des organisations privées, des bureaux et des restaurants doit assurer le balayage thermique, l'utilisation de désinfectants pour les mains et le port de masques faciaux par leurs employés, les fonctionnaires et le public. Les personnes qui ne portent pas de masque ne doivent pas être autorisées à entrer dans les locaux", a-t-il déclaré dans un ordre.

Côté transports, les bus publics et privés à l'intérieur de l'État, y compris les services de la Metropolitan Transport Corporation à Chennai, seront autorisés à transporter des passagers dans la limite des places disponibles. Cette mesure s'applique également aux bus desservant Puducherry, l'Andhra Pradesh et le Karnataka.

 

Interdiction de rassemblement jusqu’au 30 avril

La semaine dernière, la police de la ville avait émis des ordres d'interdiction interdisant tout rassemblement ou réunion dans les lieux publics du 1er au 30 avril (en vertu de la section 144 du Code pénal). L’ordre interdit spécifiquement les rassemblements, les processions, les jeûnes, les manifestations et les chaînes humaines dans les limites de la ville, pendant tout le mois à venir. Il est adopté pour tenter de limiter les dégâts d’un combo élections / propagation de virus…

A noter que les personnes ayant un mariage ou des funérailles à la maison ne sont pas concernées par les ordres réglementaires. L'ordonnance précise en outre que "les demandeurs sont invités à demander l'autorisation au moins cinq jours à l'avance."

 

Les hôpitaux font face

Hier, Chennai comptait 11 633 patients atteints de Covid-19. Comme ailleurs dans le Tamil Nadu, les hôpitaux sont débordés, à tel point que des patients seraient refusés, faute de ventilateurs ou d'installations pour l'oxygène nasal à haut débit.

La semaine dernière, le site Internet de l'État indiquait que les 130 lits d'oxygène des hôpitaux Billroth de Shenoy Nagar étaient occupés, de même que 40 lits Covid des hôpitaux Kauvery. Plus de 90 % des lits du Gleneagles Hospital et de l’Apollo Hospital étaient également occupés. "Nous avons redirigé certains patients vers d'autres hôpitaux ce matin. Ils étaient symptomatiques et pouvaient avoir besoin d'oxygène à haut débit, mais tous nos lits étaient pris", a déclaré le Dr Subramanian Swaminathan de Global Hospitals.

 

india inde chennai covid vague

 

Des hôpitaux plus petits et des maisons de retraite, qui admettaient des patients souffrant de maladies modérées, ont également commencé à refuser des patients. Les représentants de nombreux hôpitaux privés ont déclaré qu'ils augmentaient le nombre de logements partagés au sein de l'hôpital et conseillaient l'isolement à domicile pour les patients jeunes et asymptomatiques. Les hôpitaux publics, qui ont enregistré un pic d'admissions, ont déclaré que les besoins en oxygène et en ventilateurs ont considérablement augmenté au cours de la semaine dernière.

A noter qu’au cours de l'année dernière, presque tous les hôpitaux publics de la ville ont multiplié par près de cinq leur capacité en oxygène. "Bien que les médecins et le personnel paramédical des hôpitaux soient épuisés, ils disposent de l'infrastructure nécessaire pour accueillir davantage de patients", a déclaré le directeur de l'enseignement médical, le Dr R Narayanababu.

Sources : Times of IndiaTimes of India & Times of India

 

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Que fête-t-on le jeudi de l’Ascension ?

En France, l’Ascension fait partie des onze jours fériés. Cette fête chrétienne, célébrée chaque année entre le 30 avril et le 3 juin, tombe toujours un jeudi. En 2019, elle se tiendra le 30 mai.