Lundi 21 septembre 2020

CHENNAI: Un numéro Whatsapp pour signaler les crimes contre les femmes

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 08/01/2020 à 01:00 | Mis à jour le 08/01/2020 à 01:00
enfant protéger inde whatsapp inde

Nouvelle initiative de la Police de Chennai : un numéro whatsapp dédié pour assurer davantage la sécurité des femmes et des enfants dans la ville, le 75300 01100.

Pour répondre aux messages et appels, des agents spéciaux ont été désignés : Ils vérifient  les messages et y affectent des agents. En cas d'urgence, un plus grand nombre de policiers peuvent être affectés sur les lieux signalés.  « Cette initiative a été proposée pour obtenir des renseignements de première main des victimes elles-mêmes. » explique un agent de police.

Outre ce numéro de téléphone, la police a également mis en place un identifiant de messagerie Facebook (https://www.facebook.com/Chennai.Police/), une adresse email  (edccwc.chennai@gmail.com ) et une adresse postale (reater Chennai Police, Greams Road - Thousand Light Police Station campus -  Thousand Lights, Chennai-600 006) pour les rejoindre via différentes plateformes.

Source : Times of India

 

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AGRICULTURE

Importantes grèves prévues dans toute l’Inde

Les organisations d’agriculteurs ont annoncé leur intention de bloquer les routes cette semaine. Ils protestent contre une législation qui affaiblirait le soutien du gouvernement au secteur agricole.

Communauté

RÉTROSPECTIVE

Comment vivaient les Français en 1969 à Madras?

1969, Madras. Alain est un jeune étudiant parachuté en Inde à la fin de son cursus universitaire. Une expérience qui le marquera à jamais. Plus de 50 plus tard il partage ses souvenirs de Madras.

Expat Mag

Bucarest Appercu
INTERVIEW

Tilla Rudel, nouvelle directrice de l'Institut français de Timișoara

Cette semaine notre rédaction est allée du côté de Timișoara, une ville que nous affectionnons tout particulièrement, pour vous présenter la nouvelle directrice de l'Institut français de Timișoara, Ma