Samedi 6 mars 2021
Buenos Aires
Buenos Aires

La minute culture : le drapeau d’Argentine

Par Cécile Chênerie | Publié le 02/02/2021 à 17:23 | Mis à jour le 02/02/2021 à 17:23
drapeau argentine

Histoire du drapeau

On compte quatre symboles nationaux de l’Argentine : les armoiries, l’hymne national, la cocarde et bien sûr le drapeau. Ce dernier a vu le jour en 1812, créé par le général Manuel Belgrano. Dans un premier temps, il est composé uniquement de deux bandes bleues et d’une blanche, et ce n’est que six plus tard que les membres du Congrès national y ajoutent le soleil en son centre. Ce soleil est nommé « Sol de Mayo », en hommage à la révolution du peuple argentin contre l’occupation napoléonienne en 1810. Il rappelle également le Dieu Inca solaire « Inti ». Plusieurs drapeaux d’Amérique latine s’inspirent du drapeau argentin tels que presque tous les pays faisant autrefois partie des Provinces Unies d’Amérique centrale (Nicaragua, Honduras et Salvador) qui conservent les bandes bleues et blanche, mais aussi le Guatemala qui reprend les trois bandes verticalement ou encore le drapeau de l’Uruguay où on retrouve le même soleil.

 

Signification du drapeau  

Comme évoqué précédemment, le soleil représente la révolution de Mai 1810 où le peuple argentin se soulève contre l’occupation napoléonienne. Les couleurs quant à elle n’ont pas d’interprétation certaine, mais quatre hypothèses sont en général retenues. Ces couleurs pourraient être inspirées de l’écusson de la ville de Buenos Aires, imaginé par Napoléon. Le blanc pourrait aussi représenter la monarchie divine, alors que le bleu serait un symbole de liberté de pensée et d’expression. Une interprétation plus religieuse dira que le bleu représente la couleur du manteau de la Sainte Vierge. Enfin, on peut penser que ces couleurs auraient été choisies en signe de soutien à l’Espagne, elle aussi colonisé par Napoléon, et reprendrait donc les couleurs de la famille royale espagnole.

 

Día de la bandera

En Argentine, le drapeau est célébré tous les ans le 20 juin. Cette date a été choisie en hommage à Manuel Belgrano, décédé le 20 juin 1820. La date a été officialisée par la loi 12 361 du 8 juin 1938 par le président de l'époque de la nation argentine, Roberto M. Ortiz. Depuis 2011, le 20 juin est un jour férié en Argentine. Le principal lieu de commémoration reste le Monument du Drapeau, à Rosario, lieu où aurait été hissé pour la première fois le drapeau. À cette occasion, des milliers de personnes se réunissent pour célébrer le pays et son histoire. Il existe également plusieurs chants pour célébrer le drapeau.

 

 

Nous vous recommandons

cecile chenerie

Cécile Chênerie

Après des études de lettres, de philosophie puis de mode, Cécile décide de découvrir de nouveaux horizons et se lance dans un tour d’Amérique latine. Séduite par l’Argentine, elle décide de s’y établir pour un temps.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Santiago Appercu
WEBINAR

REPLAY - Retrouvez la réunion virtuelle avec Jean-Baptiste Lemoyne

Français d’Amérique Latine, Jean-Baptiste Lemoyne répond à vos questions ! Le secrétaire d’Etat au Tourisme, aux Français de l’étranger et à la Francophonie était l’invité de lepetitjournal.com

Que faire à Buenos Aires ?

TROPHEE ANCIEN(NE) ELEVE DES LYCEES FRANÇAIS DU MONDE

Elise Maciol : "Notre musique est comme une tour de Babel"

Elise Maciol et Mariano Alarcon Sturla ont créé il y a 2 ans le groupe de musique Les Manivelles. Ensemble, ils explorent la musique dans toute sa diversité et créent un univers riche et métissé.