TEST: 2245

EMPLOI - Lutter contre le stress et réévaluer ses perceptions

Par Professional | Publié le 25/05/2018 à 00:00 | Mis à jour le 25/05/2018 à 00:00
sage-friedman-608071-unsplash

Notre partenaire Professional vous propose aujourd'hui de vous interroger sur le stress au travail.

 

 

Très souvent il nous arrive de nous trouver face à un besoin d'analyse, soit d'un point de vue professionnel, soit d'un point de vue personnel, et, dans notre démarche visant à identifier une réponse à certaines questions, nous nous cantonnons le plus souvent à une seule et même réponse – le stress.

 

Le stress constitue souvent le coupable idéal pour une gamme extrêmement large de situations, mais aussi le fondement d'actions qui recouvrent des pans de plus en plus vastes de notre vie – professionnelle, personnelle, sociale etc.  


Puisqu'il semblerait que le stress soit devenu un élément omniprésent dans nos vies, je vous propose donc d'essayer de nous familiariser davantage avec les dimensions qu'il recèle, notamment afin de pouvoir identifier une série de modalités efficaces visant à le dépasser. Nous pourrions déjà initier cette démarche en le définissant comme une sorte d'état auto-généré. Le stress représente une réaction que nous avons face une série de stimulus contextuels et personnels. En d'autres termes, il représente une réponse générée par nous-même, et, comme tel, dépend en grande partie de la manière dont nous percevons cette réponse, en termes d'ampleur et d'intensité. Par exemple, si en début de carrière nous possédons toute la disponibilité, l'énergie, la motivation pour nous impliquer professionnellement de manière importante et, qu'implicitement, nous passons de nombreuses heures supplémentaires au travail, une fois entré dans une autre étape de notre vie et notamment parvenu à fonder une famille, le fait de réaliser des heures supplémentaires peut constituer une source de stress ou du moins peut être perçu comme tel. Toujours dans cette lignée, le fait de traverser des moments difficiles dans sa vie personnelle ou bien d'accumuler beaucoup de fatigue physique ou psychique, différents aspects que dans d'autres circonstances nous aurions considérés comme normaux peuvent également se transformer en facteurs de stress.


Les moindres détails de notre vie professionnelle peuvent ainsi devenir, dans certains contextes, des éléments constitutifs de stress. Il est surprenant d'observer, entre autres, comment l'ordre ou le manque d'ordre parmi les objets que nous côtoyons dans notre quotidien au travail peut avoir un effet hors du commun sur le stress auquel nous nous confrontons dans certaines situations limites.   

 
Interrogez-vous au sujet des sources de stress au travail, de très nombreuses personnes identifient ses origines dans des éléments extérieurs à eux, des aspects sur lesquels ils ne possèdent aucune contrôle, cela contribuant à générer une attitude passive dans la manière de dépasser et de réduire celui-ci. En réalité, le plus souvent les racines du stress dans le monde professionnel peuvent être localisées au niveau d'éléments sur lesquels nous possédons une véritable capacité de contrôle. Il est important de prendre conscience de cette aspect car il peut générer une attitude active, voire proactive, nous permettant d'améliorer nos performances professionnelles. En d'autres mots, parmi les méthodes les plus souvent rencontrées de diminution et de réaction face au stress peuvent être mentionnées les processus de compartimentation, de généralisation et d'objectivation, celles-ci ayant comme but principal le contrôle du contexte sur les éléments générant l'état de stress. Certainement qu'il existe de manière objective des situations génératrices de stress sur lesquelles nous ne pouvons avoir aucun contrôle, toutefois le plus souvent nous pouvons influencer ces mêmes situations en agissant sur la manière dont nous nous rapportons à elles.


A mon sens le plus efficace serait d'essayer de manière assidue de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, afin de bien savoir ce que l'on veut et poursuit et, surtout, ce que l'on peut obtenir.   

 
N'oublions pas que le stress occupe, en grande partie, dans nos vie la place que nous-mêmes lui accordons.

 

Cristina Pasat
Directeur Général
Professional

10253786_915501418565431_5847839723805374474_n

Professional

"20 ans d’expérience, 15 ans de compétition économique" - Professional n’est pas seulement la plus grande agence de ressources humaines en Roumanie, mais elle est aussi la plus ancienne initiative locale du domaine
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.