Samedi 21 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Guide Vert Michelin : Paysages et légendes du Massif de Ceahlău

Par Escapades en Roumanie | Publié le 30/08/2019 à 00:00 | Mis à jour le 30/08/2019 à 07:11
photo 2-0

Votre Guide Vert Michelin vous emmène aujourd'hui à la découverte des montagnes Ceahlau.

Impressionnant par sa grandeur, sa diversité naturelle et ses légendes, le massif de Ceahlău nous accueille avec des paysages à couper le souffle. Situé dans la partie Nord-Est de la Roumanie, dans le département de Neamț, le massif fait partie de la chaîne des Carpates Orientales. Son sommet, « Ocolașul Mare », atteint 1 907 m d’hauteur.  

montagne-ceahlau-roumanie

 

Un de ses itinéraires, parmi les plus fréquentés et les plus abordables, mène, en environ 4 heures, à son sommet. Ce trajet, marqué avec une bande rouge, vous offrira de nombreux points de vue panoramiques spectaculaires, ainsi que la possibilité d’admirer plusieurs géomorphosites – des formes de relief d’une importante valeur scientifique, culturelle et historique.

L’itinéraire, aménagé depuis 1835, relie le Monastère de Durău (situé à 800 m d’altitude) au plateau du massif. Le monastère, attesté depuis le 18e siècle, se situe aujourd’hui dans la station du même nom, près de la ville de Bicaz. Après avoir quitté la route asphaltée pour ensuite emprunter un chemin forestier, le trajet commence à environ 100 m du siège administratif du « Parc National de Ceahlău ». Par la suite, la pente deviendra de plus un plus accentuée et, après environs 45 minutes de marche, vous arriverez à Cabana « Fântânele » (le Chalet de « Fântânele »). C’est une occasion idéale pour faire une petite pause, tout en admirant le magnifique panorama qui s’ouvre sur la station touristique de Durău, les montagnes de Bistrița, ainsi que sur le Pic de « Toaca » (1 904 m d’altitude) - le deuxième plus haut pic du massif Ceahlău.

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

En continuant le trajet, vous monterez doucement pour arriver au Col « La Morminte » (« Aux Tombeaux ») où vous trouverez un lieu aménagé pour faire une autre petite pause. A partir d’ici, la pente devient progressivement accentuée jusqu’à ce que le chemin atteigne un lieu dégagé d’où vous aurez un impressionnant point de vue sur les montagnes de Stânişoara bordées par les eaux du Lac « Izvorul Muntelui » (la Source du Montagne).

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

Dans cet endroit se trouve un autre rocher emblématique qui ressemble de près à un bonnet de soldat roumain du 19e siècle – « Cușma Dorobanțului » - un des nombreux géomorphosites qui vous surprendront tout au long du trajet.

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

Le chemin vous mènera ensuite en dessous d’un autre rocher intéressant (haut de 70 m) appelé « Panaghia » ayant inspiré une légende locale racontant une histoire d’amour entre une jolie orpheline et le soleil. On raconte que le soleil était resté pour plusieurs jours et nuits sur le ciel à midi, pour admirer la jeune fille qui s’est finalement métamorphosée en un rocher pour être toujours sur la montagne, près de son amour.

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

En suivant le trajet, vous passerez aussi en dessous du Pic de « Toaca » (« La Simandre ») qui, lui aussi, tire son nom d’une légende locale liée aux géants (anciens habitants mythologiques de ces territoires). D’ici, vous arriverez vite au chalet des météorologues à partir duquel commence le plateau du massif.

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

Tout au long du chemin, vous serez agréablement surpris par la diversité de la faune et de la flore locales. Les forêts du massif, qui comprennent beaucoup d’épicéas et de pins de montagne, abritent des exemplaires de la majorité des espèces d’animaux qu'on peut retrouver dans les Carpates (comme l’Ours Brun, le Sanglier, le Loup Gris, le Renard, le Chevreuil, le Chat Sauvage, le Pic Noir, etc.). En passant sur les parois rocheuses, vous pourrez peut-être observer, avec un peu de chance, des espèces rares d’animaux protégés (le Chamois, le Grand Tétras ou le Lynx).

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

En arrivant sur le plateau du massif, vous passerez facilement par le Pic « Lespezi » (1 805 m d’altitude) pour atteindre, en moins de 20 minutes, la « Cabana Dochiei » (le « Chalet de Dochia ») où vous pourrez vous restaurer et passer la nuit. Le nom de ce chalet rappelle un de plus importants mythes du peuple roumain, ainsi que la multitude de légendes autour de ce personnage mythique qui porte le nom de Dochia.  

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

A quelques centaines de mètres à l’ouest de ce chalet, vous trouverez le petit Monastère de la Transfiguration (érigé sur le plateau entre 1992 et 1993). Le monastère est à la fois un rappel et une continuation de la tradition des ermites qui habitaient le plateau du Ceahlău depuis le Moyen Âge.

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

Pour la descente vers la station de Durău, vous pourrez prendre un autre itinéraire, qui passe par les forêts, et qui vous conduira près d’un autre géomorphosite -  «  Piatra Lăcrimată » (« le Rocher qui Pleure »). Son nom est lié à la légende d’une mère qui pleure après son fils, décédé suite à une déception amoureuse.

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

Après 2 heures de descente, vous arriverez à « Cascada Duruitoarea », dont le nom suggère le bruit de la spectaculaire chute d’eau, haute d’environ 25 m, et divisée par un seuil en deux parties distinctes.

 

montagne-ceahlau-roumanie

 

D’ici, vous pourrez continuer tranquillement le trajet dans la forêt jusqu’à la station touristique de Durău (environ 1,5-2 heures de marche).

 

Pour les arrêts nécessaires, nous vous recommandons à Piatra-Neamț:

Hébergement : Ceahlău, Piața Ștefan cel Mare nr. 3 ; Central Plaza, Piața Petrodava nr. 1-3 ; Ecotour Resort, 617125 Ceahlău.

Restauration : Noir, Piața Kogălniceanu ; Cercul Gospodinelor, Parc Cozla.

 

 

Pour plus de suggestions, ainsi que pour calculer votre itinéraire, consultez le Guide Vert Michelin Roumanie et les sites Internet: https://voyages.michelin.fr/ et https://www.viamichelin.fr/.

 

Equipe d’Edition et Photos:

Andra-Florentina Ostafi;

Theodor Cepraga.

 

logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.