Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Que veut dire « bio » en Inde ?

Par Charlotte | Publié le 26/03/2020 à 01:05 | Mis à jour le 26/03/2020 à 01:05
bio certification Inde

En Inde, que met-on derrière le terme « bio » ? Les produits bio répondent-ils aux mêmes critères que ceux des cahiers des charges exigés par les certifications internationales ? Sur le sous-continent, peut-on faire confiance aux produits qui se revendiquent bio ?

 

En occident, derrière les produits labélisés bio, se cache un cahier des charges rigoureux, respecté et contrôlé. Le bio est donc indissociable de cases à cocher dans des certifications intransigeantes. Les produits bio arborent ainsi fièrement leur(s) label(s), signe(s) distinctif(s) permettant de s’y retrouver. 

Ces certifications, ont le mérite d’assurer, entre autre, aux consommateurs un produit sans OGM, colorants et arômes artificiels, qui a été cultivé sans produits chimiques. Pour les viandes, le bio est fondé dans le respect du bien-être animal, élevés en plein air, nourris principalement avec des aliments issus de l’agriculture biologique. 

 

bio certification inde

 

A Bombay, il n’est pas compliqué de s’alimenter avec des produits bio. Des supermarchés, aux épiceries, en passant par les sites de e-commerce et les marché dominicaux, trouver du bio est tout à fait possible (Cf. article Où acheter des produits bio à Bombay). 

Alors que certains produits s’affichent comme bio au travers d’un logo, d’autres le précisent à l’oral ou l’inscrivent sur leur emballage mais sans faire apparaître un quelconque logo. 

 

Pour Anita Mukesh, figure du bio à Bombay et créatrice du Farmers market, devant les certifications, il y a les producteurs. "En Inde, je conseille avant tout de comprendre qui se cache derrière le produit. De questionner le producteur pour connaître ses motivations."

La certification Ecocert est implantée et on peut s’y référer, mais dans le doute, tentez de savoir si vous pouvez faire confiance au producteur ou à l’enseigne qui vend le produit. 

Pour Anita, au delà de critères pour entrer dans la certification, le bio est un état d’esprit. "Je m’assure bien sûr que le producteur n’utilise ni produits chimiques (phytosanitaire et engrais) ni OGM. Je m’intéresse aussi aux pratiques agricoles, tels que le compost, la polyculture, pourquoi pas la biodynamie, etc.  

Mais je suis aussi intransigeante sur l’hygiène de l’ensemble de la chaine ; du champ au panier du consommateur. Je suis aussi attachée au respect de la terre, au recyclage et au commerce équitable via des prix d’achat viables pour les producteurs." 

 

bio certification Inde

 

Concernant le coût

D’après Rahul Pabreja fondateur des magasins farmers’ store, "les prix des produits bio sont en règle générale plus chers que des produits classiques. 20 à 50 % plus élevé, pour les produits de longue conservation (céréales, épices, condiments, riz, farine, etc.). Il faut compter, plus ou moins 3 fois le prix pour les œufs." Les fruits seront également un peu plus onéreux. Seuls les légumes arrivent, selon les enseignes, à être équivalents (au Farmers Market par exemple, le prix est identique voire moins cher que les légumes que l’on trouve sur les stands de rue). 


 

Le bio en Inde est donc aujourd’hui plus au stade de concept que de certification rigoureuse et fiable. Un concept voire un état d’esprit, regroupant arbitrairement des notions de production respectueuse de l’environnement, du bien-être animal et de l’homme, dont la chaîne de production et de distribution est la plus hygiénique possible. Un concept, regroupant des bonnes pratiques, qui semble donc bon, tant pour la planète que pour nous, auquel on peut adhérer, mais qui demande quelques recherches préalables pour s’assurer de la fiabilité du producteur et du distributeur.


 


Inscrivez-vous pour recevoir GRATUITEMENT du lundi au vendredi notre NEWSLETTER (! attention Bombay est dans le bas de la liste !) et suivez-nous sur Facebook et Instagram.


 

Nous vous recommandons

Charlotte

Charlotte

De la Croix-Rouge à l’entrepreneuriat social, Charlotte s’épanouit dans le contact humain. Curieuse, dynamique, elle goute aux expériences qui se présentent pour en faire des opportunités de vie. Rencontre, cuisine, apprentissage sont ses maîtres mots.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Inde

LITTERATURE

Club de lecture 4 : cinq ouvrages pour découvrir l’Inde

La rédaction présente la quatrième édition du Club de lecture. Tous les quinze jours, nous publions une liste de cinq ouvrages traduits en français sur l’Inde et de style varié : romans indiens, nouve

Expat Mag

Les 10 apprentissages de la crise pour les expatriés

Si la crise est loin d’être finie, quels sont ses enseignements ? Entre prise de conscience et changements radicaux, lepetitjournal.com fait le point sur ce que la Covid-19 nous a appris