TEST: 3548

Equal Community Foundation : former les garçons à l'égalité des sexes

Par Isabelle Bonsignour | Publié le 16/03/2020 à 01:05 | Mis à jour le 16/03/2020 à 01:05
Photo : La violence s'arrête avec nous
ECF egalite sexes Inde

Equal Community Foundation (ECF) est une ONG du Maharashtra qui oeuvre pour une société plus égalitaire en se consacrant à l'éducation des garçons. Sa mission : éduquer les garçons à devenir des hommes respectueux des femmes. ECF a développé un programme de prise de conscience des inégalités homme/femme, Action For Equality (AFE) qu’elle met en place dans les quartiers défavorisés de Pune depuis 2019.

(For English, scroll down)

Anjana Goswami, Senior Programme Manager a expliqué à la rédaction l’approche peu commune d’Equal Community Foundation.

L'égalité des sexes est toujours abordée selon l’angle de la femme. Nous voulons faire prendre conscience aux garçons qu’ils peuvent aussi agir sur le sujet.

 

Un constat : garçons et filles sont traités différemment par la société indienne

Equal Community Foundation est parti d’un constat réalisé par William Muir et Rujuta Teredesai, qui organisaient des séances de cinéma dans les quartiers pauvres de Pune dans le Maharashtra. L’objectif était de créer une prise de conscience des problèmes qui existaient dans la société et en particulier de favoriser la démarginalisation des femmes. Tous deux se sont rendus compte que, même si toute la communauté était invitée, son audience ne comportait généralement que des hommes jeunes. 

Le comportement et l’attitude des hommes envers les femmes sont connus comme un des freins à l’instauration d’une égalité des genres. Or, ceux-ci ne participent généralement pas à la mise en place des solutions traditionnelles pour renforcer la position des femmes. L’ONG ECF a été fondée pour oeuvrer dans ce sens. C’est ainsi qu’est née l'idée de travailler avec les garçons et les jeunes hommes sur les inégalités homme/femme dans l’espoir de développer une société plus égalitaire.

Tous les hommes ne sont pas la cause du problème, mais ils peuvent sûrement prendre part à la mise en place de la solution.

Video de l’OMS : RESPECT Women 



Changer la façon dont les garçons considèrent les femmes

Le programme, intitulé Action for Equality (AFE), concerne les garçons entre 13 et 17 ans. Au cours des années, ECF a développé son curriculum pour améliorer la prise de conscience de ces derniers par rapport à la situation des femmes dans leur famille et aux différences de traitement entre frères et soeurs. 

Christina Furtado, directeur exécutif d’ECF a déclaré à la BBC : “Lutter pour l'égalité des sexes est un peu comme remonter le courant d'une rivière. Nous répétons aux femmes qu’il est primordial qu’elles fassent valoir leurs droits, mais ce faisant, nous ne changeons pas le sens de circulation de la rivière. A la fin de la journée, des femmes qui ont reçu une éducation et se sentent émancipées peuvent, en rentrant chez elles, se retrouver face à un mari violent.”

ECF a identifié une vingtaine de communautés à Pune dans laquelle l’ONG intervient. La structure mise en place s’appuie sur des “mentors” qui ont pour mission de mobiliser les garçons, de les convaincre d’assister aux sessions organisées par ECF et de servir de modèle pour ceux qui démarrent le programme. 

Le programme se déroule sur trente semaines et se concentre sur les droits de l’homme, l’inégalité entre les genres, la sexualité, la violence et les rapport à la santé. Virilité et pressions constantes pour l’affirmer sont des sujets abordés régulièrement au cours du programme. Les “coach” utilisent des exemples issus de la vie dans la communauté afin d’impliquer les garçons. 

 

ECF egalite sexes Inde
Une session du programme AFE

 

Le programme AFE : apprendre à se poser des questions

Selon Anjana, dans la société indienne, le fait d’interroger et de remettre en cause un existant est peu fréquent et souvent mal vu. Cependant, aucun changement ne peut avoir lieu si on ne pose pas les bonnes questions. Le programme AFE a vocation à instiller un esprit critique chez ses participants et les encourager à douter de tout ce qu’ils voient, entendent ou lisent afin qu’ils se rendent compte des a priori qui règnent dans la société entre garçons et filles, hommes et femmes et qu'ils soient capables de les identifier et de les faire changer. Le but est d’amener les jeunes à analyser les différences entre leur père et leur mère, entre leurs soeurs et eux-mêmes dans la répartition des tâches dans la famille, dans la poursuite des études…

Le deuxième objectif est de leur apporter les compétences qui leur permettront de communiquer et collaborer avec les filles : ils doivent être capables de discuter avec elles des problèmes et de les aider à trouver une solution (l'idée n’est pas de les protéger, mais de les considérer comme des égales).

 

Un succès prouvé

La plupart des garcons qui ont suivi le programme AFE sont aujourd’hui conscients des disparités de traitement entre filles et garçons dans leur cercle familial et dans leur communauté. Leur comportement envers leurs mères et soeurs a changé positivement et ils participent volontiers aux tâches ménagères et passent plus de temps à la maison. Les mères l’ont toutes constaté.

Un reportage de la BBC sur ECF cite le témoignage de Kanta, maman d’Omkar, un jeune de 18 ans : “Omkar avait l’habitude de passer sa colère sur sa petite soeur Rutu. Aujourd’hui, il est respectueux envers elle et lui parle calmement. Il prépare le thé si quelqu’un nous rend visite, m’aide pour les tâches ménagères et se comporte différemment par rapport aux garçons du voisinage.”
 

ECF egalite sexes Inde
Omkar avec son père et sa mère

 

Une volonté de partager avec les autres ONG

ECF est basée à Pune et se consacre aux communautés pauvres de cette ville. Conscients qu’il serait impossible d’intervenir partout en Inde, ECF a récemment développé un programme pour partager son expérience et ses connaissances avec d’autres ONG afin que le changement dans la perception entre garçons et filles soit mis en place à plus grande échelle. Dans ce but, ECF a créé un portail en ligne, Project Raise

L’objectif est de communiquer aux autres ONG les acquis d’ECF et de les diffuser.

Les organisations partenaires ont accès via ce portail aux méthodologies et procédures d’ECF qui leur permettent de mettre en place un programme, de suivre les progrès réalisés et d'encourager les actions collectives dans le but commun de réduire les inégalités entre garçons et filles.

Depuis les débuts, 12 000 garçons ont participé aux programmes d’ECF via des interventions directes à Pune ou via des partenaires de Project Raise ailleurs en Inde.

 

Le financement : un défi pour ECF

Les ONG en Inde sont classées par domaine d’intervention, mais, malheureusement, ECF n’est pas considérée comme intervenant dans le domaine de l'éducation et de la santé qui est celui qui obtient le plus facilement des sponsors. Anjana nous a confié :

Les gens ne comprennent pas l'idée de travailler uniquement avec les garçons. C’est un défi de convaincre les sponsors de l’importance d'impliquer les garçons.

Heureusement, de plus en plus de personnes commencent à réaliser qu'il est nécessaire de convaincre les garçons pour arriver à une société plus égalitaire et dans laquelle la violence tendra à disparaître. Les témoignages d’anciens d’ECF sont prometteurs et motivent l'équipe d’ECF dans la poursuite de ses actions.

 

ECF egalite sexes Inde

 

ECF possède le statut adéquat pour accepter des dons en provenance de l'étranger.


 


Pour en savoir plus, le site d’ECF, la page Facebook, le compte Instagram, Twitter, LinkedIn et les pages Youtube

N'hésitez pas à contacter ECF pour de plus amples informations : info@ecf.org.in


 


Equal Community Foundation : Educate boys on Gender Equality

Equal Community Foundation’s mission is to raise every boy in India to be gender equitable. The NGO has developed a programme called Action for Equality that it has been implementing in Pune, India, since 2009. Anjana Goswami, Senior Programme Manager, was interviewed regarding Equal Community Foundation’s work for this article.


Finding: Girls and boys are not equal in the Indian society

William Muir and Rujuta Teredesai, Co-Founders of Equal Community Foundation (ECF), started out by setting up community cinema clubs to create awareness on multiple social issues focusing on women’s empowerment. When this model was being tested, and the whole community was invited to attend, the only people who attended were young men. Men whose attitudes and behaviours towards women are recognised as a part of the problem, and yet they are not engaged as a part of the solution-based interventions in the traditional women’s empowerment solutions. ECF was established to address this gap.This was how the idea of working with boys to create safer spaces for women and girls and become a part of the conversation on gender equality was born.

We believe that not every man is part of the problem, but every man can be part of the solution.

says William Muir.

 

A programme developed to change the way boys are looking at women and girls

The Action for Equality programme (AFE) is for boys between 13 and 17 years of age. Year after year, ECF has been improving its curriculum to help raise boys to be more gender equitable and change their views about girls and women. 

Christina Furtado, Executive Director of ECF, told the BBC: “We've been telling [women], ‘It’s very important for you to fight for your rights.’ But when solutions focus solely on women, “what you're not doing is not changing the flow of the current. Because at the end of the day, educated and empowered women will go home with violent and abusive men.”


ECF has identified 20 low-income communities in Pune where it is now working with adolescent boys.The structure is based on “mentors” who mobilise the boys of the community and become role models for them as they begin their journey towards change.

The structured curriculum lasts 30 weeks and delivers on topics of human rights, gender, sexuality, violence, health relationships, and is interwoven with masculinity and its consequent pressures and impact. Examples from the boys’ daily life make the sessions more relatable and draw a personal connection.

 

ECF gender equality India
One AFE session

 

The foundation of AFE: Learn to ask questions

In the Indian context, asking questions is never encouraged, and is in fact frowned upon. However, there can be no change without the ability to ask the right questions. The programme attempts to instill critical thinking skills in participants and question everything they see, hear or read, so they can reflect on their personal biases and identify, challenge, and change discriminatory gender norms that create inequality between boys and girls, men and women, and indeed all genders. The programme encourages participants to engage with the topics discussed during sessions at a personal level such as  by observing differences between their father and mother, between them and their sisters.

Another objective of the programme is to give them soft skills to be able to communicate and collaborate with girls: they should be able to discuss problems and solutions with the girls (the idea is not to protect them, but to work towards solutions together).

 

A real success

The boys’ attitudes and behaviour has seen a positive shift and many of them are now sharing household responsibilities. They are also aware of the inequalities between them and girls in their community. Their behaviour towards their sisters and mothers have become more respectful and empathetic.

One mother of an AfE participant testified for the BBC: “Omkar used to take out his anger on his younger sister Rutu. Now, he talks to her respectfully and calmly. He also helps much more around the house. He makes tea if somebody's home; he also does household chores like cleaning the house and sorting out things. He behaves differently than other boys of the community – he's very well behaved.”

 

ECF gender equality India
Omkar and his parents


Sharing the ideas and concepts with other NGOs

While working in 20 low-income communities across Pune, ECF quickly understood that to be able to bring about a larger change in the way women and girls are treated, more individuals and organisations need to engage boys in gender-transformative programmes. To this end, ECF has created an online portal to share their experiences and knowledge on the approach of working with boys: Project Raise

Under this programme, partner organisations have access to knowledge and toolkits that they need to deliver programmes, evaluate progress and drive collective action towards this common outcome.

Till date, ECF has engaged over 12,000 boys through direct interventions in Pune and indirect interventions through Project Raise partners across India.


Finding sponsors, a challenge for ECF

In India, NGOs are listed according to the domain in which they work. Unfortunately, ECF is not considered as being part of health and education which is the domain which attracts most sponsors. 

“People don’t get the idea of working with boys”, says Anjana. “It’s a challenge to convince the funders about the importance of working with boys.”

Fortunately, more and more people are gradually understanding the value associated with engaging boys for a long-term solution towards ending gender-based violence. Stories of change from ECF’s alumni are most promising and motivate the ECF team to keep at it.

 

ECF gender equality India

 

ECF can receive foreign donations and would be grateful for your support.

 


To know more about their  work, log on to the ECF website. You can also check out their Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn or Youtube pages.
To contact the ECF team, feel free to write to them at: info@ecf.org.in


 

 

Sur le même sujet
isabelle bonsignour

Isabelle Bonsignour

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée au long cours et fervente lectrice du site lepetitjournal.com, elle a rejoint l’équipe en créant l’édition de Bombay.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale