Jeudi 14 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Représentation politique à l’étranger : un comité En Marche à Bombay ?

Par Johana Burloux | Publié le 23/09/2019 à 20:00 | Mis à jour le 23/09/2019 à 20:00
Photo : Le sénateur Richard Yung et le conseiller consulaire Franck Barthélémy
En Marche Mumbai Inde

Mardi 17 septembre, les Français de Mumbai étaient invités à rencontrer Richard Yung, Sénateur des Français établis hors de France, et Franck Barthélémy, Conseiller consulaire en poste à Bangalore. Le motif de cette rencontre était une éventuelle création d’un comité politique En Marche à Bombay.

Richard Yung et Franck Barthélémy sont tous les deux d’anciens du Parti Socialiste ayant rejoint le nouveau parti fondé par Emmanuel Macron pour les élections présidentielles de 2017, convaincus que cet homme était le mieux à même de porter les politiques dont la France avait besoin.

Lors d’une tournée du Sénateur en Inde, organisée avec Franck Barthélémy, et comprenant également Dehli et Bangalore, ils ont fait halte à Bombay afin de visiter le Consulat, le nouveau Lycée et des sièges d’entreprises. Deux rendez-vous ont également été prévus avec les Français vivant à Bombay, notamment afin de sonder d’éventuelles velléités locales d’ouvrir un comité En Marche.

lepetitjournal.com Bombay s’est rendu à l’une des deux réunions qui se tenaient en fin de journée dans un bar de BKC. Dans une ambiance conviviale, le groupe, restreint mais très intéressé, a abordé la représentation des Français, les élections à venir et les difficultés ou enjeux auxquels font face certains citoyens hors de France.

 

A quoi sert un comité En marche ?


Franck Barthélémy est lui-même à la tête d’un comité En Marche à Bangalore qui regroupe une quinzaine de personnes et se réunit une fois par mois. 

Le but d’un comité est double : il redistribue l’information du parti vers ses militants ou sympathisants et explicite les politiques mises en place. Par ailleurs, les membres du comité remontent les informations vers le parti, notamment à l’occasion des élections où ils peuvent participer au dépouillement et communiquer les résultats au siège plus rapidement. Il participe également à l’accueil des personnalités politiques et au dialogue avec la presse.


La semaine passée, ils étaient tous deux au Campus des Territoires de La République En Marche qui s’est tenu à Bordeaux les 6 et 7 septembre. Le grand rassemblement du jeune parti a compté 3 000 élus et militants (selon LREM) et devait notamment s’intéresser au mode d’investiture des Candidats aux futures élections. 


Futures élections sénatoriales et consulaires

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la réunion à Bombay se tient un an avant les prochaines élections des conseillers consulaires et sénatoriales qui se tiendront respectivement au printemps et à l’automne 2020.

Rappelons que la France compte 12 sénateurs pour les Français de l’étranger qui sont élus par un conseil de grands électeurs composé à majorité des 442 conseillers consulaires.

La fonction de conseiller consulaire a été créée par la loi du 22 juillet 2013 afin d’offrir un relais de proximité entre la communauté hors de France et les autorités françaises. Ils ont un rôle consultatif auprès des ambassadeurs et consuls sur des thèmes aussi variés que l’Education, la Culture, les sujets économiques et sociaux, la Sécurité.

Ils participent également à l’attribution des aides sociales et des bourses scolaires aux Français de l’étranger.

Franck Barthélémy a donc été élu en 2014 pour un mandat de 6 ans pour la circonscription de l’Inde (à l’exception de Pondichéry), du Népal, du Bangladesh, à l’instar de deux autres conseillers : Pascal Chazot et Chantal Forler (cette dernière vivant à Bombay). 

Pour les prochaines élections, et d’après Messieurs Yung et Barthélémy, les thèmes de campagne auraient toutes les chances de porter sur l’Education (notamment les futures formations des enseignants à l’étranger), les questions de sécurité et les difficultés administratives du retour en France. 

Les prochaines élections pourraient se tenir en ligne, même si cela n’a pas encore été confirmé.

Richard Yung a rejoint le PSU (parti de Michel Rocard) en 1968, puis le Parti Socialiste en 1974 et enfin En Marche en 2016. Il a vécu dans plusieurs pays d’Afrique dont 15 ans à Madagascar, en Suisse, en Allemagne. Il siège au Sénat depuis 2004. Aujourd’hui, il travaille plus particulièrement sur le droit des enfants dans des cas de séparation à l’étranger et sur les questions de propriété intellectuelle. Il prendra sa retraite l’année prochaine.

Franck Barthélémy a longtemps travaillé dans les hydrocarbures, pour Exxon et BP, avant de tout arrêter pour se consacrer à sa passion : l’art contemporain. Aujourd’hui, il est spécialiste de la scène indienne d’art contemporain et vend d’importants artistes internationaux tels qu’Anish Kapoor ou encore Botero. Franck connait l’Inde depuis 1993.

 

Si vous êtes intéressés pour vous impliquer dans le projet de comité, ou si vous souhaitez simplement contacter vos représentants, voici leurs coordonnées :

barthelemyfra@gmail.com

r.yung@senat.fr

 



 

Johana Burloux

Johana Burloux

Diplômée de Sciences Politiques, professionnelle de l’information, rédactrice dans des publications généralistes, sportives et culturelles, co-fondatrice d’une start-up à Hong Kong, Johana est passionnée de l’écrit, de musique et de palak paneer.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?