Mercredi 23 juin 2021

Elections consulaires : Alliance solidaire des Français du Sud-Asie

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 17/05/2021 à 01:01 | Mis à jour le 17/05/2021 à 01:01
Elections consulaires ASF Sud Asie

Le 30 mai 2021, tous les Français résidant en Inde et inscrits sur les listes électorales sont appelés à voter pour élire les conseillers des Français de l'étranger et les délégués consulaires pour une durée de six ans. Pendant la campagne électorale qui a lieu du 17 au 21 mai 2021, la rédaction présente chaque jour le candidat en tête d'une des cinq listes pour lesquelles les Français sont appelés à voter. L'ordre d'apparition des candidats est celui du tirage au sort effectué par l'Ambassade de France en Inde le 24 mars 2021.

 

Aujourd'hui, voici la liste Alliance solidaire des Français du Sud-Asie menée par Mr Philippe Gathion.

 

La candidature de Philippe Gathion

Pouvez-vous vous présenter brièvement et expliquer la raison de votre candidature ? Vous présentez-vous pour un parti ou en indépendant ?

Je suis transitaire et évolue dans le monde de la logistique. Je vis à l’étranger depuis plus de 25 ans et en Inde depuis août 2017. J’ai eu envie de mettre cette expérience de la vie à l'étranger en me présentant aux élections consulaires en 2020 lors de la première tentative pour cette élection qui a été finalement ajournée. Il était donc naturel et logique de poursuivre cette aventure. J'ai reçu dans mon initiative le soutien de l'Alliance Solidaire des Français de l'Etranger.

 

La mission d'un conseiller des Français de l'étranger

Que représente pour vous la mission principale d’un conseiller des Français de l'étranger ?

Grâce à ce maillon de démocratie locale pour les Français de l’étranger, il s’agit de faire remonter le pouls de nos concitoyens auprès des instances supérieures qu’elles soient élues ou de tutelle.

 

La liste ASF du Sud-Asie

Comment avez-vous constitué votre liste ?

J’ai reçu l’aide de l’ASFE pour certains contacts, mais il était clair dès le départ qu’il s’agissait d’être à l’écoute et de ne pas faire de la politique en étant encarté(e). La plupart des colistiers ne sont pas adhérents à l’ASFE, je ne le suis pas moi-même.

Le maitre mot a été apolitique dans le sens «politicien» du terme, et tout le monde s’y retrouve.

 

Les besoins des Français résidant en Inde

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français résidant en Inde aujourd’hui ?

En ces temps d’isolement et de restriction de nos déplacements, le conseiller consulaire aide à la continuité d’un certain lien social. Il répercute auprès des autorités diplomatiques les besoins de la communauté et tient informée celle-ci des dispositifs mis en place par le gouvernement.

 

Le programme de l'ASF du Sud-Asie

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme pour ces élections ?

On ne peut parler véritablement de programme, car le conseiller consulaire n’a pas de mission dans le sens décisionnel, plutôt un «avis consultatif». Il est chargé d’émettre des avis sur les questions inhérentes à la vie quotidienne des Français de l’étranger : Pour toutes questions relatives à l’emploi, la santé, l’apprentissage, l’enseignement ou encore la sécurité des Français installés hors de France.

Les conseillers des Français de l’étranger ont à se prononcer sur l'attribution des bourses d'études dans les lycées français à l’étranger, ainsi que sur les subventions accordées aux associations ayant un lien avec la France ou la langue française.

La politique de la France ne se décide pas à New Delhi...

 

L'importance du vote

Pourquoi est-il important pour les Français de l’étranger de prendre part à ces élections consulaires ?

Ce degré de démocratie locale a été mis en place pour nous qui sommes loin de notre pays. Nos concitoyens doivent voter afin que leurs voix comptent.

Telles les missions que s’est fixées l’ASFE :

  • Devenir le relais privilégié des intérêts des Français de l’étranger dans les instances de décisions nationales
  • Inciter les Français de l’étranger à participer à la vie publique française, en s’inscrivant sur les listes électorales et en votant aux élections consulaires et nationales. Plus nous nous mobiliserons, mieux nos intérêts seront pris en compte ;
  • Devenir la principale « plateforme » de diffusion d’informations sur les Français de l’étranger.

 

Retrouvez l'ASF du Sud-Asie sur sa page Facebook 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TRADITIONS

Mères et bébés indiens : on vous raconte la tradition et son évolution

Grossesse, accouchement, premiers jours du nouveau-né, chaque étape fait l’objet de recommandations, d’habitudes et de pratiques qui nous surprennent, nous émeuvent et nous interrogent. Décryptage !