En bref : Sommet 2021 des BRICS, la Chine soutient l’Inde

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 24/02/2021 à 01:01 | Mis à jour le 24/02/2021 à 01:01
Photo : @Wikipedia Alan Santos/PR
BRICS Inde Chine 2021

Le ministre des Affaires Étrangères chinois, Wang Weibin vient d’annoncer que son pays soutient l’Inde pour l’organisation du sommet 2021 des BRICS qui devrait se tenir en présentiel en milieu d'année.

En 2001, l’économiste anglais Jim O’Neill avait identifié le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine comme des pays ayant atteint un palier similaire de développement économique et avait inventé l’acronyme BRIC pour les désigner. Ces quatre pays domineraient l’économie mondiale en 2050 selon l’économiste.

Rejoints en 2010 par l’Afrique du sud, les BRIC sont devenus les BRICS.

Depuis 2009, les chefs d’Etat de ces pays se réunissent chaque année. En 2021, c’est l’Inde qui est en charge du sommet.

Le soutien de la Chine intervient alors que les deux pays sont toujours engagés dans la dispute de plusieurs zones le long de leur frontière commune, la LAC. 

 

Pour connaître les autres nouvelles de la veille et du jour, écoutez le bref :

 

 

Voici le lien annoncé dans le podcast : 

 

 


Ce podcast est aussi accessible en message vocal WhatsApp sur votre téléphone le matin en suivant la procédure ci-dessous pour vous inscrire :

Ajoutez à vos contacts Whatsapp le Bref avec le numéro de téléphone suivant: +91 8291097571

Laissez nous un message tel que "Bonjour le bref"

Vous serez ajouté d’ici 24 heures à la liste de diffusion "Le Bref".

 


Informations concernant vos données personnelles :

Votre inscription au Bref implique que lepetitjournal.com Bombay dispose et conserve votre numéro de téléphone pour vous donner accès à ce podcast quotidien ou répondre à une discussion que vous seriez susceptible d'initier. Vos données ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées jusqu'à votre désinscription du service, que vous pouvez demander à tout moment en envoyant le message "STOP". Toutes vos données seront alors automatiquement effacées.


 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale