Le bref : vaste opération de nettoyage des côtes indiennes le 17 septembre 2022

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 19/09/2022 à 00:30 | Mis à jour le 19/09/2022 à 00:30
La délégation de l'union européenne nettoyant une plage de Mumbai pour cleanup day 2022

Samedi 17 septembre 2022 fut une journée chargée en événements divers et variés en Inde.

 

Opération Swachh Sagar, Surakshit Sagar (une côte propre, une mer sûre)

Dans le cadre de la journée mondiale du nettoyage qui a lieu chaque année le troisième samedi de septembre, le ministère indien de l'environnement a lancé l'opération Swachh Sagar, Surashit Sagar (une côte propre, une mer sûre) de nettoyage de 75 plages dans tout le pays pendant 75 jours.

A Mumbai, une grande opération de nettoyage des principales plages a été menée avec le concours des écoles le 17 septembre 2022. 2200 volontaires ont collecté plus de 48 000 kg de déchets !

La délégation de l'Union Européenne en Inde et au Bhoutan a participé à l'évènement sur la plage de Versova à Mumbai.

 

 

Anniversaire de l'entrée de l'état princier d’Hyderabad dans l’union indienne

C’était aussi les 74 ans de l’entrée de l’état princier d’Hyderabad dans l’union indienne. Sous le règne des Nizam d’Hyderabad, cet état princier couvrait un grand territoire dans l’ouest de l’Inde, d’Aurangabad dans le Maharashtra à Raichur dans le Karnataka. Le dernier Nizam d’Hyderabad avait refusé d’intégrer l’union indienne en 1947 tout comme le maharaja du Cachemire et le nawab de Junagadh (un territoire qui se trouve dans l’actuel Gujarat). Hyderabad est aujourd’hui la capitale du nouvel état du Telangana crée en 2014 à partir de 10 districts de l’Andhra Pradesh. 

 

L'arrivée des guépards africains en Inde

Et enfin, de nombreux politiciens ont félicité Narendra Modi pour ses 72 ans. Le premier ministre s’est déplacé dans le parc national de Kuno dans le Madhya Pradesh pour relâcher les 8 guépards amenés d’Afrique qui sont désormais dans un vaste enclos en attendant leur acclimation à leur nouvel environnement.  Le guépard asiatique a disparu des plaines indiennes depuis plus de 70 ans. Cependant, de nombreux spécialistes ne sont pas convaincus du succès du projet qui a pour objectif de recréer une population de guépards en Inde. 

Selon l'un d'entre eux, le projet détournera l'attention et les ressources dont on a tant besoin des initiatives de préservation prioritaires qui font partie du plan d'action national de l'Inde pour la vie sauvage (2017-2031). Ce plan d'action national pour la faune sauvage accorde la priorité à la grande outarde indienne, au caracal et au lion d'Asie, pour ne citer que quelques exemples.

 

Démarrage de la campagne de dons du sang dans toute l'Inde

Toujours à l’occasion de l’anniversaire du premier ministre indien, une campagne de dons du sang a été lancée par le ministre de la santé qui a exhorté les Indiens à donner leur sang dans le cadre du "Raktdaan Amrit Mahotsav", qui se déroulera jusqu'au 1er octobre (journée nationale du don de sang volontaire).

 

La suite dans le bref...

Le bref du 19 septembre 2022

Toutes les autres nouvelles de la veille et du jour à écouter en podcast :

Réécouter tous les brefs sur SoundCloud ici.

 


Ce podcast est aussi accessible en message vocal WhatsApp sur votre téléphone le matin en suivant la procédure ci-dessous pour vous inscrire :

Ajoutez à vos contacts Whatsapp le Bref avec le numéro de téléphone suivant: +91 8291097571

Laissez nous un message tel que "Bonjour le bref"

Vous serez ajouté d’ici 24 heures à la liste de diffusion "Le Bref".

 


Informations concernant vos données personnelles :

Votre inscription au Bref implique que lepetitjournal.com Bombay dispose et conserve votre numéro de téléphone pour vous donner accès à ce podcast quotidien ou répondre à une discussion que vous seriez susceptible d'initier. Vos données ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées jusqu'à votre désinscription du service, que vous pouvez demander à tout moment en envoyant le message "STOP". Toutes vos données seront alors automatiquement effacées.


0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale