En bref : un budget accru pour la santé en Inde en 2021

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 03/02/2021 à 01:01 | Mis à jour le 03/02/2021 à 01:01
Photo : @Ministry of Commerce & Industry
Inde 2021 sante publique

La ministre des finances, Nirmala Sitharaman a présenté lundi le budget 2021 de l'Inde devant le Parlement qui comprend un doublement des dépenses pour la santé publique par rapport à 2020.

Le budget alloué à la santé publique en 2021 comprend l’amélioration des structures de santé sur 6 ans et la campagne de vaccination massive contre la Covid-19. Malgré cette augmentation importante du budget, l’Inde reste un des pays qui dépense le moins pour la santé publique par rapport à son PNB. 

Un montant important a été alloué aux dépenses concernant les infrastructures, l’objectif étant de relancer la croissance économique avec de grands chantiers. La ministre a lancé la mission Ville propre 2.0 pour résoudre les problèmes générés par la pollution de l’eau, de la terre et de l’air dans les grandes villes indiennes dont l'objectif est le retour aux niveaux de pollution de 2017.

 

Pour connaître les autres nouvelles de la veille et du jour, écoutez le bref :

 

 

Ce podcast est aussi accessible en message vocal WhatsApp sur votre téléphone le matin en suivant la procédure ci-dessous pour vous inscrire :

Ajoutez à vos contacts Whatsapp le Bref avec le numéro de téléphone suivant: +91 8291097571

Laissez nous un message tel que "Bonjour le bref"

Vous serez ajouté d’ici 24 heures à la liste de diffusion "Le Bref".

 


Informations concernant vos données personnelles :

Votre inscription au Bref implique que lepetitjournal.com Bombay dispose et conserve votre numéro de téléphone pour vous donner accès à ce podcast quotidien ou répondre à une discussion que vous seriez susceptible d'initier. Vos données ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées jusqu'à votre désinscription du service, que vous pouvez demander à tout moment en envoyant le message "STOP". Toutes vos données seront alors automatiquement effacées.


 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale