Coronavirus : Mumbai en confinement partiel

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 15/03/2020 à 18:04 | Mis à jour le 15/03/2020 à 18:19
Inde fermeture societe ecoles

Vendredi 13 mars, Uddhav Thackeray, le Chief Minister du Maharashtra, a déclaré que les salles de cinéma, les salles de gym et les piscines de Mumbai ne devraient plus ouvrir leurs portes jusqu’au 31 mars. Puis, suite à la confirmation de plusieurs nouveaux cas dans l’Etat, samedi soir, le ministre de la Santé a annoncé que les établissements scolaires n’accueilleraient plus les élèves jusqu'à nouvel ordre et a reporté certains examens. Il a aussi demandé aux centres commerciaux de fermer. Seuls les magasins d’alimentation présents dans ces centres restent ouverts.

Ces mesures sont aussi valables pour d'autres villes du Maharashtra : , Navi Mumbai, Thane, Nagpur, Pimpri-Chinchwad (2 villes qui jouxtent Pune).


 

 

Les écoles internationales privées, Lycée Français International de Mumbai (LFIM) (jusqu'à la sixième uniquement), American School of Bombay (ASB) et Deutsche Schule Bombay International (DSB) sont fermées à partir de lundi jusqu'à nouvel ordre. Les élèves travailleront en mode virtuel, une fois les dispositifs mis en place.

 

coronavirus mumbai confinement lockdown

 

L’Alliance Française de Bombay suspend tous ses cours à partir du 16 mars 2020 dans tous ses centres, la programmation des films prévue pour le festival de la francophonie est aussi supprimée.

Le NCPA, le grand centre de spectacles au sud de la ville a annulé tout son programme jusqu’au 31 mars.

 

coronavirus inde fermeture lockdown

 

Au nom du gouvernement, le Chief Minister a invoqué la loi sur les épidémies de 1897 qui permet de prendre des mesures contre les personnes ne respectant pas les consignes de sécurité prescrites.

A partir de lundi, les entreprises publiques et privées devraient permettre à leurs employés de travailler à domicile dans tous les secteurs où cela est possible. Eviter les grands rassemblements.

Uddhav Thackeray, CM du Maharashtra

 

Le Maharashtra n’est pas le seul Etat concerné par ces mesures de prévention contre la propagation du COVID-19. A Delhi, les écoles, les universités et les cinémas sont fermés jusqu’au 31 mars. Dans le Chhattisgarh,  le Kerala, le Karnataka, toutes les institutions éducatives sont fermées et tous les événements annulés. 

 

Coronavirus inde lockdown

 

De plus, le 13 mars 2020, le gouvernement indien a décidé d’inclure jusqu’en juin 2020 les masques de protection, y compris les N95, et les désinfectants pour les mains dans la liste des biens de première nécessité régie par la loi (Essential Commodities Act). Cette mesure a pour objectif d'éviter une hausse des prix intempestive sur ces produits et permet aussi au gouvernement de réguler la production et la distribution de ces produits. Bien que contestée dernièrement lors de la crise de l’oignon, cette loi de 1955  a été utilisée maintes fois par les gouvernements successifs pour agir sur les stocks et les prix des produits listés.




 


Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste), Ou nous suivre sur Facebook


 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale