TEST: 2242

Un employé de banque vole 100 millions de kyats

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 04/03/2020 à 20:04 | Mis à jour le 04/03/2020 à 20:06
myanmar economic bank

Et autant pour les mesures de sécurité bancaires ! Ko Tin Win, un jeune employé de la Myanmar Economic Bank (MEB), un établissement financier public dépendant du gouvernement, a prélevé indûment de l’ordre de 100 millions de kyats (environ 65 000 euros) en tout sur les comptes de cinq clients différents juste en ayant accès aux dits comptes et en imitant les signatures de ces personnes. Le vol a eu lieu sur plusieurs jours dans les bureaux de la MEB à Insein sans que personne ne s’en aperçoive, les fausses signatures et les documents bancaires passant toute la chaîne de vérification sans susciter la moindre suspicion. C’est finalement lorsque les clients sont venus porter réclamation que l’escroquerie a été découverte, le 24 février dernier.

Trop tard ! Ko Tin Win avait déjà pris ses cliques et ses claques sans que l’on sache où il s’est enfui. La police d’Insein a ouvert une plainte contre lui pour « vol par un fonctionnaire dans le cadre de son emploi » mais il n’est absolument pas certain que le garçon soit retrouvé. En effet, en Birmanie il arrive couramment que des individus ayant commis des délits et même des crimes – des meurtres notamment – prennent la fuite et disparaissent à jamais, faute à la fois du côté policier des ressources humaines adéquats (niveau de formation suffisant, capacités techniques, nombre d’agents suffisant…), et du côté état civil de la rigueur et de la probité nécessaires, ce dernier point permettant de disposer assez facilement de plusieurs documents d’identités différents si on le décide. La dernière limite majeure à la poursuite des fuyards réside dans la volonté défaillante de la police de pousser des recherches et une enquête sérieuse et réelle.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com