Dimanche 20 septembre 2020

Un directeur de collège arrêté pour trafic de drogue

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 08/07/2020 à 23:00 | Mis à jour le 08/07/2020 à 23:00
Photo : Des cachets de yaba
Des cachets de yaba en Birmanie

Le site d’information Myanmar Mix y voit un mauvais remake de la série américaine à succès Breaking Bad : Maung Maung Soe, le directeur d’un collège de Bago, a été arrêté par la police le 6 juillet dernier pour trafic de drogue. L’homme âgé de 51 ans avait monté un petit commerce de pilules de yaba, comme sont désignés des cachets d’un mélange de méthamphétamine et de caféine très largement consommés en Asie du Sud-Est, et notamment en Birmanie.

L’enseignant-dealer est tombé suite à l’arrestation de l’un de ses clients, un consommateur d’une trentaine d’années répondant au patronyme de Bo Bo Zin et que la police avait interpellé le 5 juillet en possession de huit pastilles de yaba. Emmené au poste, l’homme a rapidement dénoncé son fournisseur et la perquisition qui s’en est suivie a permis aux policiers de trouver un gramme de cristaux de méthamphétamine et 1 300 pilules de yaba au domicile du chef d’établissement. De toutes petites quantités au regard de ce qui circule dans le pays en général, qui montre que Maung Maung Soe n’était lui-même qu’un petit revendeur.

Petit mais coupable, et l’enseignant va probablement passer les prochaines années d'enseignement de va vie à alphabétiser ses codétenus qui n’auraient pas eu la chance de passer par l’école. Maung Maung Soe a en effet été placé en détention provisoire et il sera jugé pour violation de la loi sur les substances narcotiques et psychotropes. Comme les quantités impliquées restent minimes, il encourt de 5 à 10 ans de prison ; mais les cachets de yaba trouvés dans son bureau dans l’école seront certainement eux considérés comme une circonstance aggravante. Donc plutôt dans les 8-10 ans. Voilà bien une nouvelle preuve, s’il en fallait, que les salaires des enseignants sont trop faibles... et qu’il leur faut trouver des petits boulots pour subvenir à leurs besoins.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

Élection

Les partis ethniques veulent s’inviter à la fête électorale

Le 8 novembre 2020, les Birmans sont appelés à voter. Jusque-là, LPJ Birmanie propose chaque vendredi un éclairage sur le système politique birman. Aujourd’hui, les partis politiques ethniques.