Mandat d’arrêt contre le moine nationaliste U Wirathu

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 29/05/2019 à 19:40 | Mis à jour le 29/05/2019 à 19:40
Mandat d’arrêt contre le moine nationaliste U Wirathu

Un mandat d’arrêt a été émis mardi contre le moine nationaliste U Wirathu à Yangon, pour incitation à la haine, notamment antigouvernementale, d’après un porte-parole de la police.  En cause, ses propos insultants envers Daw Aung San Suu Kyi lors d’un rally à Myeik, dans la région de Tanintharyi, le 5 avril dernier, pendant lequel il a déclaré, entre autres, que la conseillère d’Etat “aime remuer ses fesses lorsqu’elle voit des étrangers”.  (Brève du 10 mai 2019: "À la recherche d’offenses dans le discours d’U Wirathu"). U Wirathu a répondu qu’il “ferait face à l’arrestation”, en ajoutant que le gouvernement en place étant démocratique, il ne s’attendait pas recevoir une longue sentence. “Je ne pense pas que (le gouvernement) serait si brutal", a-t-il conclu.  Mardi soir, la police n’ayant pas encore reçu officiellement le mandat d’arrêt, malgré la diffusion de l’information, l’arrestation n’avait pas encore eu lieu. Cette action du gouvernement contre U Wirathu représente le deuxième obstacle opposé au moine extrémiste par son propre pays, depuis l’interdiction de prêcher reçue en 2017 pour ses discours anti-musulmans.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale