Mardi 2 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La mode franco-birmane défile à Yangon et Nay Pyi Taw

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 11/12/2019 à 22:00 | Mis à jour le 11/12/2019 à 22:00
Photo : Des créations de la star birmane de la mode Mogok Pauk Pauk
Des créations de la star birmane de la mode Mogok Pauk Pauk defile franco-birman en Birmanie

La toute première édition s’est tenue le 5 décembre dernier à l’hotel Lake Garden de Nay Pyi Taw et ce soir 12 décembre ce sera au tour de Yangon de profiter du premier défilé de mode franco-birman officiel, qui se tiendra lui dans les locaux de l’ambassade. Cet événement est conçu et voulu comme un rapprochement de deux cultures et de deux expériences. La réputation française en matière de mode n’est plus à faire ou à vanter, elle est aujourd’hui planétaire au point que lorsqu’il veut donner l’impression de sanctionner l’hexagone, c’est justement sur ce secteur du luxe et du design que l’inénarrable Donald Trump décide de frapper.

Le design de Birmanie est nettement moins connu, et pourtant tout visiteur est impressionné par la diversité et la qualité des tissus et textiles des diverses régions du pays, de la manière dont cet artisanat devient emblématique des nombreuses ethnies qui peuplent la Birmanie et qui chacune a développé sa manière bien particulière de tisser, ses couleurs, ses dessins décoratifs, au point que la plupart des habitants peut identifier l’origine d’une écharpe ou d’un longyi.

Il allait de soi que des créateurs s’empareraient tôt ou tard de cette riche matière afin de la façonner en robes, jupes, gilets… C’est le mérite de l’ambassade d’avoir réuni certains de ces acteurs, locaux ou hexagonaux, et les faire défiler ensemble. C’est ainsi que sont présentées le même soir des créations de Charlotte Barjou, Julia Expert, Julie Garnier et Mogok Pauk Pauk, qui signent toutes ensembles un chemin interculturel entre France et Birmanie, et dessinent peut-être aussi un futur économique conjoint si l’on garde en mémoire que le luxe constitue depuis des années un secteur économique en croissance.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CINÉ

Rohingya, où quand Bollywood s’empare d’une crise humanitaire

Pour son premier film, Haider Khan clame vouloir montrer de manière réaliste « la détresse des rohingyas ». A voir ce qui a filtré de ce long métrage – bodybuilder et top model - c’est mal parti.

Communauté

La main à la pâte

Respecter l’hygiène du « frigo »

Dans cette nouvelle rubrique, lepetitjournal.com Birmanie et le chef du restaurant « Le Planteur » Christophe Buzaré vous propose quelques conseils sanitaires pour cuisiner en limitant les risques.

Vivre en Birmanie

DÉVELOPPEMENT

L’électricité, un défi pour la Birmanie

Sans un approvisionnement en énergie fiable et régulier, pas de développement possible. Une équation que les dirigeants ne parviennent pas à résoudre, tiraillés entre intérêts publics et privés.