Jeudi 2 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Des croisières touristiques privées sur le lac Pekhon

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 19/02/2020 à 23:00 | Mis à jour le 20/02/2020 à 15:00
Photo : L'un des deux bateaux de croisière de Lake Pekhon Houseboats
Lake Pekhon Houseboats Birmanie

Depuis mi-janvier, la compagnie Lake Pekhon Houseboats propose des voyages de quelques heures sur le lac Pekhon. A terme, cela devrait devenir de véritables petites croisières.

Alors que Loikaw, la capitale de l’état de Kayah, s’affirme de plus en plus comme une destination touristique un peu hors des sentiers battus de Birmanie, son offre de divertissement se renforce. Après avoir reçu le soutien de l’Asean en se voyant décerner le prix de « ville touristique propre », l’idée des acteurs privés locaux est maintenant de proposer des activités variées aux visiteurs. C’est dans ce cadre que se place l’ouverture mi-janvier dernier de croisières sur le lac Pekhon, au nord de la ville. Si techniquement Pekhon se situe dans l’état de Shan, dans les faits la ville est à un peu plus d’une dizaine de kilomètres de Loikaw et à une vingtaine du débarcadère des croisières de la compagnie Lake Pekhon Houseboats. L’entreprise opère deux navires, le Lity, qui compte trois chambres et peut accueillir 6 passagers, et le Cherry, un peu plus grand avec 6 chambres et une capacité de 15 passagers. Dans un premier temps les voyages durent quelques heures, suffisamment pour admirer le lac et rendre visite à des villages riverains de populations Shan, Pa’O, Kayan et Intha. Pendant la période d’essai et de lancement des croisières, le prix était de 5 000 kyats (environ 3 euros). L’idée toutefois n’est pas de s’en tenir à des déplacements de trois ou quatre heures mais de proposer à terme des croisières de plusieurs jours et nuits sur ce lac bien plus grand que le Inle, et d’ailleurs éventuellement de créer un circuit entre les lacs Inle et Pekhon.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

Coronavirus

Petit à petit, la Birmanie se ferme calmement pour éviter le Covid-19

Si aucun confinement n’a encore été imposé, les Birmans prennent d’eux-mêmes les précautions nécessaires en minimisant les contacts et les activités publiques. Le pays se contracte calmement.

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles