Dimanche 26 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Où bruncher à Beyrouth le week-end ?

Par Nadine Sinno | Publié le 16/04/2019 à 11:10 | Mis à jour le 16/04/2019 à 13:08
photo, lpj brunch dimanche beyrouth(1)(1)

Petite sélection d’adresses tendances et traditionnelles pour vous régaler en fin de semaine avec l’arrivée des beaux jours.

 

Gruen : Clémenceau (Samedi/Dimanche)
Dans une ambiance très moderne et épurée, une cuisine variée et savoureuse. Les œufs Bénédicte sont parfaits, les pancakes à la banane sont un must. Pour les parents, direction la terrasse, très agréable, qui donne sur une spacieuse place piétonne où les plus petits peuvent tester leur trottinette ou taper dans un ballon.
https://www.facebook.com/Gruen-Eatery-1943844322548096/

https://www.instagram.com/gruen_eatery/

 

Blanca : Hamra (Samedi/Dimanche)
Le dernier-né des lieux où bruncher, à ne surtout pas manquer. Toute la carte est à se damner mais s’il ne fallait retenir qu’un plat, ce serait les œufs pochés accompagnés d’un effiloché d’agneau et de fromage feta. Au café, on craque pour les desserts de Lara Ariss. Ambiance branchée et élégante mais zéro chichi. Large porte-fenêtre qui sert de terrasse les beaux jours.

https://www.facebook.com/blancacafebistrolb/
https://www.instagram.com/blancacafebistro/

 

Coconoix : Abdel Wahab-Achrafieh (Samedi)
La tendance du manger sain, c’est bien, à condition que ce soit très bon. Pari réussi pour ce salon de thé qui propose sandwichs, salades et pâtisseries sans gluten, lactose ni sucre raffiné. On se love dans leurs fauteuils tout cosy et on craque pour le bol de riz et légumes recouverts d’un œuf à la coque, les pancakes, les brownies et le carrot cake. Mention spéciale pour l’entrée sur rue avec coussins sur les marches de l’escalier et petite balançoire pour la digestion.

https://www.facebook.com/Coconoix-399239433842555
https://www.instagram.com/mycoconoix/

 

Casablanca : Ain El Mreisseh (Samedi/Dimanche)
Une vieille maison libanaise revisitée, un escalier en colimaçon, des fenêtres sur mer et de belles hauteurs sous plafond. Le lieu, à lui seul, vaut le détour. Ce qui ne gâche rien, c’est le brunch délicieux et chic proposé durant le weekend. Service irréprochable et détendu, les serveurs sont les mêmes depuis des années et connaissent leur partition sur le bout des doigts.

https://www.facebook.com/pages/Casablanca/254781781887525

 

El-Soussi : Mar Elias (Samedi/Dimanche)
La tradition populaire beyrouthine par excellence. Ouvert au début du siècle dernier au centre-ville, le restaurant déménage durant la guerre civile. On s’accroche et on déguste sur le pouce, entre autres délices, sa fameuse fatteh (yaourt, pain, cumin et pignons) mais aussi le foie de mouton aux poivrons et les plats de fèves et de pois chiche (foul, hommous et balila) accompagnés d’olives et de crudités. Adeptes du manger léger, s’abstenir !

https://www.instagram.com/elsoussiresto/

 

Kissproof : Badaro (Samedi/Dimanche)
Le soir, c’est l’un des bars les plus prisés de la faune hype de Badaro. Le week-end, place au brunch avec un excellent granola maison, des œufs aux multiples déclinaisons (à l’avocat, en sandwich, au fromage etc.…) et toutes sortes de viennoiseries. Une des terrasses les plus agréables du quartier. Un service toujours souriant.

https://www.facebook.com/kpbeirut/
https://www.instagram.com/kissproofbeirut/

 

Dar Bistro & Books : Clémenceau (Samedi/Dimanche)
Une vieille maison libanaise et son charmant jardin haut en couleurs niché au fond d’une ruelle de Clémenceau. Petit havre de paix à la clientèle éclectique où l’on se surprend à rester des heures pour grignoter tartines, burgers ou crumble, bouquiner et même jouer quelques notes au piano de l’entrée.

https://www.facebook.com/darbistroandbooks/
https://www.instagram.com/darbistroandbooks/

 

Breakfast Barn : Sofil-Achrafieh (Samedi/Dimanche)
On y mange sain et bon. Tous les ingrédients sont certifiés bio. On compose ses propres yaourts (choix de fruits, graines, confitures etc.) ou ses toasties (pain de campagne) salés ou sucrés. Déco toute en bois clair, sobre et lumineuse. La petite terrasse ensoleillée aux tables hautes est rapidement prise d’assaut.

https://www.facebook.com/BreakfastBarnme/?ref=br_rs
https://www.instagram.com/breakfastbarn/

 

Chez Paul : Achrafieh, Zeitouna Bay (Samedi/Dimanche)
L’incontournable adresse chic qui sent bon la brasserie traditionnelle française. Croissants bien beurrés, baguette parisienne bien croustillante, omelette jambon et champignon de Paris bien baveuse… que vous choisissiez l’adresse d’Achrafieh pour son petit jardin ou celle de Zeitouna Bay pour sa belle terrasse en bord de mer, le petit goût de France est garanti le temps d’un brunch.
http://www.lamiedoree.com.lb/

 

Falamanki : Sodeco et Grotte aux Pigeons (Samedi/Dimanche)
Un jardin au milieu des tours du quartier de Sodeco. Ceux qui y vont aux aurores, après une fête digne de ce nom, y croisent les familles qui arrivent tôt pour déguster les plats typiques du petit déjeuner libanais. Pour une version plus iodée, direction le frère jumeau situé en bord de mer avec vue sur la Grotte aux pigeons.
https://www.facebook.com/AlFalamanki/

https://www.instagram.com/alfalamanki/

 

Tawlet : Mar Michael (Samedi)
On ne présente plus le concept qui fait la part belle aux plats familiaux libanais, loin des mezzés et autres falafels. Pour un expat, goûter les recettes mitonnées par la cuisinière du jour, c’est s’imprégner des traditions culinaires régionales libanaises. Pour un Libanais pur jus, c’est se prendre une bonne Madeleine de Proust en pleines papilles.

https://www.facebook.com/Tawlet/
https://www.instagram.com/tawlet/

 

2000

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Élection Européenne

ELECTIONS EUROPEENNES 2019 – Les 34 listes en lice

Allons enfants, À voix égales, Neutre et actif, Espéranto – langue commune équitable pour l’Europe… connaissez-vous toutes les listes qui se présentent aux élections européennes de dimanche prochain ?

Vivre à Beyrouth

PORTRAIT

Ta2Tou2 CITY, le petit commerce devenu grand avec l’appui de l’UE

Ibrahim et Rayane Koussa ont quitté le Nigeria pour ouvrir un petit commerce, au nord du Liban, qui est devenu une entreprise prospère dotée de deux magasins grâce à l’aide de l’Union européenne.