Samedi 22 septembre 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Où aller à la plage cet été au Liban ? Notre sélection

Par Hélène Boyé | Publié le 12/07/2018 à 04:00 | Mis à jour le 20/07/2018 à 14:35
plage liban

Avec 200 kilomètres de littoral et un climat méditerranéen où les températures peuvent dépasser les 30°C, le pays est un écrin parfait pour la baignade et le farniente. Nous vous proposons une liste non-exhaustive d’adresses sur l’ensemble de la côte convenant à tous les budgets.

Au Liban, 80% du littoral est privatisé et il y a très peu de plages publiques. Du nord au sud le choix est grand, entre sable, galets, adresses branchées ou à l’ambiance plus familiale, il y en a pour tous les budgets. Quel que soit ce dernier toutes ces plages sont bondées du 1er juillet au 31 août.
 

BEYROUTH
La capitale abrite plus de complexes avec piscine que de plages à proprement parler.

Au sud de Beyrouth, Ramlet el-Baïda est la seule plage publique de la capitale. Peu entretenue par les pouvoirs publics, elle offre cependant une belle étendue de sable fin.

Le Bain Militaire situé à Manara et la plage de l’AUB (Université Américaine de Beyrouth) sont certainement les plages dont l’accès vous coûtera le moins cher. Vous devrez débourser autour de 20.000LL mais vous devez connaître un membre de ces plages, un militaire ou un étudiant libanais, pour y accéder. Pour un budget un peu plus élevée, vous avez le Sporting Clug et, collé à lui, le Long Beach. Deux adresses ultra vintage, situées à Manara et qui ont accès à la mer.

Situé au début de la corniche de Beyrouth, le Saint-Georges Yacht club est un classique chic.  Le bâtiment de l’hôtel est resté en ruine mais l’espace piscine a été aménagé. Pour y entrer, compter  30.000 LL en semaine et 45.000 LL le week-end.

Pour le même budget, vous avez également La Plage à deux pas du Saint-Georges, et le Riviera, située à Manara. La première est plus intimiste. Les deux offrent d’épais matelas sur de jolis transats en bois. La deuxième est réputée pour les samedi et dimanches après-midi qui finissent en beach party avec DJ et vin rosé qui coule à flots au bar de la piscine.

 

 

Il faut sortir de Beyrouth pour pouvoir profiter vraiment de la plage au Liban. Que vous choisissez d’aller au nord ou au sud dans les deux cas, attention aux embouteillages en rentrant sur Beyrouth le dimanche soir !

 

AU SUD DE BEYROUTH
Les plages les plus proches de Beyrouth se trouvent à Damour (20 km de Beyrouth), Rmeileh (32 km de Beyrouth) ou Jiyeh (35 km de Beyrouth).

Pour une ambiance familiale, vous avez Al-Jisr Beach. Les vestiaires sont un peu sommaires et le restaurant pas très gastronomique, mais la plage de sable est belle et l’entrée des plus abordables : 12.000 LL /enfant semaine et week-end, 22.000 LL/ adulte en semaine et 25.000 LL en week-end.

Dans ca catégorie au-dessus, Jonas Beach propose un restaurant libanais typique. Entrée 15 000 LL /enfant en semaine et en week-end, 25 000LL/adulte en semaine et 30 000 LL le week-end.
En version luxe, Damour Beach Resort est un complexe balnéaire avec sept piscines et un espace de jeux pour les enfants. L le tarif est de 28 000 LL/adulte, 16 000 LL/enfant en semaine et 40 000 LL/adulte, 20 000 LL/enfant en week-end.


Plusieurs adresses luxes sont spécifiquement adaptées à un public d’adultes : Laguava Resort, Jana sur Mer, Iris Beach Club, qui est situé sur un éperon rocheux, est interdite au moins de 21 ans tout comme Orchid Beach Resort and lounge. Tous sont équipés de bungalows privatifs, jacuzzi, restaurant et des soirées DJ et pool party sont organisées les week-ends. Les tarifs varient de 30 000LL à 40 000LL en semaine pour monter jusqu’à 50 000 LL.


Dans un décor arboré, Lazy B beach est connue pour son atmosphère apaisée, l’une des piscines est réservée aux adultes et sa plage allie sable et rochers. Tarifs : 35 000LL/ adulte en semaine, 45 000LL en week-end, 20 000LL /enfant tous les jours.

Bambou Bay est accessible aux enfants mais est aussi très connu pour ses soirées beach party. Tarifs : 15 000 enfant 40 000 adult tous les jours.
 

Saïda (44km de Beyrouth)
La plage municipale de Saïda est ouverte à tous et gratuite. La sécurité de la baignade y est assurée. A noter que l'alcool y est interdit ainsi que le port du maillot de bain.


Tyr (80km de Beyrouth)
Sans aucune doute la plus belle plage du Liban, la plage publique de Tyr offre une étendue de sable fin sur plusieurs kilomètres. Une adresse atypique est devenue à la mode récemment : Cloud 59, petit restaurant de mezze et de poissons à l’ambiance bobo. A proximité se trouve une réserve naturelle où l'on peut notamment observer les tortues qui viennent y cacher leurs oeufs.


Naqoura (100km de Beyrouth)
Tout comme à Tyr, la plage est réputée pour la propreté de son eau. La côte entre Tyr et Naquoura, n'étant pas soumise à une urbanisation aussi dense que dans le nord, garantit un panorama des plus agréables.

plages Liban sur

 

 


AU NORD DE BEYROUTH
Nous sommes ici sur des plages de galets, l’eau y est tout aussi clair qu’au sud, à noter que les régions de Batroun (53 km de Beyrouth) et de Enfeh (68 km de Beyrouth) sont très à la mode depuis quelques années.


Enfeh est surnommé le petit Mykonos avec ses maison blanches aux fenêtres bleues perchées sur les rochers. Tester une collection de restaurants tous plus mignons les uns que les autres : Chez Fouad, Wassim 3al Ba7er, Salim Sur Mer et Paralia Bar.


A Batroun, Ô Glacée est plus un beach bar lounge, on y croise don une clientèle plutôt jeune. On peut y faire du kayak et du windsurf. Sur le même concept, viennent juste d’ouvrir cette année : Isla - pebble bar, collée à Ô Glacée. Pierre & Friends et White Beach sont devenue au fil des années des institutions. Leurs restaurants de poissons sont particulièrement appréciés. Jungle Beach se trouve à Amchit, à mi-chemin entre Batroun et Byblos.


Byblos (à 38 km de Beyrouth)
Al-Bahsa, la plage publique de Byblos, est l'étape incontournable après avoir visité l'un des plus beaux sites touristiques du Liban. Cette plage de galets bien entretenue permet de se baigner dans une eau généralement propre.  Eddé Sands, la plus grande plage privée du Liban. Elle possède six piscines dont plusieurs sont dédiées aux enfants. Elle est connu pour son restaurant et pour ses soirées DJs. Tarifs : 25 000 LL/adulte en semaine, 33 000 le week-end, 10 000 LL/enfant.


Plus proche de Beyrouth, à Kaslik/Jounieh (15 km de Beyrouth), deux adresses : Koa Beach est l’ancien "Cyan" qui appartenait au grand joueur de basket libanais du début des années 2000, Elie Mchantaf. Deece by the sea est une toute nouvelle adresse. Une maison libanaise les pieds dans l’eau qui propose une formule open-barbecue les dimanches à partir de 33 USD/ pers.

Plages liban

 

 

 

Nous vous recommandons

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

captain Solo ven 20/07/2018 - 12:09

Chère Hélène Boyé, je vous prie de me pardonner d'avoir écorché votre nom dans le mail précédent.

Répondre
Commentaire avatar

captain Solo ven 20/07/2018 - 12:07

Chère Hélène Boyer, J'aime beaucoup la manière dont vous mettez le Liban en valeur et je vous en remercie. Il y a toutefois une chose que je n'ai jamais comprise: pourquoi les Français vivant à l'étranger sont toujours des "expatriés" et les étrangers vivant en France, des "immigrés"...? Mystère de la sémantique! Très cordialement.

Répondre

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Actualités

RÉTROSPECTIVE

Hezbollah, TSL, Rue Badreddine…l’actu de la semaine au Liban

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par les menaces de Nasrallah contre Israël, les dernières audiences du procès de l’assassinat de Hariri et les tensions entre le PSP et le CPL.

Vivre à Beyrouth

RÉTROSPECTIVE

Du 16 au 18 septembre 1982, les massacres de Sabra et Chatila

Le 6 juin 1982, Israël envahit le Liban, c’est l'opération "Paix en Galilée" déclenchée officiellement en représailles de la tentative d'assassinat visant l’Ambassadeur israélien à

Sur le même sujet