Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TYR - Echappée belle au Sud-Liban

Par Aliénor de Chergé | Publié le 11/08/2017 à 21:12 | Mis à jour le 11/08/2017 à 21:25
TYR%20Photo%204%20%20Site%20dAl%20Medina%20Gabriel%20de%20la%20Laurencie

La ville historique de Tyr se situe à 83 km au sud de Beyrouth, sur le littoral sud du Liban. Figurant au patrimoine mondial de l'Unesco, Tyr est une ville balnéaire par sa plage et son petit port, où les vestiges historiques rappellent aussi son prestige de cité romaine.

 

Le site archéologique d'Al Medina

Une partie des ruines de la ville antique de Tyr est conservée sur le site d'Al Medina, à l'extrémité sud de la ville. La voie romaine, longue de 11 mètres, traverse des rangées de thermes romains et des restes d'enclos funéraires. Bordée d'immenses colonnes de marbre, l'artère continue jusqu'au petit port. Au coucher de soleil, les vestiges du site se parent des plus belles couleurs.

 

Le site archéologique d'Al Bass

Situé en face du camp palestinien d'Al Bass, le site comporte un hippodrome immense, l'un des mieux conservés du monde romain, dont les gradins en pierre bordent le terrain. Celui-ci jouxte des nécropoles romaines ainsi qu'un arc romain de 20 mètres de haut qui achève la voie principale du site. Il est préférable de visiter le site le matin car les ruines romaines n'offrent que peu de coins d'ombre.

 

Le port

Le vieux port multicolore de Tyr se situe au nord de la ville. Ancien chantier naval du Liban, il offre une vue panoramique sur tout le littoral. En journée, tandis que les pêcheurs s'activent sur le ponton pour réparer leurs filets, les vacanciers se plaisent à déguster toutes sortes de poisson au restaurant le Phénicien qui surplombe le port.

 

Le quartier Hara
Au nord-ouest de Tyr, près du port, le quartier chrétien traditionnel de Hara est un labyrinthe de ruelles étroites. Très colorées, les maisons familiales se collent les unes aux autres et certains habitants n'hésitent pas à présenter leurs étalages de thym ou leurs jardins d'intérieur aux visiteurs curieux.

Dans ce quartier historique se trouve l'hôtel Dar Alma, rue Saydet El Bihar, situé en bord de mer qui dispose d'une terrasse qui offre une vue spectaculaire sur la baie. Il existe aussi bien d'autres adresses où se loger à bas prix chez des particuliers, comme chez Soraya, habitante connue dans le quartier et qui loue des chambres dans sa maison traditionnelle à 5 minutes du port. Chaque samedi, aux dires des habitants, les Français se donnent rendez-vous au restaurant d'Al Fanar, sur le front de mer, pour dîner et danser sur de la musique arabe et occidentale.

 

TYR La côte le long de la corniche, Victor Lachenait.

 

La plage et la corniche

La plage de Tyr est située à l'extrémité sud de la ville, juste avant la réserve naturelle. Très propre, il est possible de s'y baigner toute la journée puis de se promener le soir le long de la Corniche, qui va de cette dernière aux ruines d'Al Medina. Fermée à la circulation le samedi soir, celle-ci est très prisée des habitants car on peut y admirer la côte tout illuminée. Tout le monde se retrouve dans l'un des très nombreux restaurants la bordant pour y dîner et fumer un narguilé, le tout dans une ambiance familiale et festive.

 

 

Comment s'y rendre ?

 

En voiture: par l'autoroute de Beyrouth jusqu'à l'entrée de Tyr où il faut prendre sur quelques kilomètres l'ancienne route littorale pour arriver en ville.

 

En transport en commun: il est possible de prendre un bus/van depuis le rond-point Cola jusqu'à Saïda, puis un second de Saïda à la gare routière de Tyr. Le voyage coûte 4 000 LL et dure une heure et demi.

 



Aliénor De Chergé  / Victor LACHENAIT  

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire
Sur le même sujet