Mercredi 30 septembre 2020

Les villages "copain du Monde" du Secours populaire au Liban

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 28/07/2020 à 16:11 | Mis à jour le 28/07/2020 à 16:59
secours populaire

11 premiers villages « copain du Monde » en France et 3 au Liban. Parmi lesquels un premier village « copain du Monde » pour 120 enfants à Graveline du 05 au 25 août, un village virtuel en lien avec la République sahraouie démocratique, le Cameroun, le Burkina Faso, la Centrafrique, la Côte d'Ivoire, le Togo, le Ghana, le Liban et l'Ukraine. Un second pour 45 enfants du 10 au 20 août à Pietrosella sur les thématiques de la communication non-violente et du handicap.

 

En France et à l'étranger, les copains du Monde agissent ensemble pour construire un monde plus solidaire. Les enfants s'y réunissent régulièrement pour être sensibilisés à la solidarité, aux valeurs de partage et d'entraide. Toute l'année, ils mettent en place des actions en faveur des personnes en difficulté en France et dans le monde. Ils collectent de l'argent, recueillent du matériel, des denrées alimentaires et conduisent des projets solidaires accompagnés par des adultes. Ils participent à des actions dans leurs quartiers, leurs écoles ou leurs centres de loisir. Les enfants apprennent qu'ils ont des droits, mais aussi que ceux-ci ne sont pas toujours respectés. Ils tissent des liens d'amitié avec des enfants d'autres pays et entretiennent des correspondances. Ils partagent des moments forts d'échanges autour d'activités sportives et culturelles et participent à des projets solidaires. C'est aussi l'occasion de proposer aux enfants une bouffée d'oxygène et d'espoir pour toutes celles et tous ceux qui vivent dans la précarité ou qui ont et vont subir les conséquences de la crise sanitaire et pour qui les vacances sont sacrifiées.

Parmi les villages organisés, un premier aura lieu à Graveline pour 120 enfants du 05 au 25 août, un village virtuel en lien avec neuf pays. Un second sera organisé pour 45 enfants du 10 au 20 août à Pietrosella sur les thématiques de la communication non-violente et du handicap.

Les vacances, un rêve et un besoin pour toutes et tous, mais cette année, 54% des Françaises et des Français ne prendront pas de vacances cet été (Baromètre Sofinco/Opinionway juin 2020). Pourtant, ces dernières sont un droit et elles sont essentielles au bien-être et à l'équilibre. Partir permet d'oublier ses tracas quotidiens, de renforcer les liens sociaux et de passer des moments inoubliables, pour revenir plus fort en ayant des souvenirs à partager. Le SPF adapte toute sa campagne « Vacances d'été », en respectant les mesures sanitaires et règlementaires et s'attache à faire partir le maximum d'enfants, de familles, de jeunes, de personnes isolées et de seniors en vacances. Depuis 75 ans, le Secours populaire permet aux personnes les plus précaires de partir en vacances, travaille avec les « Médecins du SPF » qui se mobilisent pour affronter un « raz-de-marée de la misère » et soutenir sur tous les fronts les plus fragiles. Les 80 000 bénévoles de l'association mettent tout en œuvre « pour que l'été n'oublie personne » tout en restant actif durant la période estivale pour répondre à l'urgence sociale et accompagner les personnes dans 1300 lieux. Le Secours populaire a aidé et accompagné 1 270 000 personnes pendant les deux mois de confinement, 45% des personnes n'étaient pas connues de l'association.

 

0 Commentaire (s)Réagir