Lundi 17 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le meghli, un dessert pour fêter la naissance du Christ

Par Hélène Boyé | Publié le 22/12/2019 à 16:58 | Mis à jour le 24/12/2019 à 18:06
Photo : tirée du compte Youtube Cook With Sousou
Meghli JPJ

Le meghli est un entremets libanais à la consistance gélatineuse et à base de poudre de riz et d’épices.

On le prépare pour fêter la naissance d’un enfant. Dans la tradition libanaise, on dit que ces épices favorisent la montée de lait.

À Noël, il est fréquent d’en retrouver au menu pour célébrer la naissance de l’enfant Jésus.

 

Voici une recette rapide à faire en 15 minutes.

 

Ingrédients pour 6 personnes

  • 150 g. de poudre de riz ou farine de riz
  • 200 g. de sucre en poudre
  • 1 litre d'eau
  • 1  ou 2 c à café de carvi moulu
  • 1 ou 2 c à soupe de cannelle moulue

 

Mélanger la poudre de riz le sucre et les épices dans une casserole.

Ajouter l'eau au fur et à mesure en fouettant constamment.

Sur le feu moyen porter le mélange jusqu'à ébullition, pendant 5 min environ. Il faut obtenir une texture assez épaisse.

Verser dans les ramequins. Réserver à température ambiante jusqu'au refroidissement complet, puis au frigo.

Servir frais avec de la noix de coco râpée dessus et des fruits secs : pistaches, amendes, raisins secs.

 

Nous vous recommandons

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

CULTURE

Nuit des idées 2020 au Liban : interview express de Bruno David

Le président du Muséum national d'histoire naturelle est l’invité de la première conférence qui ouvrira la Nuit des idées 2020 au Liban, le vendredi 31 janvier.

Vivre à Beyrouth

IDÉE SORTIE

WEEK-END – Skier au Liban

Skier au Liban, c’est l’expérience incontournable lors de votre passage ( plus ou moins long) d’expatrié au pays du cèdre. Une façon de battre en brèche les préjugés de nos concitoyens