Jeudi 14 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le design libanais a de beaux jours devant lui

Par Hélène Boyé | Publié le 18/09/2019 à 21:14 | Mis à jour le 19/09/2019 à 16:58
beirut art fair, Guillaume Taslé d'Héliand, Karen Chekerdjian, Gregory Gatserelia, Karim Chaya, beyrouth, Liban

Pour sa 3ème édition, le Beirut Design Fair présente du 19 au 22 septembre une quarantaine de designers libanais.
 

Le design débarque au Liban en 1947 lorsque le décorateur français Jean Royère ouvre un atelier et une agence en 1947 à Beyrouth. Prisé par la haute société libanaise, son succès le conduit à aménager de nombreux palaces à Beyrouth, dont le Capitole, et à compter comme clients le roi Farouk d’Egypte, le roi Hussein de Jordanie et le Shah d’Iran.
 

La guerre civile stoppe toute activité jusqu’à ce qu’une nouvelle génération de Libanais de la diaspora fasse son retour au pays à la fin des années 90. « On peut commencer à parler de design libanais en 2000 » explique Guillaume Taslé d'Héliand, fondateur et directeur du Beirut Design Fair (BDF), citant Karen Chekerdjian qui a étudié en Italie et Nada Debs qui a développé son art au Japon. M. Taslé d’Héliand cite également Karim Chaya et Gregory Gatserelia qui mêlent design, architecture et décoration. A cette période, le design ne concerne qu’un petit milieu composé d’artistes et de gens fortunés.
 

Une deuxième génération bouscule la première au début des années 2010 avec la création de la biennale House of Today, à l’initiative de Cherine Magrabi Tayeb, qui coédite avec des jeunes designers des meubles et des objets design qu’elle présente tous les deux ans en décembre. Parallèlement, la Beirut Design Week est créée en 2012 par Doreen Toutikian et Maya Karanouh.
 

Aujourd’hui, une quarantaine de designers libanais sont au catalogue du BDF. Son fondateur et directeur parle de laboratoire. « Au Liban, il y a une intelligence typiquement libanaise, liée à la culture, à l’histoire, à la position de plaque tournante entre l’est et l’ouest, à sa diaspora », souligne-t-il. « Les designers libanais savent apporter un twist à une idée, qu’ils libanisent ».
 

Néanmoins, les contraintes au Liban sont de taille : étroitesse du marché, peu d’industrie pour produire en série, matières premières limitées qu’il faut importer à un certain prix. Pour réussir, les designers libanais doivent se tourner vers l’international. C’est la vocation du BDF. « Mon envie, mon espoir est de placer Beyrouth sur l’échiquier international d’ici cinq à 10 ans », affirme Guillaume Taslé d'Héliand, seul moyen selon lui de cultiver « ce terrain incroyablement fertile ».

 

Guillaume Taslé d'Héliand
Guillaume Taslé d'Héliand

 

EXPOSANTS 2019 - BDF Edition III

STANDS
BOKJA   / Lebanon
CHRYSTYNA SALAM / Lebanon
DESIGN KULTUR X JIGSAW / Lebanon
EMMANUEL JONCKERS /Belgium
ESPACE JACQUES OUAISS / Lebanon
GALERIE PIERRE GHATTAS / Lebanon
GALERIE XXè SIÈCLE / Lebanon
GEORGE GEARA / Lebanon
LA GALERIE NATIONALE / UAE
MAD BRUSSELS + ATELIER JESPERS / Belgium
MARIE MUNIER / Lebanon
STUDIO NADA DEBS / Lebanon
NADA G FINE JEWELRY / Lebanon
NADA LE CAVELIER  / Lebanon
NATHALIE GHARBI LUXURY DESIGN / Lebanon
NESHIMAN / Iran
OPUS MAGNUM GALLERY / Lebanon
RANDA TABBAH / Lebanon
THE ART DESIGN LAB / France

SPOTON
ALEF STUDIO / Lebanon
ANDREA NASSAR / Lebanon
AEA STUDIO / France & Lebanon
BITS TO ATOMS / Lebanon
BRAM KERKHOFS / Belgium
CHRISTIAN ZAHR STUDIO  / Lebanon
DAMJ DESIGN + CRAFT / Lebanon
D. M. FEGHALY + M.HATOUM / Lebanon
FADI SARIEDDINE / UAE
FARAH DESIGN / Lebanon
FLUKKA / Lebanon
GALERIE VERONIQUE RIEFFEL / France
HAG DESIGN / Lebanon
JEAN–MARC GEAGEA / Lebanon
KRJST STUDIO / Belgium
LAU / Lebanon
MAWSAM DESIGN / Lebanon
MAYA SAFI STUDIO / Lebanon
NADA LE CAVELIER / Lebanon
NAJWA NAHAS / Lebanon
NEVINE BOUEZ / Lebanon
NOHMA / Lebanon
NOUR ALI / Lebanon
OFFGRID / Lebanon
ROULA SALAMOUN / Lebanon
SAMER BOU RJEILY / Lebanon
SOURAYA CERAMICS / Lebanon

INSTALLATIONS
RAIDY 3D PRINTING / Lebanon
UNILUX / Lebanon - Italy
 

 

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?