Samedi 26 mai 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La plaque minéralogique au Liban, un marqueur social

Par Léo Mineur | Publié le 03/12/2017 à 01:01 | Mis à jour le 04/12/2017 à 15:32
Plaques

Au Liban, comme dans un certain nombre de pays du Moyen Orient, la plaque d’immatriculation reflète le statut social de la personne à qui elle appartient. Les véhicules plus ou moins luxueux qui circulent à Beyrouth arborent ainsi des plaques originales et facilement remarquables.

 

Caractéristiques générales

plaque simpleLes plaques d’immatriculation libanaises actuelles sont blanches à caractères noirs et comportent un numéro, allant de 3 à 7 chiffres, inscrits en lettres arabes et latines.

Plus la longueur du numéro inscrit sur la plaque est court, plus son propriétaire est considéré comme faisant partie des classes supérieures.

Ce nombre est précédé par une lettre indiquant le centre immatriculateur. Il en existe huit différents : T pour Tripoli et le Liban-Nord, J pour Jounieh et le Mont-Liban, M pour Mkalles et la banlieue est de Beyrouth, B pour la ville de Beyrouth, O pour Ouzaï et la banlieue sud de Beyrouth, S pour Saïda et N pour Nabatieh, au Liban-Sud et Z pour Zahlé et la Bekaa.

 

Des plaques particulières

Plaque rougeLes plaques d’immatriculation rouges sont reservées aux taxis et autres transports en communs.

 

Les plaques vertes aux véhicules de location.

plaque corps diplomatiqueLes plaques jaunes sont posés sur les véhicules de la flotte des ambassades étrangères au Liban.

 

plaque justiceLes plaques des véhicules des fonctionnaires du ministère de la Justice et des magistrats comportent une balance.

 

Les chefs de l’Etat, ministre et députés, en fonction ou l’ayant été, ont le privilège de bénéficier de plaques particulières avec très peu de chiffres.

 

plaque militaireLes véhicules des institutions publiques de sécurité ont également leurs plaques.
Ici, une plaque appartenent à un véhicule des Forces de sécurité intérieure.
 

 

Au dela du statut social, un signe de richesse

Certains Libanais n’hesitent pas à dépenser des sommes parfois conséquentes pour l’achat d’une plaque unique et originale.

Officiellement, cette pratique qui consiste à modifier et à échanger les plaques d’immatriculation est interdite mais elle a longtemps eu cours à large échelle.

 

Numéro de téléphone « spéciaux »

Les numéros de téléphone sont aussi sujets à la surenchère. Dans des magasins de téléphonie, on vend des numéros « spéciaux » comportant une suite de chiffres remarquable.

 

Nous vous recommandons

21728921_1620326194698961_281219982497838839_o

Léo Mineur

Étudiant en science politique, intéressé par la géopolitique au moyen orient. Lecteur et cinéphile à ses heures perdues.
1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Sam dim 08/04/2018 - 09:58

Pardon, mais ces chiffres n'ont rien de latin, les deux types de chiffres sont appele chiffres arabe, sauf que ceux utilise en afrique du nord (ici appeles latins !!) sont juste crees par les maures autrement vue comme des arabes en andalousie. donc ces chiffres devrait peut etre, etre denomes moresques

Répondre
Sur le même sujet