Vendredi 23 avril 2021
Beyrouth
Beyrouth

1,5 million d’euros investis par la Fondation de France à Beyrouth

Par Adèle Hourdin | Publié le 08/02/2021 à 17:30 | Mis à jour le 08/02/2021 à 18:09
Photo : ©Lucien Lung
Beyrouth fondation france

Beyrouth se souvient encore de la double explosion survenue dans son port le 4 août 2020. La Fondation de France a depuis engagé 1,5 million d’euros pour venir en aide aux associations sur place.

4 août 2020 aux alentours de 18h, deux explosions retentissent dans le port de Beyrouth. Plus de 200 personnes y trouveront la mort et 6500 seront blessés. 6 mois après, les cicatrices du tragique événement sont toujours visibles dans la capitale libanaise. Des associations sur le terrain luttent toujours pour aider à relever le pays. Dans un rapport, la Banque mondiale a estimé que les dommages matériels dus à l’explosion pourraient atteindre plus de 8 milliards de dollars. 

Sur les 3 millions d’euros récoltés depuis août, la Fondation de France a engagé 1,5 million d’euros dans le soutien à des associations locales. 

 

Renforcement du soutien psychologique

Plusieurs mois après les événements, les Libanais restent très marqués par cet événement. Lors d’une enquête de l’association Embrace en partenariat avec Mysay Map, près de 50% des Libanais ont répondu être particulièrement anxieux et angoissés chaque jour depuis l’explosion.  Plusieurs associations ont donc renforcé leurs services psychologiques et ont pu bénéficier de 500 000 euros de donation de la part de la Fondation de France. 

Des associations spécifiques ont été dédiées pour le soutien émotionnel aux artistes, aux enfants, à la communauté LGBT, aux étudiants, aux victimes directes ainsi qu’aux corps de métier intervenus durant l’explosion. L’ONG Embrace, spécialisé dans le soutien psychologique, a, par exemple, pu élargir sa plage horaire de consultations téléphonique et lancer un projet de consultations psychiatriques gratuites dans la capitale.

 

fondation de france beyrouth
© Lucien Lung

 

Relance des commerces de proximité

Depuis août au Liban, la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et plus de 30% de la population active est désormais au chômage. Pour venir en aide aux commerçants et boutiques qui ont subi des dommages et perte d’activité importants, la Fondation de France a dédié 371.000 euros pour des aides financières, les réparations des commerces ou des formations dispensées par les associations locales. Parmi elles, l’institution de micro-finance Al Majmoua accompagne encore aujourd’hui 35 entreprises en leur apportant soutien matériel sous forme de dons pour la rénovation de leur commerce et coaching individuel pour accélérer la reprise de leur activité.

 

Réhabilitation des logements et des bâtiments collectifs

Dans les 3km autour de l’explosion, près de 10.000 immeubles ont été touchés dont 2.500 fortement endommagés et 300.000 habitants se sont retrouvés sans logement fiable. La Fondation de France a investi 100.000 euros rien que dans la réparation des fenêtres et des portes endommagées. Des projets de réhabilitation du patrimoine, de réparation des bibliothèques mais aussi de reconstruction de logement et de commerce ont bénéficié de 465.000 euros de la part de la Fondation. 

 

adele hourdin

Adèle Hourdin

Adèle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en janvier. Elle est diplômée d'un master de journalisme et a vécu deux ans au Sénégal pendant son enfance.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Au Liban, la dévaluation de la livre ne semble pas prête de s'arrêter

Alors que les raisons de cette dévaluation restent floues, la grave crise politique, financière et monétaire continue de porter atteinte à la confiance que les libanais portent envers leur monnaie

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.