Jeudi 2 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ISCH LIEBEU DICH - L'union de Leila et Khalid scellée par l'arrivée d'un petit franco-allemand

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 29/09/2015 à 22:00 | Mis à jour le 29/09/2015 à 18:47

Comme tous les mois, nous vous proposons de faire la connaissance d'un couple franco-allemand qui a bien voulu partager son expérience. Cette fois-ci, deux jeunes parents, Khalid et Leïla, qui se sont rencontrés à Berlin il y a quatre ans, ont répondu à nos questions de façon séparée, sauf concernant la dernière.

 

www.lepetitjournal.com/Berlin - Quand et comment avez-vous rencontré votre partenaire ?

Leïla - Nous nous sommes rencontrés pour la première fois en février 2011 par l´intermédiaire d´une de mes anciennes conquêtes de l´époque et camarade des cours d'allemand à la VolksHochSchule. Khalid venait d´ouvrir un magasin de streetwear, skateshop et ségrigraphie à Neukölln et je lui ai demandé si je pouvais y effectuer un stage. C'est comme ça que nous avons fait connaissance et, un mois plus tard, je suis venue habiter chez lui.

Khalid - C´était en 2011. On a fait connaissance grâce à un ami en commun et suite à la demande de stage de Leila dans mon magasin.

- Dans votre vie quotidienne, vos différences culturelles se remarquent-elles et posent-elles parfois problème ?
Leila - Avec le temps, je prête de moins en moins attention à ces différences je pense. Je crois bien que ca me gênait davantage au départ, maintenant elles ont, peut être avec le temps, déteint sur moi ou j´en tiens simplement moins rigueur. Sauf concernant le décalage au niveau de l´humour, parfois encore bien présent. On ne rit tout simplement pas des mêmes choses. Les autres différences culturelles qui m'ont marquée sont aussi la froideur ou la réserve au sein du couple, l'éducation anti-autoritaire, ou encore l´automédication au travers de produits homéopathiques...

Khalid - Non pas du tout.

- Qu'est-ce qui vous a le plus séduit dans la culture de votre partenaire ?
Leila - La langue que je ne connaissais pas bien au départ fut l´élément le plus attractif et la bouffe

Khalid - L´humour. Le sens de la famille. « Das soziales Denken. »


- Et le moins ?
Leila - La réserve.

Khalid - l' Hystérie (rires)

 

 

- Avez-vous rencontré des problèmes d'acceptation ou de compréhension de votre couple mixte dans votre entourage ?

Leila - Pas spécialement

Khalid - Aucun problème.

- Votre prochain projet à deux ?
Leila- Des vacances en famille.

Khalid - Rendre notre chambre à coucher "gemütlich" (confortable).

- Votre dernier fou rire à deux ?
Leila - Sûrement les premières phrases de notre fils Diego.

Khlalid- Avant hier, lorsque Diego a dit quelque chose de très drôle.

- Son plus beau cadeau ?
Leila - Un petit garçon.

Khalid - Diego

- Votre lieu préféré à Berlin?
Leila - Probablement sur le banc devant le magasin de Kahlid

Khalid- Mon chez-moi


- Pourquoi avoir choisi cet anneau en argent comme symbole de votre relation ?
Car nous l'avons fait fabriquer en Inde avant que Diego naisse. Les pierres se sont décollées à plusieurs reprises mais nous les avons retrouvées avec beaucoup de chance...J' ai ensuite fait réparer l'anneau en cachette, il n y a pas si longtemps, et ai fait la surprise à Khalid.

Propos recueillis par Anaïs Gontier (www.lepetitjournal.com/Berlin) mercredi 30 septembre 2015

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Berlin ?

Francfort Appercu
GASTRONOMIE

Mile Chef - Covid-19 : les pâtes gourmandes des confinés

En cette période de confinement volontaire ou imposé suivant le pays dans lequel vous vivez, le Chef Mika vous aide à réaliser un délicieux plat de pâtes avec trois fois rien.

Vivre à Berlin

Francfort Appercu
EXPATRIATION

S’expatrier en Allemagne : les différents statuts

Contrat de travail en détachement, local ou d’expatriation ? Quelles sont les implications fiscales, sociales en fonction de ma situation… ? Expatriation-Allemagne fait le point.

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles

Sur le même sujet