Mercredi 20 janvier 2021
Barcelone
Barcelone

Une des premières fosses de la Guerre Civile découverte à Barcelone ?

Par Arthur Diaz | Publié le 11/06/2019 à 12:00 | Mis à jour le 14/06/2019 à 11:24
Photo : Ajuntament de Barcelona
guerre civile espagne

La Guerre Civile d’Espagne est une partie sombre de l’Histoire nationale. Au cours du conflit, 120.000 victimes auraient été jetées dans 2.591 fosses réparties dans le pays. Une de ces premières fosses aurait été découverte à Barcelone.

 

Au numéro 10-20 de la Rue de Rafóls dans le district de Sarrià-Sant Gervasi, deux corps ont été retrouvés dans une fosse sur les lieux de construction de deux bâtiments résidentiels. Les deux squelettes étaient l’un contre l’autre, recouverts de chaux. Il s’agirait de deux hommes d’une trentaine d’années, morts durant la Guerre Civile. 


Premières victimes du franquisme ?

Quelques objets ont été découverts : une fermeture éclair, une boucle de ceinture et des boutons. L'un des deux crânes encore bien conservé possède l’orifice d’une balle et une dent en or. Des détails qui, après analyse, laissent penser aux experts que cette fosse serait l'une des plus anciennes de la Guerre Civile et que ces deux personnes feraient partie des premières victimes. 

En premier lieu, l’équipe d’archéologues estimait que les corps remontaient au XIXe siècle, que ces deux hommes étaient décédés à la suite d’une maladie infectieuse puis enterrés par l’Église située à 50 mètres. Les expertises effectuées ont permis d’écarter cette première théorie. Les analyses montrent que ces corps dateraient de la Guerre Civile. L’équipe travaille toujours sur ce cas pour déterminer avec certitude l’époque d’exécution de ces deux personnes. 


Travail de mémoire

L’information a été communiquée à la Direction Générale de la Mémoire Démocratique qui, selon la Loi sur la localisation et l’identification des disparus durant la Guerre Civile et la dictature franquiste et la dignification des fosses communes, prendra en charge l’étude anthropologique et génétique des squelettes. Si les corps sont identifiés, ils seront réattribués aux familles, ainsi que les biens trouvés dans la fosse. Dans le cas contraire, ils seront enterrés dans un cimetière de Barcelone. 

Le ministère de la justice espagnol s’est chargé de comptabiliser 2.591 fosses comportant 120.000 victimes durant l’époque franquiste. Néanmoins la base de données n’a pas été mise à jour depuis 2011 par manque de moyens. 

Nous vous recommandons

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Madrid Appercu
VIE PRATIQUE

Quel est l'intérêt de demander la double nationalité franco-espagnole?

La décision récente de mettre en place une convention de double nationalité entre la France et l'Espagne permet aux Français qui en remplissent les conditions de demander la nationalité espagnole.

Vivre à Barcelone

Madrid Appercu
EMPLOI

ERTE: prolongement du chômage partiel accordé jusqu'au 31 mai

Le gouvernement espagnol, les syndicats de salariés et les patronales semblent avoir trouvé un début d'accord afin de prolonger les ERTE qui devaient prendre fin ce mois-ci.

Expat Mag

La checklist de l’expatriation

Toute expatriation implique de réaliser un certain nombre de démarches et formalités diverses. Outre les préparatifs liés au déménagement, il faudra également penser à anticiper l’impact de son …

Sur le même sujet