Les chefs espagnols sont-ils meilleurs que les chefs français? premium

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 22/09/2022 à 17:00 | Mis à jour le 23/09/2022 à 05:41
Photo : The world's 50 Best Restaurants
Gala des 50 meilleurs Restaurants du Monde 2022

C'est en tout cas ce qui ressort une fois de plus du classement des 50 meilleures tables du monde. Trois restaurants espagnols figurent dans le top 10. Aucun Français. Quant à The Best Chef Awards 2022, un Espagnol  l'a remporté une fois de plus. 

 

C'est un peu comme les Oscars de la restauration. Depuis vingt ans, la liste des 50 meilleurs restaurants du monde récompense les destinations offrant des expériences culinaires uniques. Actuellement, le jury des prix est composé de 1.080 personnes, dont des chefs renommés, des journalistes et des voyageurs chevronnés, chargés de choisir les restaurants par le biais d'un processus de vote structuré audité par le cabinet de conseil Deloitte.

 

Le numéro 3 est l'espagnol "Disfrutar"

Le World’s 50 Best Restaurants a ainsi décerné le premier prix au restaurant Geranium du chef danois Rasmus Kofoed. Le podium du meilleur restaurant au monde est complété par le péruvien Central, dirigé par le chef Virgilio Martínez, et l'espagnol Disfrutar, avec les chefs Eduard Xatruch, Mateu Casañas et Oriol Castro.

Sur les 10 meilleurs restaurants du monde, 7 sont espagnols ou d'Amérique Latine

L'Espagne, bien placée dans les 50 meilleurs restaurants du monde

Outre l'exploit des chefs espagnols Xatruch, Casañas et Castro, qui montent pour la première fois sur le podium pour leur travail au restaurant Disfrutar, situé à Barcelone, le chef madrilène Dabiz Muñoz a réussi à faire passer son restaurant DiverXO de la 20e à la 4e place, une progression qui, selon toute vraisemblance, ne s'arrêtera pas là. Dabiz Muñoz vient d'ailleurs de recevoir à nouveau le prix du meilleur cuisinier au monde dans The Best Chef Awards 2022. DiverXO devient ainsi un candidat solide pour prendre la tête de ce classement dans les prochaines éditions.

 

 

L'autre progression significative de l'Espagne est celle du restaurant Quique Dacosta, qui passe de la 74e à la 42e place, tandis qu'Etxebarri perd trois places pour occuper la sixième, Mugaritz en perd sept pour passer de la 14e à la 21e position et Elkano, le restaurant de grillades du port de Getaria, se maintient en 16e position.

 

Un poids grandissant de la cuisine latino-américaine

Il est également intéressant de constater le poids de la cuisine "hispano-américaine" dans ce palmarès. Ainsi, sur les 10 meilleurs restaurants du monde, 7 sont espagnols ou d'Amérique Latine (le Mexique, le Brésil et le Pérou). Les 3 autres étant le restaurant danois Geranium et les italiens Lido 84 et Le Calandre.

 

Le premier restaurant français n'arrive qu'à la 22e place

En revanche, il faut bien reconnaitre que le premier restaurant français dans le classement n'arrive qu'en 22e position. Il s'agit de Le Septime, avec son chef Bertrand Grébaut, qui a gagné deux places cette année. Deux autres  restaurants français rentrent dans le Top 50: Arpège, et son chef Alain Passard sont arrivés en 31e position, soit une chute de huit places par rapport à la précédente édition. Enfin, le restaurant Le Clarence, du chef Christophe Pelé se classe au 28e rang.

 

Les 3 chefs Mateu Casañas, Eduard Xatruch and Oriol Castro
Les 3 chefs Mateu Casañas, Eduard Xatruch and Oriol Castro, du restaurant Disfrutar - @Joan Valera

 

Des restaurants espagnols, dans le top 10

Il faut d'ailleurs retourner à 2019 pour retrouver deux restaurants français parmi les meilleurs du monde, le Mirazur à Menton, et Arpège, à Paris. En fait, la seule année où les chefs Français ont fait mieux que les Espagnols est en 2004, avec 4 restaurants français parmi les 10 meilleurs du monde. Cependant, à plusieurs reprises, comme cette année, aucun chef français ne figure dans le top 10. En revanche, chaque année, les chefs espagnols figurent dans le classement du top 10.

 

Deux restaurants espagnols et un français dans la catégorie Best of the Best

Par ailleurs, il existe une catégorie spéciale, Best of the Best, qui comprend les restaurants qui ont été numéro un au cours des vingt dernières années du classement The World's 50 Best Restaurants et qui sont exclus du ranking afin d'encourager le renouvellement de la liste. Il s'agit donc de restaurants ayant une trajectoire historique. Encore une fois, on y retrouve deux espagnols: El Celler de Can Roca et El Bulli, et un français, Mirazur.

 

Enfin, le titre de "Meilleur Sommelier du Monde" a été décerné à Josep Roca, sommelier et copropriétaire de El Celler de Can Roca, l'un des restaurants Best of the Best, situé à Girona, en Espagne.

 

A signaler que le mythique restaurant El Bulli, fermé depuis 2011, rouvrira ses portes en juin 2023. C'est Ferrán Adrià lui-même, élu cinq fois meilleur chef du monde, qui a annoncé la réouverture de son restaurant, mais il sera reconverti en musée, et prendra le nom de El Bulli 1846, en référence au nombre de recettes cataloguées par El Bulli.

 

Top 100 The Best Chef Awards 2022:

Au total, 16 Espagnols, 15 Italiens et 10 Français figurent dans ce classement mondial des chefs qui non seulement cuisinent bien, mais partagent aussi certains des piliers de la gastronomie actuelle : "créativité, intelligence, passion, innovation, durabilité, science, impact social positif":

1. Dabiz Muñoz (Espagne).

2. René Redzepi (Danemark).

3. Joan Roca (Espagne).

4. Massimo Bottura (Italie).

5. Andoni Luis Aduriz (Espagne).

6. Björn Frantzen (Suède).

7. Disfrutar (Oriol Castro, Eduard Xatruch et Mateu Casañas, Espagne).

8. Alain Passard (France).

9. Ana Ros (Slovénie).

10. Alex Atala (Brésil).

11. Rasmus Munk (Danemark).

12. Rasmus Kofoed (Danemark).

13. Ángel León (Espagne).

14. Niko Romito (Italie).

15. Virgilio Martínez (Pérou).

16. Grant Achatz (États-Unis).

17. Riccardo Camanini (Italie).

18. Eneko Atxa (Espagne).

19. Bittor Arginzoniz (Espagne).

20. Anne-Sophie Pic (Suisse).

21. Andreas Caminada (Suisse).

22. Mauro Colagreco (France).

23. Yannick Alleno (France).

24. Dominique Crenn (France).

25. Dan Barber (États-Unis).

26. Paolo Casagrande (Italie).

27. Rodolfo Guzman (Chili).

28. Julien Royer (France).

29. Yoshihiro Narisawa (Japon).

30. Mauro Uliassi (Italie).

31. César Ramírez (États-Unis d'Amérique).

32. Enrico Crippa (Italie)

33. Quique Dacosta (Espagne).

34. Christian Bau (Allemagne).

35. Clare Smyth (Royaume-Uni).

36. Paco Roncero (Espagne).

37. Jonnie Boer (Pays-Bas).

38. Diego Guerrero (Espagne).

39. Eric Vildgaard (Danemark)

40. Heston Blumenthal (Royaume-Uni).

41. Javier et Sergio Torres (Espagne).

42. Martin Berasategui (Espagne).

43. Paco Morales (Espagne).

44. Corey Lee (Corée du Sud).

45. Alexandre Mazzia (France).

46. Alberto Landgraf (Brésil).

47. Giuseppe Iannotti (Italie).

48. Manu Buffara (Brésil).

49. Daniel Humm (Suisse).

50. Pia Leon (Pérou).

51. Marco Müller (Allemagne).

52. Nick Bril (Pays-Bas).

53. Emmanuel Renaut (France).

54. Arnaud Donckele (France).

55. Mingoo Kang (Corée du Sud)

56. Dani Garcia (Espagne).

57. Jorge Vallejo (Mexique)

58. Antonia Klugmann (Italie).

59. Floriano Pellegrino (Italie).

60. Bruno Verjus (France).

61. Agustin Balbi (Argentine).

62. Hans Neuner (Autriche).

63. Joris Bijdendijk (Pays-Bas).

64. Sven Elverfeld (Allemagne).

65. Hélène Darroze (France).

66. Himanshu Saini (Inde).

67. Hiroyasu Kawate (Japon).

68. Felix Lo Basso (Italie).

69. Leonor Espinosa (Colombie).

70. Henrique Sa' Pessoa (Portugal).

71. Tristin Farmer (Royaume-Uni).

72. Natsuko Shoji (Shoji).

73. Elena Reygadas (Mexique).

74. Vicky Lau (Hong Kong).

75. Diego Rossi (Italie).

76. Gertde Mangeeler (Belgique).

77. Gareth Ward (Royaume-Uni)

78. Josh Niland (Australie).

79. Moreno Cedroni (Italie).

80. José Avillez (Portugal).

81. Yusuke Takada (Japon).

82. Karim Lopez (Mexique)

83. Domenico Marotta (Italie).

84. Santiago Lastra (Mexique).

85. Paulo Airaudo (Argentine).

86. Álvaro Clavijo (Colombie).

87. Paco Pérez (Espagne).

88. Dong Zhenxiang (Chine).

89. Norbert Niederkofler (Italie).

90. Peter Goossens (Belgique).

91. Jeremy Chan (Royaume-Uni).

92. Przemysaw Klima (Pologne).

93. Tala Bashmi (Bahreïn).

94. Atsushi Tanaka (Japon).

95. Jaime Pesaque (Pérou).

96. Fina Puigdevall & Martina Puigvert (Espagne).

97. Vicky Cheng (Hong Kong).

98. Debora Fadul (Guatemala). 

99. Stefano Baiocco (Italie).

100. Helena Rizzo (Brésil)

Sur le même sujet
Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale