Lundi 26 août 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

14 Juillet Barcelone: "face à l’Histoire, l’humilité est de mise"

Par Arthur Diaz | Publié le 15/07/2019 à 15:34 | Mis à jour le 15/07/2019 à 15:41
Photo : lepetitjournal.com
cyril piquemal

Le 14 juillet a été fêté par la communauté française de Barcelone. Mille personnes se sont données rendez-vous au Lycée français, à l'invitation du Consulat, pour commémorer la prise de la Bastille. 

 

Contrairement à Madrid, Valence ou Bilbao, la Fête nationale a bien eu lieu le 14 juillet à Barcelone. Munis d’une invitation du Consulat, les convives ont été accueillis dans les jardins du Lycée français, spécialement aménagés pour l’occasion. L’organisation avait tout prévu : champagne, vins et petits fours attendaient les invités aux portes de l’établissement scolaire. 

14 juillet barcelone

Le proviseur du lycée s’est rapidement exprimé sur la scène de la cour, remerciant la communauté française et les personnes présentes à l’événement. Finalement le Consul, Cyril Piquemal s’est exprimé devant nos compatriotes. 

Une vision européenne 

"Cette année encore nous nous retrouvons dans ce lycée qui compte tant pour nous, pas seulement parce qu’il est un pilier de notre communauté, pas seulement parce qu’il est l’empreinte vivante de la longue histoire qui nous unit à Barcelone. Mais parce qu’en ce jour du 14 juillet où la France se rappelle à elle-même, en ce jour où elle convoque ses valeurs, quel plus bel endroit pour se rassembler : une école. Du rêve français, l’école est le cœur, elle nourrit notre imaginaire, irrigue notre volonté de donner le meilleur à nos enfants, fortifie notre devise : Liberté, Égalité, Fraternité, afin qu’elle soit plus qu’un idéal. À travers l’éducation, l’université, la culture ou le sport —et je salue la présence de la Fédération française de Roller et de Skate— à travers tout cela, nous faisons rayonner les talents, nous bâtissons des ponts et plus que tout : nous construisons l’Europe". 

 

 

14 juillet barcelone

Le Consul s’est ensuite exprimé en espagnol, insistant sur les valeurs communes que partagent la France et l’Espagne, notamment sur l’Europe. Il a ensuite félicité les échanges qui se profilent entre plusieurs lycées professionnels en France et en Catalogne. "Nous accompagnons la renaissance du français, parce que la reconquête se joue sur le terrain. Vous le voyez, la diplomatie est bien plus qu’un art de la parole, c’est d’abord un art du faire, alors elle doit convaincre, rassembler, fédérer". Il n’a pas manqué de rendre hommage à plusieurs organismes français de la ville : "Mobiliser des contacts, repérer des projets, catalyser des coopérations, faire en sorte que la France soit plus présente, plus évidente, plus attrayante. Ils vous montreront aussi, par la preuve et par l’exemple l’esprit d’équipe qui nous lie. Agents du consulat, de Business France, de l’Institut français, officiers de liaison, communauté éducative, je rends hommage à leur engagement et à leur sens du service public. Hommage aussi aux Conseillers consulaires, à la Chambre de commerce, et à la communauté French Tech, à la Société de Bienfaisance, à Barcelone Accueil et à tout le tissu d’associations que nous soutenons, et elles sont là. Hommage à nos entreprises et à nos mécènes. Cette année ils ont permis d’accomplir de grands projets"

 

Oui l’Europe est fragmentée, disjointe et difficile mais pour ceux qui ont le courage de sortir des sentiers battus de la mondialisation, elle est aussi d’une incroyable richesse


Cyril Piquemal n’a pas manqué de s’exprimer dans la langue de Pompeu Fabra, avant de terminer son discours sur sa vision de l’Europe : "Depuis deux ans, je sillonne la circonscription consulaire, partout je rencontre l’immense diversité espagnole et sa profondeur de champ. Dans l’Aljafería de Saragosse, dans le palais de la Generalitat, dans la cathédrale de Palma, partout, des héritages qui se devinent et la complexité des destins. De cette expérience, je retiens que face à l’Histoire, l’humilité est toujours de mise, contre les simplifications, l’esprit critique, je retiens aussi qu’à la fin des fins, il n’y a ni destin ni fatalité, il n’y a que la responsabilité de nos décisions au regard des générations qui nous précèdent et de celle qui nous suit […] Parce que l’Europe est un projet politique, pas un ramassis de normes, et parce que pour bâtir des compromis, encore faut-il en avoir la volonté, se connaître et se comprendre. Oui l’Europe est fragmentée, disjointe et difficile mais pour ceux qui ont le courage de sortir des sentiers battus de la mondialisation, elle est aussi d’une incroyable richesse. Chers amis, l’Europe est un projet, une ligne d’horizon, une nouvelle frontière, pas un acquis, l’Union nous offre un cadre, à nous d’en déterminer le contenu, à nous d’en faire vivre les opportunités avec une certitude : que des milliers et des milliers de fils que nous tendrons entre nos pays, que des milliers et des milliers de projets qui émergeront, année après année, décennie après décennie, naîtra le sentiment vécu d’une appartenance commune. Sur ce chemin d’espérance et d’exigences, vous nous trouverez à vos côtés, prêt à vous accompagner". Le discours a pris fin pour laisser place à notre hymne national, la Marseillaise. 


L’Espagne à l’honneur 

Dimanche matin sur les Champs-Élysées, l’Espagne a honoré de sa présence durant le fameux défilé du 14 juillet avec un corps armé espagnol du Mali et 9 autres pays de l’Initiative européenne d’Interventions. Tout comme sur les Champs, à Barcelone, la marine et d’autres autorités espagnoles étaient présentes aux festivités, dans leur tenue de service. Cette présence témoigne d’une forte relation bilatérale entre nos deux pays. 

Un traiteur a ensuite lancé le service de nourriture, où les convives ont pu se régaler sur différentes bouchées proposées. Deux surprises avaient été annoncées par le proviseur du lycée français, la première étant un spectacle de cirque mêlant le jeu d’expressions et d’acrobaties, accompagné par un accordéon, bien français ! Petits et grands ont pu admirer le talent de ces deux artistes. 

 

14 juillet barcelone

Les stands des différentes organisations que le Consul a cités étaient présents, proposant des renseignements. Le nombre de participants, aussi bien invités qu’associatifs, témoigne de l’imposante communauté que représentent les Français à Barcelone. 

La deuxième surprise a été une démonstration de la Fédération française de Roller et de Skate, partageant avec le public leur passion pour ces sports. Les athlètes représentent la France aux championnats du monde de roller à Barcelone cette année, avec plusieurs d’entre eux, médaillés au niveau mondial. Les acrobaties se sont enchaînées, toutes aussi impressionnantes les unes que les autres sous les encouragements d’un public ravi, et laissant place à une musique, motivant aussi bien les athlètes que les invités. 

 

14 juillet barcelone


 

Nous vous recommandons

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet