Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Métro, péages, énergie... Les mesures "vertes" en Catalogne en 2020

metro barcelonemetro barcelone
© F. Mateo / Prime à la fidélité pour les usagers du métro de Barcelone
Écrit par Francis Mateo
Publié le 10 décembre 2019, mis à jour le 10 décembre 2019

Changement de tarification du métro et limitation des véhicules les plus polluants à Barcelone, soutien aux énergies renouvelables et péages autoroutiers : tout ce qui change au 1er janvier 2020 pour favoriser l'environnement en Catalogne.

 

Pour inciter à recourir davantage aux transports publics, la municipalité de Barcelone annonce une modification sensible de la grille tarifaire de son réseau de métro et bus, avec une prime aux usagers les plus assidus. Les douze coups de minuit du 31 décembre 2019 sonneront le glas de la fameuse carte T10, rebaptisée T-Casual, et dont le prix augmentera de 10,20 € à 11,35 €. Le nouveau billet comportera toujours dix trajets (valables un an) mais deviendra nominatif, c'est à dire que chaque passager devra avoir le sien. En revanche, le ticket T-Mes (autorisant actuellement 50 trajets dans un délai de 30 jours) deviendra beaucoup plus avantageux puisque son prix baissera de 54 € à 40 €, avec la possibilité de transport illimité pendant un mois. Le ticket à l'unité passant de 2,20 € à 2,40 €. 

"C'est une révolution tarifaire", selon la maire Ada Colau, qui a présenté en personne ce plan en faveur du transport public, dont la mise en œuvre coïncidera avec l'entrée en vigueur d'une autre mesure environnementale, au 1er janvier 2020 : l'interdiction d'accès à la nouvelle Zone de Basses Émissions (ZBE). 50.000 véhicules actuellement en circulation à Barcelone (c'est à dire les plus polluants) seront exclus -sauf les week-end et jours fériés- de cette zone urbaine englobant une grande partie de Barcelone et les communes environnantes, et qui représente plus de 95 kilomètres carrés (soit vingt fois plus que le périmètre de Madrid Central !). 


Bonifications sur les autoroutes

Les automobilistes auront quelques mois pour s'adapter à la ZBE (c'est-à-dire justifier de la vignette de la DGT) avant les premières contraventions promises sans rire à compter du 1er avril 2020 (entre 200 et 1800 € l’amende). Les véhicules immatriculés à l'étranger ne seront pas exonérés et devront justifier d'une attestation ou s’acquitter d'un péage de 2 € par jour via la plateforme mise en place à cet effet. 

Pour atteindre Barcelone, les conditions d'accès seront également plus drastiques sur les autoroutes gérées par la Generalitat de Catalogne, qui durcit ses critères environnementaux à compter du 1er janvier prochain pour prétendre aux bonifications qui étaient jusqu'ici accordées aux péages (jusqu'à 75% d'économie). Sont désormais exclus de ces avantages tous les véhicules antérieurs à la norme Euro 6 (c'est à dire construits avant le 1er septembre 2014). Les automobiles dont le prix de vente dépasse 40.000 € ne pourront pas non plus obtenir le sésame de la vignette "EcoviaT" de la Generalitat, sous prétexte d'équité sociale.

Le secteur industriel sera par ailleurs mis à contribution de cet effort environnemental à compter du 1er janvier prochain : en accord avec le décret de loi sur l'urgence climatique adopté par le gouvernement espagnol le 26 novembre dernier, la Generalitat interdira l'impalantion de toute nouvelle centrale thermique à pétrole ou charbon.
 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024